Alerte-Urgent- La taxe carbone à nouveau à l’étude

 

La Commission Européenne propose de mettre en place une taxe carbone.

En fait, une nouvelle mouture du projet et l’avènement d’une nouvelle taxation énergétique.

 

Celle-ci serait scindée en deux parties : une taxe sur le contenu énergétique (qui existe déjà) et une taxe sur les émissions de CO2 (nouvelle).


Cette taxe s’appliquerait aux secteurs des transports, du bâtiment et de l’agriculture et devrait permettre de réduire les émissions de CO2 de 92 millions de tonnes par an.

 

Comparable à une nouvelle forme de TVA, cette nouvelle taxe concernera ainsi  les secteurs les plus polluants à savoir les transports, le bâtiment et l’agriculture.


Particularité : elle ne se basera pas sur le volume de CO2 produit mais sur la quantité d’énergie produite par le processus ayant généré du CO2.

 

Les énergies les plus polluantes et les moins rentables énergétiquement parlant seront donc taxées plus que les autres.


Selon le président de la Commission Européenne, José Manuel Barroso, la proposition est équilibrée et prévoit même une période de transition de 12 ans pour que les pays s’adaptent, le mécanisme proposé par la Commission devant être pleinement opérationnel en 2023.

 

Mais pour que cette taxe européenne voit le jour,  il faut préalablement que les 27 membres soient d’accord.


Des députés européens abondent – plus ou moins laconiquement – dans ce sens.

 

Expliquant vouloir en « finir avec le sommet d’absurdité, le scandale démocratique auquel nous sommes parvenus dans les négociations sur les perspectives financières » ils suggèrent

« de remplacer totalement les contributions nationales au budget de l’UE par une TVA européenne, ainsi que des taxes carbone ou une taxe sur les transactions financières ».


Le Royaume Uni va  mettre en place cette taxe.

Selon le gouvernement britannique, elle pourrait « offrir d’ici 5 ans un bénéfice net 3,6 milliards d’euros environ ».

 

La recette servirait à alimenter une « banque d’investissements verte » dédiée au « déploiement des énergies renouvelables », et ainsi permettre au pays de « réduire ses émissions de gaz à effets de serre ».


En Allemagne, on se fait du souci et le commissaire européen à l’Energie a conseillé à l’Allemagne « d’alléger sa taxation sur l’essence si elle estime que la taxe carbone que propose l’Union européenne va pénaliser ses automobilistes ».

 

Imaginons un moment la même chose pour la France et surtout pour La Réunion : alléger la taxation sur l’essence aurait pour effet de faire baisser le prix à la pompe, bien sûr.


Mais l’effet « secondaire » est d’effondrer les recettes de la TSCC (taxe spéciale sur la consommation des carburants), servant à alimenter les fonds de la Région et distribué aux communes. Lesquelles seraient en « cessation de paiement ».

 

En revanche, si l’idée est de taxer « la quantité d’énergie produite par le processus ayant généré du CO2, » il y a des « niches » à explorer.


Et pas uniquement et obligatoirement du côté des seuls et uniques automobilistes.

Certaines entreprises – et pas les plus petites – devraient être mises à contribution.

                                                                                                                                                                                                                                                        

Article vu 2 064 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

2 Commentaires sur

Alerte-Urgent- La taxe carbone à nouveau à l’étude

  • EricNo Gravatar |

    application de la taxe carbone? oui et non. oui, parce qu’il faut bien que l’on arrête les émissions de CO2, mais non, parce que l’on ne peut pas le faire tant qu’il n’y a pas d’alternative.
    les voitures hybrides? encore un peu plus chères que les autres.
    le tram train réunionnais? envolé i
    le recours aux énergies renouvelables ? stoppé par le gouvernement

  • ChloéNo Gravatar |

    @Eric: oui sur ton analyse, non sur tes conclusions
    on n’oblige personne à acheter un 4/4 ; pour bon nombre de personnes, c’est de la frime, tout simplement… un 4/4 pour rouler au Port? du grand n’importe quoi.
    bon, moi aussi, j’ai une voiture diesel… je vais donc payer la taxe carbone… si elle voit le jour. mais j’ai aussi la possibilité (théorique) de changer de véhicule (la prime à la casse m’aurai bien arrangée, évidemment), mais je peux acheter autre chose qui ne pollue pas. ou pollue moins

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web