Quand l’Île Maurice passe la vitesse supérieure…

 

   L’express de Maurice du 30 septembre annonçait que l’on avait découvert des gisements d’hydrocarbures dans la zone économique exclusive (ZEE) des Seychelles.

Les forages pourraient débuter dès 2012.

 

Conjointement avec les Seychelles, l’Île Maurice a donc tout logiquement demandé à l’ONU l’extension de sa ZEE.

 

Une extension qui porte sur 13.000 km2 et qui se situe autour du plus grand banc immergé de Saya de Malha.

 

L’objectif est bien sûr, d’avoir un accès aux énergies fossiles. Cela, juste au moment où les réserves de pétrole au niveau mondial, sont en baisse.

 

Il est bien évident que cette découverte sera une manne providentielle pour les Seychelles, un jackpot dont Maurice souhaiterait évidemment pouvoir bénéficier.

 

Si cette extension a des visées premières sur le pétrole, d’autres domaines sont concernées.

 

Par exemple, cela va permettre également aux Mauriciens d’exploiter à des fins économiques et/ou scientifique la production d’énergie à partir de l’eau, des courants et des vents etc.

 

Cela va également leur permettre d’étendre leur zone de pêche.

 

L’océan Indien reste l’océan le plus poissonneux. 

Tout le monde y vient – plus ou moins légalement, d’ailleurs. Les convoitises sont énormes.

  

Alors Maurice tente par tous les moyens de protéger sa ZEE.


______________________________________________________

 Accord entre la France et l’Île Maurice

______________________________________________________

 

C’est dans cet esprit que Maurice et la France ont signé un accord de cogestion le 7 juin 2010 portant sur les ressources halieutiques de l’île de Tromelin et de son espace marin environnant.

 

Cette information est à mettre en parallèle avec la création, par 15 états européens de six zones interdites à la pêche dans l’océan Atlantique.

 

Les forages ou l’exploitation des ressources du fond marin y seront également proscrits. Les mouvements de navire pourraient même y être restreints.

 

Ces zones sont toutes situées en haute mer, hors des ZEE de chaque pays côtier.

La demande des 15 états ne devrait pas poser trop de problème à l’ONU qui entend modifier le droit de la mer.

 

Cette modification permettrait notamment à des pays côtiers de revendiquer des droits sur les fonds marins au-delà de la zone des 200 milles nautiques si leur plateau continental s’étend plus loin que cette limite.

 

Et là, c’est le cas de Maurice.

 

Une nouvelle fois, les Mauriciens avancent leurs pions.

Et La Réunion ? On en est à attendre toujours les bus ? 

 

Quand le gouvernement français va-t-il prendre réellement conscience de ce qui se passe dans l’océan Indien ? 

 

Et débloquer les moyens (notamment juridiques) pour que La Réunion ne soit pas exclue de toute évolution et éloignée de tous les flux maritimes ?

                                                                                                                                                                        

Article vu 10 326 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

7 Commentaires sur

Quand l’Île Maurice passe la vitesse supérieure…

  • Jean-JacquesNo Gravatar |

    Maurice bataille sur tous les fronts: enseignement, TIC, maritime, pêche etc. leur offensive est de plus en plus forte. Ils veulent être incontournables dans la zone Océan Indien. Etre le point focal de toute politique.
    Si ça marche, et je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas, ils verront leur PIB augmenter.
    De son côté La Réunion connaît la crise, la hausse des prix et la baisse du pouvoir d’achat.
    Qui dans quelques années, à votre avis, sera leader? Maurice. et comme certains la jouent petit (DR), ils ne veulent que ramasser les miettes (du tourisme par exemple).
    Et il faut attendre 2014 pour que ça bouge à la pyramide inversée… en espérant que cela ne soit pas trop tard

  • ArsinoéNo Gravatar |

    L’île Maurice se reliera directement avec la capitale russe, Moscou, par une liaison aérienne au début de l’année prochaine. Le premier vol de Transaero, compagnie aérienne russe privée, au départ de l’aéroport de Domodedovo à Moscou, sera assuré au 3 janvier 2011 à Plaisance. Un Boeing 777 desservira cette ligne et le vol opérera de janvier à mars 2011, pour reprendre pendant l’hiver 2011-2012. La fréquence des vols, de trois par mois, chaque dix jours, signifie que le touriste russe va séjourner dix jours dans l’île, ce qui est une excellente nouvelle pour les opérateurs hôteliers », a indiqué le ministre du tourisme. Les Russes représentent une réelle opportunité, a-t-il précisé en chiffrant à 3.000 le nombre de touristes russes dans les prochains mois.
    DR compte-t-il aussi sur les touristes russes ?????

  • TipimenNo Gravatar |

    Pour la troisième année consécutive, l’île Maurice est classée premier pays en Afrique pour la bonne gouvernance, selon l’indice Mo Ibrahim. y’a que pour la parité homme/femme que Maurice n’est pas en tête
    il serait intéressant de savoir à quelle place se situerait la Réunion. seule chose sure: pour les promesses non tenu, on est champion, n’est-ce pas monsieur DR?

  • LAURENTNo Gravatar |

    le 15 octobre, à Maurice, sera officiellement lancée la Global Board of Trade, bourse électronique spécialisée dans les produits dérivés, mise en place par la multinationale indienne Financial Technologies. Elle entrera en service 3 jours plus tard. Bourse à l’usage des marchés émergents, elle veut être une plateforme d’échanges pour l’Afrique. Elle assurera, sous forme de contrats à terme, la cotation de diverses matières premières (or, argent) et de certaines devises : dollar, rand sud-africain, livre sterling, yen, shilling ougandais et kényan. La cotation de produits obligataires et d’actions est également envisagée. Barclays, et plusieurs banques africaines ont été contactées pour travailler avec la nouvelle Bourse.

  • LoloNo Gravatar |

    Si on decouvre du petrole au large de st denis ce sera la compagnie Total qui gagnera et non les reunionnais! Il est temps de proclamer notre droit a etre responsable de notre pays!

  • FilipNo Gravatar |

    kwa nou fé anda la? ousa i lé lespert kui en politik rezional?
    aster nou fé pitié ban moricien i sava dir pov renyoné la mizèr
    Larényon né pli la mèm depi mars ou sa nou sava koméla?

  • ArisinoéNo Gravatar |

    lu sur le site du Figaro: Jack Lang est arrivé à Maurice aujourd’hui afin de participer, à l’invitation du gouvernement mauricien, à la conférence ministérielle régionale consacrée à la piraterie dans l’océan Indien qui aura lieu les 7 et 8 octobre prochain à Grand Baie au nord de l’ile.
    Question: y a t il un représentant de la région Réunion à cette rencontre ?

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web