Alerte-Urgent- Les solaristes s’inquiètent

 

   En annonçant lundi soir une nouvelle baisse des tarifs de rachat de l’électricité photovoltaïque, l’Etat veut mettre fin à la vague spéculative suscitée par cette énergie ces derniers mois.

Selon les projections des pouvoirs publics, le parc installé de panneaux solaires devrait monter à 850 mégawatts (MW) d’ici à la fin de l’année, soit dix fois plus qu’à fin 2008.

 

De quoi accélérer la réalisation de l’objectif de 5.400 MW initialement prévu pour 2020.

  

Or cet objectif implique une facture de 1,6 milliard d’euros pour la collectivité, qui finance ce développement à travers une contribution prélevée sur les tarifs d’électricité.

 

Choquée par la politique de l’Etat, la filière solaire s’inquiète du manque de visibilité et réclame un cadre stable.

 

Article vu 4 995 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

5 Commentaires sur

Alerte-Urgent- Les solaristes s’inquiètent

  • ChloéNo Gravatar |

    Coup de frein sur le photovoltaïque… or la France est très loin d’avoir rattrapé son retard par rapport à l’Allemagne ou l’Espagne dans ce domaine. Deux Etats qui ont déjà procédé à des baisses du coût de rachat.
    Ce copier collé a été fait à la va-vite… soit disant pour éviter tout phénomène spéculatif… à voir

  • Chloé bisNo Gravatar |

    Une baisse du prix du rachat du KW aujourd’hui… histoire de faire des économies en ces temps de disette. Ce n’est pas la première ; ce ne sera pas la dernière. Le gouvernement a déjà prévenu les professionnels qu’une baisse annuelle supplémentaire de 10 % des tarifs est prévue à compter du 1er janvier 2012. Avant même que l’installation ne soit rentabilisée. Si les professionnels peuvent s’inquiéter, c’est aussi aux particuliers que le coup a été porté.

  • Bruno H.No Gravatar |

    Comment la France va-t-elle pouvoir respecter son engagement de disposer de 21% d’énergies renouvelables d’ici 2020 ? On en est loin. On est à la traîne par rapport à d’autres pays d’Europe comme l’Allemagne ou la Grèce. Heureusement qu’il y aura l’outre-mer en général et La Réunion en particulier pour faire augmenter le taux. Mais chez nous, les collectivités comme les particuliers qui se sont équipés, ou souhaitent le faire… doivent commencer à s’inquiéter sérieusement.

  • Laurent VNo Gravatar |

    Pourquoi une baisse du prix du rachat ? Pour éviter toute dérive, selon la version officielle que l’on nous a servie. Accompagnée d’une savante dose d’irrationnel : car on veut nous faire croire que l’électricité photovoltaïque serait la plus coûteuse des énergies renouvelables. On voudrait avoir les chiffres de cette étude.

  • Jean-Marie G.No Gravatar |

    Les entreprises spécialisées dans l’énergie solaire photovoltaïque réclament un « mécanisme de régulation stable et pérenne » pour leur filière après la baisse des tarifs de rachat de l’électricité solaire annoncée lundi. C’est une solution. Mais dans l’arsenal « casse-tout » du gouvernement, il y a aussi une autre arme : le gel du quota annuel dans les autorisations d’exploitation. C’est le début de la fin de la filière….

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web