Plus fort que « chez Mangaye » et « KLB » réunis : l’UMPé…tarade !

 

   L’UMP a tenu une conférence de presse dimanche pour lancer la « semaine de l’engagement ».

Plus fort que « Chez Mangaye » et « KLB » réunis, l’UMP pétarade dans un tour de l’Île en 7 jours !

 

Qu’est-ce que cette « semaine de l’engagement » ?

Une campagne de com’ pour le RSMA ? Même pas.

 

Tout juste l’annonce d’une opération de « distribution de tracts sur les marchés », de « démarchage téléphonique », « organisation de débats » et de recrutement.

Quelques euros contre une carte à l’effigie de l’UMP !

 

Si vous êtes une femme et si vous êtes jeune, vous cumulez les risques d’être contactée, vous faites partie des deux publics cibles.

 

Et l’on ne vous offrira pas une rose, non seulement parce que la fleur est déjà bien occupée par ailleurs, mais parce que, « À l’UMP, on ne veut pas que la femme soit comme une fougère pour faire beau dans le bouquet ».

Ni rose ni fougère ? Un myosotis de Bourbon, une fleur en voie de disparition du côté du volcan ? Peut-être…

 

Mais si vous êtes un homme de plus de 50 ans, chômeur de longue durée, vous avez plus de chance d’être épargné !

 

Au niveau du taux de croissance ou du taux de chômage ?

 

De toutes façons, le truc ne dure qu’une semaine.

On sera tranquille le 21 novembre.

 

On verra alors combien d’hommes et de femmes ont pris leur belle carte UMP.

Aujourd’hui, le Parti au service de Sarkozy revendique 6.000 adhérents au plan local, affirme l’UMP. Combien à la fin de la campagne ?

 

Vous allez voir : les chiffres vont connaître une augmentation plus importante que le taux de croissance.

Bon, ceci dit, ce n’est pas compliqué, le taux de croissance pour le trimestre précédent, c’était 0%).

 

Une augmentation plus forte que la hausse du coût de la vie ?

Ce serait déjà considérable, au vu du renchérissement quotidien des produits de première nécessité.

 

Mais l’UMP aura fait très fort si l’augmentation du nombre d’adhérents correspond au taux de chômage que connaît notre pays !

 

L’inénarrable FCS

 

Sur le fond, la « campagne » de l’UMP est hallucinante.

Il s’agit tout bonnement de dire et de répéter à satiété que Sarkozy, c’est le meilleur. 

 

Luc Chatel, sur LCI ce dimanche, l’a même comparé à… Astérix… pour son courage !

Faut avouer qu’il a eu du courage de ponctionner dans les poches des plus pauvres, que le plan de rigueur est bon pour le moral des Réunionnais et des Français.

 

Et le plus cocasse se retrouve – comme d’habitude ? – dans les propos de l’inénarrable Fabienne Couapel-Sauret.

 

Voilà ses propos rapportés par Le Quotidien d’hier lundi :

 

« La situation est telle que tout le monde doit faire des efforts.

Les privilégiés, nous les connaissons.

Il s’agit des syndicalistes, des fonctionnaires et des fortunés.

Il existe des rentes à La Réunion et il faut avoir le courage de les analyser ».

 

Les syndicalistes et les fonctionnaires au même rang que les fortunés ! Là, c’est trop fort !

 

Haro sur les fonctionnaires !

 

Les fonctionnaires ? Ils ont l’habitude d’en prendre plein la tête, à chaque fois.

Mais, au moins, eux, ils ne dictent pas l’augmentation de leur propre rémunération.

 

Car cela est arrivé, à un personnage haut placé dans l’Etat, un certain Nicolas S, qui s’était accordé une augmentation de 150%.

 

Quant aux fortunés, il y en a quelques uns dans l’entourage proche de F.C-S.

Qui touche plus de 5000 €  au titre de Président de région, 8.000 € au titre de PDG de la SPLA Maraïna ?

 

Rémunérations auxquelles il faudrait ajouter les émoluments au titre de Président de la CA Sud, même s’il a laissé ceux de premier adjoint au maire du Tampon, pour cause de « bisbilles » avec le maire Paulet Payet.

Qui cumule les salaires d’enseignant chercheur (même aux abonnés absents) et de vice-président de Région ?

  

Sinon, l’élue a-t-elle visé les « grands » patrons réunionnais ? De Châteauvieux, Cadjee, Caillé, Ravate, Foucque ? Les propriétaires terriens comme Virapoullé, Canabady, et j’en passe ?

 

Haro sur le syndicat mixte des transports ?

 

À moins que… à moins que lorsque F.C-S parle de syndicalistes, elle fasse allusion à ceux qui siègent dans les syndicats intercommunaux.

Mais c’est peut-être le syndicat mixte de transports de La Réunion.

 

Oui, celui-là même qu’elle appelle de ses vœux sous condition exorbitante, afin d’établir une nouvelle gouvernance.

 

Quelle gouvernance ? Le souhait de la Région est celui d’une politique des transports décidée par seulement 7 personnes ! Pourquoi pas 8, pour faire Blanche-Neige et les 7 nains ?

  

Et, accessoirement, au titre de ses délégations, que Madâme soit « choisie » pour en prendre la tête, au motif que la Région va mettre de l’argent dans l’achat des bus. 

 

À moins que cela ne soit le Syndicat mixte de Pierrefonds, qui reçoit des millions de la Région pour son aménagement. Heu, qui est à la tête de ce syndicat, déjà ? 

 

UMP- écolo ?

 

Dans le JIR, la même élue UMP déclare :

  

« L’UMP veut former des femmes qui seront amenées à prendre des responsabilités à La Réunion, nous voulons créer un vivier ».

 

Oups, après les fleurs, les poissons. C’est écolo, l’oeuf de l’UMP ! 

 

Et, un jour, donner la priorité aux femmes ?

Bien évidemment, il ne le faut pas ! De toutes façons, il faudra du temps.

 

Quant au rapport des femmes avec la rigueur, on ne peut pas dire qu’il soit univoque !

« S’il faut de la rigueur, nous les femmes, dans les familles, on sait faire preuve de solidarité et de rigueur » assène une jeune élue.

 

La rigueur dans la gestion d’un budget n’a rien à voir avec un budget de rigueur ! 

Il y a là comme une confusion. Comme lorsqu’on confond une tribune sénatoriale et une scène de spectacle !

 

Allez, une petite dernière : Herbert Joseph veut «  un institut régional de formation des cadres A (cadres supérieurs de la fonction publique) ».

Autrement dit, et plus simplement, un Institut Régional de l’Administration.

 

Mais, mon bon monsieur, d’autres l’avaient proposé, bien avant vous.  

C’était dans nos propositions lors des élections… présidentielles ! Ça remonte !

 

Un certain Didier Robert l’avait ensuite repris et proposé à ses amis du gouvernement.

La réponse du gouvernement et du président candidat que vous soutenez avait été… pas question !

 

Mais tout cela prouve une chose : que la formation – y compris, voire surtout celle des élu(e)s – est indispensable.

                       

Article vu 5 629 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

3 Commentaires sur

Plus fort que « chez Mangaye » et « KLB » réunis : l’UMPé…tarade !

  • jean-JacquesNo Gravatar |

    Elle aurait du se taire, au lieu de raconter ce genre de bêtises
    comme vous le dites, les fonctionnaires, ils sont montrés du doigt pour tout, mais on se demande bien ce qu’elle veut aux syndicalistes,
    mais c’est bien vu de rapporter ça aux syndicats d’aménagement, de transport etc

  • par ailleursNo Gravatar |

    Un lot de lieux communs ? Mouais, mais quand FCS s’en prend aux fonctionnaires et aux syndicalistes, faut avouer que c’est du grand art ! Avec elle on rigole pas. C’est elle, l’oeuf de l’UMP ?

  • noe974No Gravatar |

    Il vaut mieux entendre Nassimah çà que d’être Sauret sourd !

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web