Angleterre : au nom de la biodiversité, lâcher d’araignées géantes

 

Arachnophobes s’abstenir !

Au nom de la biodiversité, les Britanniques ont effectué cette semaine un lâcher d’araignées géantes – 3000 bébés – afin de requinquer une espèce menacée, la Dolomedes plantarius.

 

C’est une des plus grandes, des plus belles – au dire des spécialistes – mais aussi une des plus rares espèces présentes en Europe.

 

Elle figure de ce fait sur la liste des espèces menacées établie par l’UICN (Union internationale de la conservation de la nature).

 

Avant de se retrouver dans la réserve naturelle de Castle Marshes dans le Suffolk, à l’est de l’Angleterre, les bébés araignées ont été élevés dans des éprouvettes de laboratoires dans la cuisine de l’écologiste Helen Smith.

 

Séparés les uns des autres pour éviter qu’ils ne se battent, les poupons ont été nourris à la main avec des insectes. Un travail «épuisant».

 

Les petites araignées relâchées sont un croisement entre les deux dernières colonies connues de Dolomedes plantarius, de Sussex et de Suffolk. Cette diversité génétique accrue devrait augmenter leurs chances de survie.

 

Article vu 4 308 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

4 Commentaires sur

Angleterre : au nom de la biodiversité, lâcher d’araignées géantes

  • bilouteNo Gravatar |

    je Ne pense pas qu’à La Réunion nous ayons besoin de faire un lacher de babouk !!!! Il y en a trop mais il parait que i manz zinsect! mé mounoir li lé vilain!!!!!!!

  • GéraldineNo Gravatar |

    Je suis une réelle arachnophobe notoire (rien que de lire le mot « araignée », j’en ai froid dans le dos)!
    Cela dit, je conçois qu’il s’agit d’une espèce utile et pratique.
    J’ai tenté de rechercher par moi-même si la Dolomedes plantarius pouvait s’avérer dangereuse (pour une autre espèce ou pour nous-mêmes). Malheureusement, sur toutes les pages internet, il y a évidemment une somptueuse et gigantesque photo pour illustrer et accompagner les articles. J’ai à chaque fois et de suite fermé les fenêtres (quand je vous dis que je suis arachnophobe notoire!).
    Ma question est donc la suivante: peut-elle s’avérer dangereuse pour une autre espèce ou pour nous-mêmes?

  • Pierre VERGESNo Gravatar |

    Cette espèce d’araignée, tout comme les autres, est « dangereuse » pour « l’être humain » en ce sens que celui-ci « s’invente », et partage des peurs. Et alors, le processus s’inverse. Les pauvres araignées doivent avoir peur à leur tour d’être « exterminées » par notre espèce. L’arachnophobie se soigne, il faut l’envisager, par des spécialistes.

  • palhumourNo Gravatar |

    un conseil: allez voir un Harry Potter où ils sont attaqués par des araignées géantes…. (le prisonnier d’Azkaban ou quelque chose d’assez proche)
    c’est radical. non, vraiment, maintenant, je peux regarder les araignées, et même gentiment les déposer (avec un balai), dans une pelle pour qu’elles continuent à vivre… en dehors de chez moi

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web