Océan Indien : la Banque Africaine de Développement au service de l’intégration régionale

 

Ci-dessous un article paru sur le site mauricien l’Express : La Banque Africaine de développement (BAD) veut élaborer une stratégie de développement pour les îles de l’Océan Indien.

Depuis la semaine dernière, elle a envoyé des équipes d’experts dans cette zone.


Jean Michel Salmon, chef du projet, est arrivé le jeudi 07 juillet dans la Grande Ile où se trouvent déjà cinq consultants indépendants travaillant pour le compte de la BAD. Cette équipe a visité  le ministère du Commerce, le 6 juin dernier dans le cadre de la réalisation de l’étude spécialisée.

Durant leur première semaine de mission à Madagascar, ces cinq consultants se sont déjà entretenu avec le GOTICOM (Groupement des opérateurs en technologie de l’information et de la communication), la fédération de la Chambre de commerce et d’industrie de Madagascar, la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Antananarivo, le GEM (Groupement des entreprises de Madagascar), l’ONTM (Office national de tourisme à Madagascar) et les bailleurs de fonds.


D’après la consultante Amanda Senasei, spécialiste sur le secteur privé et le commerce international, les stratégies qui seront élaborées par ce projet auront pour but de faciliter l’intégration régionale, d’améliorer les infrastructures et des structures institutionnelles de la Commission de l’Océan Indien et de contribuer à la recherche du développement durable et soutenable.

Ce projet de la BAD bénéficiera aux îles de l’Océan Indien, grâce à une possibilité de solidarité dans la recherche de développement.

 

La consultante a noté que la présentation des résultats du projet est fixée pour le mois de septembre 2011. Elle a ajouté que la BAD adoptera la politique de développement élaborée à partir de ces résultats.

« A partir de cette politique, chaque pays dans la région de l’Océan Indien pourra élaborer sa propre politique nationale de développement qui s’adaptera facilement à l’intégration régionale », a exposé cette consultante de la BAD.


De son côté, Leonnel, directeur du commerce extérieur au sein du ministère malgache du Commerce, a noté que l’intégration régionale sera bénéfique pour la Grande Ile.

D’après ses dires, l’objectif est de développer les investissements et les relations régionales. Il a expliqué que dans ce projet, la BAD va trouver les opportunités et les contraintes sur le commerce international.


Les différents pays pourront ensuite éliminer les éléments nuisibles aux échanges internationaux comme les barrières non tarifaires. Par ailleurs, l’existence d’une politique de développement régionale facilitera la résolution des problèmes communs et le développement des échanges pour favoriser la croissance.


Source : madatimes.com (Agence de presse de l’océan Indien) via l’Express de Maurice


Commentaires : une fois de plus, cela bouge dans l’océan Indien. Cette partie du monde est un enjeu considérable aujourd’hui.

Même si le projet de la BAD ne concerne vraisemblablement pas La Réunion, il est néanmoins intéressant de voir comment nos voisins envisagent l’avenir, dessinent leur stratégie.

La question est toujours la même : la Région Réunion a-t-elle conscience de ce qui se passe à nos portes ?

Et si  elle avait connaissance de ces faits (sait-on jamais…), quelle est la vision du codéveloppement qu’elle défend ?

                                                                                                                                                                                                              

Article vu 1 756 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web