Quand le soleil produit… de l’eau potable

 

   Les panneaux photovoltaïques ne servent pas qu’à fabriquer de l’énergie.

 

Ils peuvent également permettre la désalinisation de l’eau, comme le montre une des dernières innovations du Massachussetts Institute of Technology (MIT).

 

Leur technologie peut être transportée.

Elle est autonome en énergie, car alimentée par des panneaux photovoltaïques.

 

La cible : là où l’alimentation en eau est complexe à mettre en oeuvre. Comme les zones reculées ou dévastées par des catastrophes naturelles.

 

Le système repose sur l’osmose inverse.

L’électricité produite par les cellules photovoltaïques fait tourner des pompes.  

 

L’eau passe à haute pression à travers une membrane. Elle est ainsi désalinisée. 

 

Selon le MIT, le système est optimisé grâce à une série de capteurs et un ordinateur. Plusieurs paramètres sont adaptables (puissance de la pompe, position des vannes…).

 

L’objectif : optimiser la production d’eau en fonction des changements de luminosité (et donc de la production d’électricité), de la température, de la demande en eau…

 

Les chercheurs ont construit un prototype, capable de produire 300 litres d’eau par jour. Ils estiment pouvoir concevoir une unité de 3 700 litres/jour.

 

______________________________________________________

Objectif écologique et humanitaire

______________________________________________________


C’est notamment à la suite du tremblement de terre en Haïti, où l’eau potable est rapidement devenue rare, que la nécessité d’un tel système s’est avérée criante.

 

Ainsi l’océan, aussi pollué puisse-t-il être dans certaines parties du globe, pourrait constituer la première source d’eau potable immédiatement disponible dans le cas (probable) où celle-ci viendrait à manquer.

 

Son coût de construction unitaire, estimé à quelque 8 000 dollars (5 794 euros), ne semble par ailleurs prohibitif.

 

Ce système rappelle en tout cas – sur le principe – le Solar Island Prototype, une île solaire capable de produire de l’énergie grâce aux rayons solaires récupérés sur l’océan mais aussi de l’eau douce par désalinisation.

 

Conduite par le professeur Steven Dubowsky, l’équipe a également calculé qu’au moins deux douzaines d’exemplaires de ce désalinisateur portable pourraient être stockés dans un Hercule C-130 C-130, avion de transport militaire parmi les plus répandus au monde.

 

De quoi assurer en théorie l’approvisionnement en eau potable d’environ 10 000 personnes et par ricochet sauver un nombre incalculable de vies.

 

L’énergie solaire n’a probablement pas fini de nous exposer ses multiples vertus…

                                                                                                      

Article vu 3 588 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

3 Commentaires sur

Quand le soleil produit… de l’eau potable

  • CDalleauNo Gravatar |

    La filière photovoltaïque a du plomb dans l’aile; la profession se divise, entre ceux qui font dans le grandiose et ceux qui bossent plus petitement.
    mais en attaquant ainsi la filière, le gouvernement a provoqué pas un « accident de croissance » comme l’a dit un journal, mais un véritable bouleversement, pas encore un tsunami mais….

  • GeronimoNo Gravatar |

    Il y a plus simple pour faire de l’électricité tout en désalinisant de l’eau de mer.

  • Bruno 97490No Gravatar |

    @geronimo
    probablement qu’il y a plus simple. mais au vu des enjeux, n’est-il pas concevable d’utiliser TOUS les moyens techniques existants?

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web