Pas assez d’infirmières à La Réunion ? La faute à l’insularité… vous avez bien lu !

 

Manifestement, le gouvernement Fillon ne comprend pas grand chose à l’outre-mer.

 

Il lance à grand renfort de pub une « année des outre-mers » mais oublie systématiquement ce même outre-mer, sans doute trop éparpillé et éloigné aux 4 coins du Monde, tant dans les analyses, les statistiques que les appels d’offres pour l’éolien offshore.


Cette méconnaissance totale peut parfois amener à des écrits surprenants.

 

Par exemple, en réponse à une question de Patrick Lebreton sur la situation alarmante des centres de protection maternelle infantile (PMI) à La Réunion (Réponse publiée au JO le : 25/01/2011 page : 758), on peut lire la phrase suivante :

 

« Une des conséquences de l’insularité et de l’éloignement de la métropole est la grande difficulté dans le recrutement et la formation des personnels médicaux et paramédicaux ».


Alors là, bravo, le gouvernement Fillon.

 

Pendant combien d’années le PCR a-t-il demandé la création d’un CHU ? Ou une école de kinésithérapeute ? Ou l’ouverture de terrains de stage pour les étudiants infirmière, aides-soignants, kiné, etc. dans l’océan Indien ?

 

Combien de fois la mandature précédente à la Région avait demandé l’ouverture à La Réunion des trois premières années de médecine ?

Sur ce dernier point, c’est fait (la 3e année ouvre à la rentrée 2011).


Mais tout de même, oser écrire que la difficulté de recrutement des personnels médicaux et paramédicaux est lié à l’insularité et à l’éloignement.

Chacun sait – et depuis longtemps – qu’il n’y a pas assez d’infirmières, et que, au vu de la pyramide des âges dans la profession, cela ne va pas s’arranger.

 

Qui décide du numerus clausus des infirmières, par exemple ? Le gouvernement ! L’insularité « chèvre émissaire », on ne nous l’avait jamais faite, celle-là !

                                                                                                                                                                                                                   

Article vu 2 151 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

3 Commentaires sur

Pas assez d’infirmières à La Réunion ? La faute à l’insularité… vous avez bien lu !

  • Jean-JacquesNo Gravatar |

    Alors, là, bravo l’énarque qui a pondu ça,
    pour atteindre un tel niveau de stupidité, il faut être très fort et vraiment n’avoir aucun sens des réalités

  • ArsinoéNo Gravatar |

    une preuve de plus que le gouvernement non seulement se moque de l’outre-mer, mais qu’il se défausse de ses responsabilités,
    dans ce cas, ne pouvant le faire sur les collectivités locales, il utilise l’insularité et l’éloignement

  • GéraldineNo Gravatar |

    Ne nous affolons pas…
    Il est vrai que cette réponse est, et d’autant plus si elle est « réfléchie et donc pensée réellement », consternante.
    Par contre, je suis absolument certaine (LOL) que les représentants avec Didier Robert en tête, scandalisés, vont monter au créneau pour dénoncer cette réponse aberrante.

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web