Programme présidentiel du Front de Gauche (7/15) – Vers l’autonomie énergétique !

 

Comme je l’ai fait pour le programme « national » du Parti socialiste, puis le programme socialiste pour les outremers, je poursuis l’analyse des projets des candidats à l’élection présidentielle en abordant aujourd’hui, le programme du Front de Gauche et de Jean-Luc Mélenchon, candidat du Parti Communiste Français.

 

Le 2e axe «  Pour le développement endogène et le progrès humain des outremers » évoque, après l’autonomie alimentaire, celle concernant l’énergie :

 

« assurer l’autonomie énergétique : investir pour économiser l’énergie et utiliser l’immense potentiel d’énergies renouvelables pour aller vers la suppression de l’usage du charbon et du pétrole pour la production d’électricité outre-mer ».


Comme nous l’avions écrit pour la proposition socialiste (« Engager dans tous les Outremers des programmes de réduction des énergies fossiles pour un meilleur équilibre énergétique des territoires »), celle du Front de Gauche / PCF est intéressante : qui peut s’opposer à la suppression des énergies fossiles et valorisations des énergies renouvelables (sauf évidemment les lobbys pétroliers et du charbon !) ?

Cette proposition du Front de Gauche est néanmoins plus courageuse, d’une part, parce qu’elle parle des énergies renouvelables et d’autre part, parce que le mot « autonomie » est prononcé. Comme il l’avait été dans les préconisations du Grenelle ou du CIOM… Seuls, pour l’instant, les socialistes n’y croient pas…


Cette proposition offre quelques pistes… qui sont déjà explorées par l’outre-mer, en pointe par rapport à la France métropolitaine ou l’Europe.

En effet, rappelons-le, la part d’énergies renouvelables dans le mix énergétique est 56% en Guyane, de 37% à La Réunion, de 25% en Polynésie française, mais seulement 12 % en France métropolitaine.


Il est vrai que les ressources naturelles ne manquent pas : énergies hydrauliques, géothermiques, solaires, biomasse etc. Et bien sûr, toutes les énergies marines.

Le Front de Gauche va devoir gérer quelques problèmes également. Comme la suppression de la défiscalisation sur le photovoltaïque, qui a entraîné un effondrement non seulement du marché, mais aussi de la côte de confiance des entreprises. Sans oublier les questions du coût du rachat du KW/h.


Ou la question de la péréquation : on ne peut que rappeler le rapport annuel 2011 de la Cour des comptes qui fait peser quelques menaces sur ce dispositif.

En effet, la péréquation tarifaire, selon la Cour des comptes, dans les départements d’outre mer et en Corse est passée de 23% en 2004 à plus de 45% en 2009.


Et l’on ne peut que poser la même question au Front de Gauche : dans un contexte économique et budgétaire restreint, comme celui que connaît la France aujourd’hui, a-t-on la garantie de la part du Front de Gauche, du maintien de ce dispositif de péréquation ?

 

Article vu 5 278 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

2 Commentaires sur

Programme présidentiel du Front de Gauche (7/15) – Vers l’autonomie énergétique !

  • EricNo Gravatar |

    d’accord 100% avec la proposition et l’objectif; reste à savoir comment on va pouvoir y arriver. Est-ce que GERRI va être un partenaire majeur ?

  • ùXBäNo Gravatar |

    l’autonomie énergétique passe en premier lieu par
    la réduction de la consommation…car tant que l’on demeure dans une logique d’augmentation des moyens de production, qu’ils soient renouvelables
    ou vraiment écolos, ce n’est que fuite en avant !
    par exemple il semble que le photovoltaïque présente en vérité un bilan carbonne plutôt mauvais entre la production des panneaux , leur transport et la difficulté à les recycler…
    les éoliennes ? tout le monde les adore…chez son voisin ( lol !)…pas simple !

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web