Alerte-Urgent- Collectivités: 5 milliards d’euros de travaux tombent à l’eau

 

   L’information a été donnée ce matin par RMC : 5 (Cinq) milliards d’euros de travaux prévus cette année par les collectivités locales vont devoir être annulés, faute de financement bancaire.

 

Établissements scolaires, routes, logements… des centaines de projets vont être abandonnés.

 

C’est la banque franco-belge Dexia qui révèle ce chiffre à RMC : 5 milliards d’euros de demandes de financement formulées par les collectivités locales ne seront pas acceptés par les banques cette année.

 

Résultat : un grand nombre de chantiers prévus par les communes, départements et régions vont devoir être reportés, voire purement et simplement annulés.

 

C’est la conséquence de la frilosité actuelle des banques qui ont décidé de limiter les octrois de crédits aux collectivités, tout comme elles sont en train de le faire pour les entreprises.

 

Exemple concret en Haute-Savoie :

 

À Saint-Gervais, le maire vient de jeter l’éponge pour un projet qui était pourtant en gestation depuis 5 ans. 

Il s’agissait de la construction d’un grand pôle éducatif et sportif: école, crèche, parking et piscine. 

La municipalité avait besoin de 9.8 millions d’euros. 

Mais les banques n’ont pas suivi.

 

« Aujourd’hui, on est obligé de tout annuler et de relancer un concours d’architectes. On repart de zéro. Ce sont plusieurs centaines de milliers d’euros qu’on va mettre à la poubelle », se désole le maire, Jean-Marc Peillex.

 

COMMENTAIRES : et à La Réunion ? 

Combien de chantiers vont connaître le même sort ? 

Ce ne sont pas les sommes investies, soit-disant, par la Région qui vont rééquilibrer les finances communales ! 

 

D’autant plus que cette somme – 320 millions investis depuis 2010 peut-on lire sur le site – ne traduit qu’un seul élément : la Région n’a pas de projet, et pour maintenir l’investissement à un niveau acceptable, faute de chantiers, la Région aide les communes.

 

Selon l’IEDOM, au deuxième trimestre 2011, 

 

«  L’indicateur de climat des affaires se contracte à La Réunion (…) Il perd 2,9 points par rapport au premier trimestre et rompt ainsi avec la dynamique haussière observée depuis plusieurs trimestres ». 

 

L’institut remarque que dans le BTP :

  

« les signes de faiblesse sont nombreux. Les effectifs se contractent de 0,9 % en données CVS entre mars et juin ».

 

N’oublions pas un chiffre : 7 000 emplois ont été détruits dans le BTP (selon l’AD).

                                                                       

Article vu 8 333 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

4 Commentaires sur

Alerte-Urgent- Collectivités: 5 milliards d’euros de travaux tombent à l’eau

  • ArsinoéNo Gravatar |

    Il y a affolement général
    je vous invite à lire cet article paru dans la gazette des communes

    Crédit aux collectivités locales : avis de tempête

    http://www.lagazettedescommunes.com/75907/credit-aux-collectivites-locales-avis-de-tempete/

  • SophieNo Gravatar |

    Cela risque de pousser la Région Réunion à devenir la banque des communes de La Réunion, avec deux bénéfices :

    1° Avoir une bonne excuse pour ne pas réaliser ses « projets ».

    2° Avoir la mainmise sur les municipalités.

  • PalhumourNo Gravatar |

    Et la haute autorité de la commande publique?

    Qu’est-ce qu’elle fait? Elle effeuille les marguerites? je te finance un peu, beaucoup, passionnément, à la folie

    PAS DU TOUT !!!

  • Prix TravauxNo Gravatar |

    C’est édifiant tout çà !

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web