Chronique du 10 mars 2011 – État, énergie, et régime sec

 

L’ÉTAT A ECONOMISÉ 7 MILLIARDS D’€ DE 2009 À 2011… SUR LE DOS DE QUI ? 

 

François Baroin, le ministre du budget, a présenté un nouveau rapport d’étape de la révision générale des politiques publiques (RGPP).

 

50 mesures supplémentaires de modernisation de l’Etat ont été décidées par le gouvernement, alors que l’ensemble des réformes doit générer plus de 7 milliards d’euros d’économies sur la période 2009-2011.


Outre les audits (ADEME,  France AgriMer, formation initiale des fonctionnaires, externalisations de services, procédure de recouvrement de la taxe d’apprentissage etc.) le gouvernement UMP s’attaque aux investissements des administrations qu’il faut « encadrer », poursuit les mesures de «simplifications administratives ».

 

Et bien sûr, c’est encore l’application stricte de la règle du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux : 100.000 postes de moins, soit environ 5% des effectifs de l’Etat et une économie de 2,7 milliards d’euros.

 

Quant au budget de l’État, il a affiché un solde négatif de 13,4 milliards d’euros fin janvier 2011, contre moins 9,2 milliards en janvier 2010.


C’est beau, les économies selon Sarkozy ! Efficace, le plan de rigueur dont pâtissent les plus défavorisés…

 

LE GOUVERNEMENT PROMET PLUS DE CONTRÔLES SUR LES PRIX DES CARBURANTS… PAS SUR LA FORMATION DES PRIX. FAUT PAS POUSSER !


Alors que les prix de l’essence touchent des sommets historiques, le gouvernement a annoncé, mardi 8 mars, avoir demandé à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) d’être plus stricte dans ses contrôles.

 

À La Réunion, on a au moins l’avantage de savoir que le prix est le même dans toutes les stations, car c’est le préfet qui le fixe.

Mais on ne sait pourtant toujours pas précisément la structure du prix.


Et si la DGCCRF contrôlait la préfecture ?


HAUSSE STRUCTURELLE OU CONJONCTURELLE ? À LA REUNION ? LES DEUX !


Toujours en ce qui concerne les carburants, les analystes économiques expliquent que la hausse est plus conjoncturelle que structurelle.

« Tant que la situation en Libye ne sera pas réglée, il n’y aura pas de baisse du prix du pétrole. Au mieux, il se stabilisera au cours du prochain trimestre. Mais il peut encore augmenter en cas de révolte dans d’autres pays du Moyen-Orient ».

 

Des observateurs parlent même de poussées de fièvre à 140 ou 150 dollars le baril.

 

Là encore, La Réunion se distingue : les hausses du prix du carburant sont probablement conjoncturelles mais n’en reste pas moins un énorme problème structurel…


LA TÊTE DANS LE BARIL !


« Dans le sillage de ce qui a été entrepris à partir de 1973, il faut donc diminuer notre dépendance au pétrole, continuer à investir dans les autres sources d’énergie. La pire des attitudes serait d’attendre des jours meilleurs pour faire comme avant ! » conclut un éditorial du Monde.

 

Bonne idée. Sauf que le gouvernement a cassé les filières photovoltaïques et solaires ! 

À La Réunion, Didier Robert, lui, a tout simplement mis le dossier aux oubliettes et les énergies de la mer ne seront pas pour notre île.


La tête dans le baril, je ne vois rien, je n’entends rien… mais je cause !

                                                                                               

Article vu 3 283 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

3 Commentaires sur

Chronique du 10 mars 2011 – État, énergie, et régime sec

  • Jean-JacquesNo Gravatar |

    remplacer les énergies fossiles par des énergies « vertes », renouvelables…. ça fait des années que l’on entend cela, Bruxelles a fixé des taux d »énergies renouvelables à atteindre… mais grâce à Sarkozy, on ne les atteindra pas.
    quant à l’autonomie de production électrique à La Réunion: même porté par GERRI, ça va être difficile.
    il faut que ça change. début de ce renversement: le 20 mars

  • EricNo Gravatar |

    Exigeons un contrôle sur la formation des prix à La Réunion. notamment sur les carburants

  • une reunionnaise en metropoleNo Gravatar |

    sur notre ile, pourtant ce probleme concerne beaucoup de notre population vous avez ete le premier à en parler sur votre blog, et cela c’est un bon point.Je parle des propos du depute de l’UMP, Christian Vanneste, concernant la loi Taubira.La ministre d’Outre Mer reclame des sanctions le concernant.Continuez à nous donner des nouvelles de tout ce qui bouge de travers, comme celui là, merci.
    Heureusement, vous en avez parler, sinon nous n’aurions pas su dans notre famille que ces propos ont ete tenus, et en cherchant sur internet, nous avons appris qu’il n’est pas à son premier coup d’essai.Ici en metropole, on aurait pu voter pour ce type, sans le savoir qu’il nous crache dessus de cette facon.

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web