Stop ragot – À propos d’un éditorial signé Yves Montrouge paru dans le JIR du mercredi 11 août 2010

 

 Quelle surprise de voir dans le JIR de ce mercredi 11 août 2010 un éditorial de Mr Yves Montrouge qui m’est consacré.

 

En quel honneur ? J’y viens, mais d’abord comment commence son édito ?

 

Par une « sympathique préoccupation » de ce que je deviens : « Depuis la rouste robertesque de mars dernier à la Région, on n’avait plus vraiment entendu Pierre Vergès (Ti Pierre pour les intimes). »  

 

Preuve que ni mes amis ni moi-même ne fréquentons cette personne, aucun de mes intimes ne m’appellent Ti Pierre.

 

Mais Montrouge tel le coléreux Prunelle dans les BD de Gaston Lagaffe poursuit en montrant son irritation :

 

« Mais qu’on se rassure, le fils de son père se porte bien (tant mieux pour lui). Tellement bien qu’il s’est senti obligé, hier matin, d’aller prêter main-forte au tandem Hoarau-Saint-Marc, ses camarades de KOI, la radio du Parti, pour s’en prendre à votre serviteur, accusé, entre autres de « servir les intérêts des nantis ».

 

Avant de poursuivre, je voudrais dire à Mr Montrouge que je ne suis pas gêné s’il préfère rappeler que je suis « le fils de mon père » : j’en suis fier !…mais cela ne m’empêche pas d’être moi-même un être construit, assez épanoui pour être bien dans sa peau.

 

En quoi m’en suis-je pris à lui ? Je cite « l’éditorialiste » : « Parce que le camarade Ti Pierre n’a pas digéré un édito que nous avons consacré, lundi, à Ratenon Jean-Hugues. » (?!).

 

Je tombe des nues, car je n’ai, à aucun moment, parler de lui ni en mal…ni en bien, il faut l’avouer !

Je le mets au défi de fournir la preuve de ce qu’il a avancé.

Peut-être est-ce le prétexte à la diatribe véhémente qu’il m’a consacré.

 

Je ne vais pas vous infliger l’intégralité de son édito truffé d’approximations, d’insinuations, de fausses nouvelles.

 

Si vous le souhaitez, reportez-vous au lien suivant :

http://www.clicanoo.re/edito.html/ pierre i bouge encore pour l’édito me concernant,

et au lien suivant

http://www.clicanoo.re/113-colonne-3/edito/253797-ratenon-le-serviteur-modele.html

pour l’édito concernant mon camarade et ami Jean-Hugues Ratenon.

 

Il me semble cependant nécessaire de faire quelques mises au point :

 

1° – Je ne me positionne pas comme le « fédérateur, le rassembleur » !

 

J’essaie d’apporter ma contribution, fût-elle modeste, à la nécessaire unité du Parti, aux côtés de TOUS mes camarades, anciens ou nouveaux, qui doivent résister à une politique antisociale, et proposer un projet d’avenir dans un rassemblement où TOUTES les forces de progrès se retrouvent.

Au nom de toutes celles et tous ceux qui avant nous se sont battus, et ont montré que nous ne sommes QUE DES BRANCHES D’UN IMMENSE BANIAN !

 

2° – La rumeur est ce qui a toujours fait plus de mal au Parti.

 

C’est pourquoi le « ladilafeur » comme vous dites vous remet de suite à votre place devant votre propre ladi lafé, que vous faîtes porter par d’autres…anonymes bien sûr !, selon lequel je serais candidat aux cantonales au Port : à ce jour, je ne suis candidat ni au Port, ni ailleurs !

 

La seule procédure qui vaille est celle de la désignation des candidats par le Comité Central, après concertation entre la direction du Parti et les sections concernées.

 

3° – Sentant le caractère faisandé de votre ladi lafé, vous ajoutez : « ou, alors, d’ici à mars 2014, le fauteuil de Jean-Yves Langenier à l’hôtel de ville, carrément ».

 

J’avais déjà répondu à ce sujet, mais s’il faut vous mettre « les points sur les i » : je ne souhaite pas être candidat au lieu et place de mon camarade et ami Jean-Yves Langenier au poste de maire en 2014 !

 

4° – Mes mises au point ne m’empêcheront pas d’être au service de mon Parti, et d’être aux côtés des camarades engagés dans des batailles électorales pour faire gagner La Réunion dans le plus large rassemblement possible.

 

Article vu 7 516 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

4 Commentaires sur

Stop ragot – À propos d’un éditorial signé Yves Montrouge paru dans le JIR du mercredi 11 août 2010

  • bilouteNo Gravatar |

    Mais il a raison de dire ça Mont-ROuge ! Qui vraiment peut rassembler, féderer, apporter une vision d’avenir à un Parti qui a besoin de se renouveler ? Certainement pas des Maires qui sont pris à la gorge… dans des responsabilités de Député, Maire, Vice PRésident de Communaités, Conseiller général et j’en passe…. Il faut quelqu’un de disponible et ayant une vision d’ensemble et d’experience … Pierre Vergès ?

  • porte-plumeNo Gravatar |

    Etrange paradoxe que celui de la presse quotidienne réunionnaise.
    elle est 100 fois meilleure que ses homologues de france métropolitaine: dans le nombre de pages et surtout dans le traitement des informations – enfin, d’une certaine manière.
    elle a tout au moins le mérite de parler d’autre chose que des petits événements de quartier. un journaliste travaillant à La Réunion bosse sur des choses plus intéressantes que s’il le faisait dans un quotidien départemental français
    mais c’est sur le point du traitement de l’information que cela pose problème. être éditorialiste, c’est une façon de se dire reconnu tant par la profession que par les lecteurs. c’est une place convoitée. en France, ce sont eux qui « donnent le ton », qui jouent les « poils à gratter », qui se mettent volontairement « en décalé » pour faire réagir ou penser autrement
    seul problème ici: c’est que cet esprit poil à gratter ne fonctionne que dans le même sens, que ce sont toujours les mêmes propos qui sont tenus. ce n’est plus de l’analyse, ce n’est plus l’expression d’un raisonnement construit.
    ce n’est que le fruit d’une gratelle chronique, contre laquelle le seul médicament qui existe, serait une cure de vrai journalisme, assorti d’une formation de culture générale.

  • tikok974No Gravatar |

    Il est fort Montrouge c’est pas celui qu’on surnomme Garçon Vira ? Ou Ti Vira … La ressemblance est à la hauteur du personnage de son parrain … si le niveau de ses analyses politiques ressemble à celui de son pere spirituel.. bonjour les dégats !

  • Micheline D.No Gravatar |

    Ces points sur les « i » peuvent être nécessaire pour d’autres personnes que pour Monsieur Montrouge.
    Par contre, en lisant l’édito entier, une question m’est venue à l’esprit: « Et alors? »
    En effet, quand bien même vous seriez candidat à telle ou telle élection, en quoi pourrions-nous vous le reprocher, en quoi cela serait répréhensible?
    En résumé, cet édito ne présente aucun intérêt.

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web