Courrier de lecteur – Sondages et manipulation

 

   Entendu sur les télés et les radios toute la matinée : « …Les Français favorables aux nouvelles mesures sécuritaires proposées par le Gouvernement… » « …Plus de 80% des sondés se déclarent favorables, etc. »

Déjà on pourrait se demander qui sont ces « français » (d’où viennent-ils, où vont-ils, que font-ils ?) et ensuite essayer de comprendre comment, en « deux temps trois mouvements »,par une prestidigitation magistrale, « rien dans les mains, rien dans les poches », nos sondeurs nécromanciens arrivent à de tes résultats ?

 

Car, vous aurez remarqué, autour de nous (que l’on soit à Mon Caprice ou Montmartre) que les gens ne paraissent pas « penser pareil », et que sur tel sujet leur opinion semble diverger de ce que le sondage annonce… )

Comme dirait Richarvirink : nouzorétondonkmanti ?

 

Nous posons-nous alors la question de savoir comment étaient rédigées les questions ?

Ne devrait-on pas nous méfier des « systèmes » employés par les sondeurs permettant d’obtenir les réponses souhaitées ?

Dans les faits, tout sondage n’est-il pas manipulateur ?

 

On sait tous que les sondeurs, qui vendent un produit comme un autre, peuvent avoir des consignes bien précises orientant immanquablement le sondé vers une direction voulue, sans compter les marges d’erreurs, les mesures de pondération souvent fantaisistes, les taux d’échantillonnage « au pif ».

 

La connaissance de la recette n’empêche absolument pas la population, chaque semaine, de boire le même cocktail mais servi dans des coupes différentes.

 

Après le pathos à grand flot exhalé par la mascarade des ministres marquant à la culotte (plutôt au maillot) les athlètes revenus victorieux de Barcelone (faut bien que l’Arc « de triomphe » serve à quelque chose non ?), qui aura contribué (un petit peu) à faire oublier les frasques du feuilleton Woerth/Bettencourt, voilà maintenant un sondage venant plébisciter l’action (française…) de la fine équipe des joyeux « bouchers » de la république.

 

SunTzu

 

Article vu 2 315 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

11 Commentaires sur

Courrier de lecteur – Sondages et manipulation

  • TwiggyNo Gravatar |

    J’ai entendu ce matin lors de la revue de presse de France Inter qu’en général on évite de faire des sondages pendant les vacances car cela risque de fausser les résultats. Pour une meilleure fiabilité des réponses, on aurait dû poser une question subsidiaire du genre : »Pensez-vous que les passe-droit octroyés à certains ministres au regard du fisc doivent être considérés comme générateurs de troubles sociaux » ?

  • bilouteNo Gravatar |

    Faudrait trouver l’explication du côté de l’Elysée… Au fait vous savez comment bien le Chateau de Sarko a payé l’année derniere en dépense de sondage ???? MAis ça devient vraiment caricatural à Paris… au Secours Stephane Guillon ou es tu ??? ahhhhh lui aussi victime de l’Etat UMP.

  • Walter V.No Gravatar |

    Un sondage peut en cacher un autre

    Fin juillet : France Soir commande un sondage à l’IFOP. Premier renseignement : il semblerait que 59 % des Français aient le sentiment que « ces derniers mois, la délinquance a augmenté », et c’est la tranche d’âge des 65 ans et plus qui est la plus représentée.

    Une autre question est ensuite posée : « vous personnellement, dans votre vie quotidienne, vous sentez-vous en sécurité ? ». Et là, le chiffre est intéressant car « 84 % des personnes interrogées répondent que oui ». Le phénomène s’apparente donc à un sentiment d’insécurité.

    Ce qui faisait écrire au très sérieux « Les Echos » : « Politiquement, ce n’est pas une bonne nouvelle pour l’exécutif, la sécurité étant un thème cher au chef de l’Etat et les électeurs de plus de 65 ans ayant massivement voté pour lui en 2007.

    Donc avec ce sondage, je pensais qu’il allait se calmer… ça été pire

  • Kora-LyNo Gravatar |

    A Walter:

    Tout ce que tu viens de dire n’expliquerait-il pas ce 2e sondage, beaucoup plus médiatisé que le premier. Tout d’abord, le fait qu’il ait été commandité par « Le Figaro » n’est pas neutre. Chacun sait pour qui roule ce journal. Et quand bien même c’est le même sondeur IFOP (tiens, il n’y a plus que lui, comme organisme de sondage : peut-être devrais-je regarder de plus près la composition de son capital)… les questions sont forcément posées dans un but précis.

    Autre fait surprenant : en général, lorsqu’un journal commande un sondage, il le garde pour lui dans un premier temps. Et dans un deuxième, les agences de presse s’en empare. Là, Le Figaro donné la primeur des résultats de sondage à l’AFP… autrement dit, en un seul coup, ce sont des centaines de supports médiatiques (journaux, radios, télé, blogs etc.) qui reprennent l’information.

    On peut donc bien imaginer qu’en moins de 3 heures, c’est une grande majorité des media qui ont été alimentés et qui, sans réfléchir, publie l’analyse donnée à l’AFP (analyse qu’elle semble ne pas avoir remise en cause. Et c’est comme ça que maintenant, on lit partout : « les principales mesures gouvernementales pour lutter contre l’insécurité apparaissent largement plébiscitées par les Français, recueillant entre 55% et 89% d’opinions favorables selon les propositions (…). Le consensus semble transcender assez largement les tranches d’âge, appartenances sociales ou préférences politiques affichées.»

  • Jean-JacquesNo Gravatar |

    Ok suis d’accord avec Walter et Kora-Ly

    mais c’est encore pire que ce que vous dites

    Dans « Le Figaro » (je suis allé un peu voir ce que ce truc disait): on peut lire l’analyse de Jérôme Fourquet, le boss de l’IFOP. Sa réponse laisse pantois: «le président dispose “encore d’une marge de manœuvre” pour durcir son discours, tant les résultats du sondage sont “en rupture avec les idées jusqu’il y a peu dominantes dans l’opinion ”».

    Nous voilà prévenus, au cas où l’on aurait pas encore compris que l’on assiste depuis des mois à des dérives sectaires, xénophobes, racistes, que ce n’est pas fini, cela commence juste….

    Kamarad, alon bouzé le 4 septembre (appel d’un collectif de 45 associations), le 7 septembre (contre une autre partie de la politique de Sarkozy) et s’il le faut, allons manifester le 8, le 9, le 10, le 11 septembre, une semaine, un mois qu’importe

    mais là, ne rien faire… mais c’est du suicide collectif

  • ArsinoéNo Gravatar |

    à Jean-Jacques

    il y a déjà un texte qui circule pour le lire, cliquez sur le lien ci-dessous

    http://www.humanite.fr/04_08_2010-le-communiqué-commun-des-organisations-signataires-de-lappel-à-manifester-451045

  • Bruno H.No Gravatar |

    Aujourd’hui, En France, ce sont les ROM qui sont montrés du doigt, pourchassés, insultés…
    Et à La Réunion: qui va-t-on stigmatiser?

    Attention, cette vague de racisme qu’on n’avait pas connue depuis les années 45 et qui a donné les résultats que l’on sait, où va-t-elle s’arrêter?

    Ce sondage me donne envie de vomir

    tu as raison Biloute, ils ont coupé toutes les têtes qui sortaient du lot, ils ont viré tous ceux qui ne faisaient pas des courbettes

    soyons tous des Guillon,

    j’allais dire « osons »…. mais ça craint quand même pas mal

  • GoldenNo Gravatar |

    Précisons que les questions sont fermées (Etes-vous pour ou contre l’excision? Qui y répondrait « pour »?), que l’on ne peut pas répondre « pas d’opinion » ET qu’il s’agit d’un questionnaire auto-administré en ligne.
    Pour moi, ça fait déjà trop de raisons pour croire entièrement aux conclusions de ce sondage.
    De plus, comme dit Twiggy, on évite de faire des sondages pendant les vacances, sauf si on veut amplifier la marge d’erreur et fausser les résultats.
    Par contre, si effectivement 80% des sondés se déclarent favorables, nous risquons de ne pas être nombreux le 4 septembre. Ce serait dommage.
    Je finirai juste en faisant un petit rappel pour certains (ça peut servir, on ne sait jamais): en 2007 à Lyon, des manifestants (contre la politique de Sarkozy) se sont retrouvés entre des casseurs et les forces de l’ordre. La procureure n’a pas voulu faire la distinction entre ces manifestants dans leurs droits et les casseurs (ses propos: « la démocratie, c’est respecter le choix des électeurs […] En descendant dans la rue ce soir-là, ils ont pris leurs responsabilités »). Résultat: des manifestants considérés comme délinquants.
    Faisons attention: on descend déjà la pente vers la privation de tous nos droits…

  • Tcherno-BillNo Gravatar |

    La manoeuvre est simple :
    1/ Je laisse la situation se dégrader dans les zones sensibles , en y réduisant les services publics comme la police de proximité par exemple.
    2/ Quand un incident tragique se produit , je l’exploite médiatiquement pour développer un sentiment de peur et d’insécurité et faire dévier
    l’électorat flottant vers la droite sécuritaire.
    3 / Je prononce des discours vengeurs avec des propositions dont je sais pertinemment qu’elles ne seront pas suivies d’effets concrets pour ratisser les électeurs qui pourraient être tentés par le FN.
    4/ Retour au 1
    Un Médecin a-t-il intérêt à guérir son patient?

  • GéraldineNo Gravatar |

    Cela me rappelle l’article sur le séisme de 2012: l’UMP montre qu’il cherche à rattraper le FN.
    Le pire est que plus ça va, plus ça marche on dirait! Installer un sentiment de peur fait-il donc toujours recette et permet de faire passer tout et n’importe quoi?
    C’est ça, moi, qui me fait peur!

  • Comment les sondages sont-ils truqués ? | Délits d'Opinion |

    […] directement les commentateurs de la vie politique et les citoyens. J’en veux pour preuve un blog lu par hasard qui indiquait que « autour de nous (que l’on soit à Mon Caprice (NDLR : à la Réunion) ou […] »

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web