Pour Farreyrol et Victoria, La Réunion n’a aucun territoire rural et n’est pas concernée par les émissions de gaz à effet de serre !

 

Les députés avaient à se prononcer sur deux résolutions :

– l’une visant à garantir aux habitants des zones rurales les mêmes services de proximité que ceux proposés aux urbains ;

– l’autre visant à demander l’application stricte du Grenelle 1.

 

Les deux députés réunionnais ont voté contre :  leur  vote négatif montre bien qu’ils sont des petits soldats aux ordres, obéissant à (ce qu’il reste de) leur parti, sans prendre conscience des impacts tant de la ruralité que des émissions de gaz à effet de serre  à La Réunion.


Le premier texte concerne l’aménagement du territoire et vise à l’instauration d’un bouclier rural au service des territoires d’avenir. Il émane du parti socialiste.

 

Parmi les grandes lignes du texte, on peut noter :

 

– le retour des services publics dans les territoires ruraux
,

 

– le rappel d’un principe fondateur, à savoir celui de la garantie par l’État de la proximité et de l’égal accès des citoyens aux services publics,

 

– l’obligation pour l’État de prévoir une présence territoriale du service public de la santé afin de garantir effectivement l’accès aux soins aux populations des territoires ruraux,

 

– l’obligation pour l’État de garantir une proximité maximale pour les populations des territoires ruraux avec les services publics de l’éducation, de l’emploi et de la poste.


Le tout, dans  des conditions équitables de développement économique pour les entreprises et les collectivités territoriales, ce qui suppose la création d’une caisse de mutualisation publique contre le chômage au profit des artisans, des commerçants, des professions libérales et des agriculteurs.

 

Le texte prévoit aussi une disposition s’inscrivant dans le cadre de la sécurisation des parcours professionnels, et se termine par la demande 
de création d’une convention de commerce et d’artisanat rural afin d’encourager l’activité dans les zones rurales.


Commentaires : c’est bien connu, le territoire de la 3e circonscription, celle de Farreyrol, n’est en rien rural, c’est uniquement urbain…

Idem pour Saint-Denis.

 

Les habitants du Brûlé ou ceux de Bourg Murat vont être vraiment ravis d’apprendre que leur député(e) estime logique qu’ils n’aient pas droit aux services de proximité qu’ont les « urbains ».


Le deuxième texte était une proposition de résolution sur le climat « tendant à mettre en œuvre les engagements du Grenelle et à réduire les émissions de gaz à effet de serre ».

 

Cette résolution se termine ainsi :

 

– « souhaite que les engagements pris lors du Grenelle de l’environnement soient respectés ;

 

– Juge indispensable que le Gouvernement fasse preuve de la plus grande vigilance dans la mise en œuvre de la loi dite « Grenelle 1 » ;

 

– Invite le Gouvernement à faire preuve d’ambition et à porter à 30% la réduction des émissions de gaz à effet de serre de la France d’ici 2020 ;

 

– Attire l’attention du Gouvernement sur la nécessité d’informer le Parlement de façon régulière et très précise sur l’application de cette loi et les résultats qui en découlent en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre ».


Commentaires : En votant contre ce texte, nos députés UMP reconnaissent donc implicitement que le gouvernement a failli dans la mise en place du Grenelle, qu’ils ont tous les éléments nécessaires pour suivre la progression de cette loi et des impacts qu’elle peut (ou plutôt aurait pu) avoir.

 

En refusant de demander au gouvernement de publier les chiffres des réductions des émissions de gaz à effet de serre, les députés réunionnais UMP veulent cacher qu’il n’y a pas eu de baisse !

 

Les énergies fossiles sont toujours autant utilisées, et les énergies renouvelables (et toute la filière) sont en très mauvaise posture.


Tiens, on pourrait aussi demander à la petite Miranville si elle est d’accord sur ce point avec ses soutiens de l’UMP.

                                                                                                                                                                                                                                                                         

Article vu 3 742 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

3 Commentaires sur

Pour Farreyrol et Victoria, La Réunion n’a aucun territoire rural et n’est pas concernée par les émissions de gaz à effet de serre !

  • Jean-JacquesNo Gravatar |

    le bouclier rural n’existera pas …. les écarts vont continuer à se battre pour avoir les services de proximité. Victoria comme Farreyrol ne sont vraiment que des godillots

  • EricNo Gravatar |

    Parlons en du Grenelle 1 : aucune évaluation, des décrets d’application qui n’ont jamais été publiés… et des directives liées au budget qui plombent totalement ce Grenelle (énergies renouvelables, photovoltaïque etc.)
    c’est la preuve que les déclarations de Sarkozy quant au « développement vert » n’étaient (comme les autres déclarations) qu’un affichage de façade

  • ArsinoéNo Gravatar |

    et voilà quelque chose que pourraient lire Farreyrol et Victoria: un rapport parlementaire sur… le Grenelle et son application (il s’agit bien sûr du Grenelle 1) à a lire à partir du lien

    http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&jid=1250261508641&cid=1250261508316

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web