Agriculture – Situation d’urgence – Sécheresse : le conseil général doit agir !

 

À Bellevue Saint-Louis avec Jean-Yves Minatchy, président de la Chambre d’agriculture  

Ci-dessous la lettre en version PDF adressée par Éric Fruteau, élu délégué au problème de l’eau, et moi-même, alertant la présidente du Conseil général sur la gravité de la situation concernant les agriculteurs.

 

Des cannes de dimension de moitié de ce qu’elles devraient être

 

À Bras de Pontho (Tampon) avec des éleveurs

 

CGLettre SAPHIR

 

Saint Denis, le 23 février 2012

 

Madame Nassimah DINDAR

Présidente du Conseil Général,

  

Objet : suite de la réunion de ce jour en sous préfecture de St Pierre sur la situation des agriculteurs de la zone irriguée du Bras de la Plaine.

 

Madame la Présidente,

Mon collègue Eric Fruteau, Conseiller Général délégué à l’eau et moi-même, nous vous avons informé par copiede  la lettre transmise à la Saphir sur la situation des agriculteurs sinistrés du Bras de la Plaine, qui subissent depuis ces derniers jours des problèmes d’alimentation en eau.

Une réunion spécifique à cette problématique s’est tenue ce matin en sous préfecture à St Pierre avec l’ensemble des acteurs concernés afin d’envisager les mesures à prendre pour circonscrire les conséquences de cette situation sur les exploitations concernées.

Dans le prolongement de la position que nous avons exprimée à la Saphir, et en conclusion de cette réunion, il nous a été indiqué par notre collègue, Président de la Saphir, Jean Jacques Vlody, la demande d’une aide exceptionnelle débloquée par le Conseil Général au titre des aides agricoles,  pour financer en urgence l’acheminement par camions citernes d’eau pour les exploitations les plus sinistrées. Ceci, dans l’attente et de la stabilisation du réseau et d’une solution plus durable qui interviendra à moyen et long terme. Notre collègue André Thien Ah Koon qui représentait le Conseil Général lors de cette réunion a également soutenu cette proposition d’aide d’urgence à soumettre aux instances délibérantes.

En ma qualité de Vice Président du Conseil Général délégué à l’agriculture, je sollicite votre arbitrage favorable pour intervenir auprès de la Saphir qui sera chargée de mettre en œuvre ce dispositif exceptionnel d’alimentation en eau dans le cadre des aides d’urgence sécheresse au titre de l’agriculture (une enveloppe maximale de 50.000 euros est évaluée). 

En vous remerciant par avance, je vous prie de bien vouloir agréer, Madame la Présidente, l’expression de ma considération distinguée.

 

Pierre VERGES,

Vice Président délégué à l’Agriculture

 

Article vu 2 661 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web