Le gouvernement organiserait-il la hausse des prix ?

 

Qui a dit : « Les hausses des prix alimentaires doivent être justes et contrôlées ».

Bruno Le Maire, ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, et Frédéric Lefebvre, secrétaire d’Etat au Commerce.

 

Voilà comment ces messieurs nous préparent à ce qui est désormais inéluctable : une flambée des prix.

 

Le taux d’inflation annuel dans la zone euro est grimpé à 2,4 % en janvier de cette année, après 2,2% en décembre, dépassant encore l’objectif de 2 % privilégié par la Banque centrale européenne.


Rompu aux manipulations d’opinion, le gouvernement explique qu’il allait être vigilant sur les hausses inexorables qui vont avoir lieu sur tous les produits de consommation courante !

 

Le caractère inéluctable d’une hausse des prix de la viande, y compris bovine, est partagé par les acteurs de l’agroalimentaire et ceux de la grande distribution.

 

Mais le gouvernement esquisse la liste  des produits qui vont connaître une hausse : le blé, le maïs, le soja donc le pain et autres produits alimentaires, mais aussi toute la filière d’élevage, les produits laitiers, le chocolat, les biscuits, le café etc.

 

Une hausse que certains organismes ont estimée de 3 à 4% pour l’année 2011 seulement pour l’alimentaire.


UN PIC HISTORIQUE


Les prix alimentaires mondiaux ont atteint un pic historique en janvier, selon un rapport de la FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, publié jeudi à Rome.

 

Les prix ont augmenté de 3,4% par rapport à décembre, pour atteindre 231 points sur l’index établi par la FAO, « le plus haut niveau depuis que la FAO a commencé à mesurer les prix alimentaires, en 1990 ».

 

Le tout pour cause de « boom des tarifs des matières premières, dû au déséquilibre entre l’offre et la demande ainsi qu’à la multiplication des événements climatiques ».

 

Peut-être, mais pas seulement.

La spéculation engendre aussi une hausse des cours sur les marchés.

 

Et ça, c’est un phénomène nouveau.

Les matières premières alimentaires, nouveau terrain de jeu de la haute finance.


DEJÀ DES HAUSSES


En France, certains prix ont déjà augmenté : les péages autoroutiers (2,24 % au 1er février) ; le train (2,85 % au 8 février) ; la téléphonie et le numérique (répercussion de la TVA avec une hausse de 1 à 3 € par mois).

 

Air France a réintroduit une surcharge carburant sur ses vols courts courriers depuis le1er février.

 

On dit que les longs courriers (donc la desserte de l’outre-mer) va connaître le même sort dans les semaines qui viennent.

 

C’est aussi la hausse du prix des vêtements (10 à 20 %).


ÇA N’A PAS FINI D’AUGMENTER !


D’autres produits augmentent : Le prix de référence du cuivre a fini par briser le seuil des 10.000 dollars.

 

Sont prévues également :

– une hausse des prix de l’immobilier (10% en 2011) ;

– une hausse des prix de l’électricité ;

– une hausse du prix du ciment.


Et tout ça, sans tenir compte de la hausse de la TVA (1 point), au titre de la TVA sociale, prônée par le big boss de l’UMP, Jean-François Copé.

 

Et sans compter, à La Réunion, les envolées des prix liées aux aléas climatiques, et la répercussion de toutes les hausses ci-dessus, pour les produits que nous importons.


Pendant ce temps, Didier Robert et ses amis UMP sous la bannière « La Réunion en confiance » se taisent !

                                                       

Article vu 2 135 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

5 Commentaires sur

Le gouvernement organiserait-il la hausse des prix ?

  • Jean-JacquesNo Gravatar |

    le coût de la vie à La Réunion va continuer à augmenter. la mondialisation est une catastrophe et la poltique Sarko en est une autre, les deux cumulées créent les conditions d’une crise sans précédent
    bien sûr, vivement 2012, mais pendant ce temps, pendant les 15 mois à venir, la situation aura le temps de s’aggraver encore plus.
    peut être devrions nous descendre dans la rue.

  • ùXBäNo Gravatar |

    il faudra un jour des manifestations  » mondiales  »
    pour protester et faire interdire la spéculation sur les matières premières alimentaires…la part de cette spéculation est estimée à 40 ou 50% de la hausse réelle , due à une demande en hausse
    ( accroissement de la population mondiale )et aussi à une stagnation voire régression de la production , pour partie en raison de conditions climatiques défavorables , mais aussi en raison de la suppression de terres cultivables au profit de l’habitat…une fois encore ( je sais je radote un peu là dessus..) je répète : nous approchons du seuil irréversible où le potentiel de production de nourriture ne suffira plus à nourrir correctement l’ensemble de la population mondiale ! la première urgence est donc de mettre un terme à la spéculation financière ayant pour support les denrées alimentaires , mais il faudrait dans le même temps réfléchir sérieusement à la méthode adéquate pour déclencher
    une prise de conscience au plan mondial de la nécessité absolue de stabiliser la population de la planète , c’est à dire , limiter les naissances
    comme les chinois ont eu le courage de le faire , merci à eux , car sinon nous serions déja 1 milliard de plus !

  • ArsinoéNo Gravatar |

    @ùXBä: peut être pas du radotage, mais une approche constante du problème. je te rejoins totalement sur l’idée d’une manifestation mondiale pour faire cesser la spéculation, pour réduire à néant la capacité de nuisance de ces experts de la haute finance et surtout ces affameurs…
    peut être devrions nous suivre l’exemple de la Tunisie, de l’Egypte, d’Haïti… bref, ces pays pauvres ou tout du moins pas vraiment riches, qui luttent pour leur survie, redressent la tête et osent dire NON

  • une reunionnaise en metropoleNo Gravatar |

    ici en metropole,magasin asia, on vend des sachets de 1 kg de saucisses fumées de notre ile à 25euros environ le kg.Mes proches trouvent que c’est cher.Quelqu’un pourrait me dire sur ce site, si c’est de la qualité et si c’est bon à un repas?.C’est congelés.Les mangues battues c’est congelées aussi, et c’est 8euros environ le sachet congelé.Comme on parle de la chereté de la vie, cela en fait partie je pense.Si quelqu’un pourrait me reponde ce serait bien, car si j’achete à 25euros et que si c’est pas bon, je vais me faire « allumer » par toute ma petite tribu.

  • GéraldineNo Gravatar |

    On mettra ça sur le dos de la sélection naturelle au pire…
    C’est effrayant…

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web