Enseignement supérieur – Université – Le monde change de base !

  

   

         Université de Harvard

La crise monétaire puis économique a touché le monde entier.

Les pays d’Europe en font les frais.

 

Dans les pays d’Asie, cette crise a été ressentie moins durement.

Ainsi, un pas de plus est franchi pour que l’équilibre mondial change de base.

 

Et à cela s’ajoute un autre fait, qui conforte la prochaine domination des pays du Sud et de l’Asie : leurs universités figurent parmi les plus performantes. 

 

La fin de la suprématie occidentale

 

C’est la fin de la suprématie occidentale sur le plan économique.

L’Europe vieillit et se traîne face à la puissance asiatique.

 

Vrai pour l’économie.

Et vrai aussi pour les universités.

 

Jusque là, les bonnes vieilles universités occidentales avaient la côte et attiraient les jeunes venus du monde entier.

Aujourd’hui, ces mêmes universités occidentales perdent  la main, tant sur le pan technique que culturel.

 

Vue de l’esprit ? Non.

C’est la conclusion d’une projection de l’OCDE sur le nombre de diplômés des études supérieures dans le monde. 

 

La Chine et l’Inde

 

Progression démographique oblige, ce sont dans les deux grandes puissances – la Chine et l’Inde – que l’on retrouvera le plus de diplômes de haut niveau.

Selon les projections de l’OCDE, à l’horizon 2020, 40% des diplômés seront issus des universités de ces deux pays.

 

L’OCDE avance quelques chiffres : 129 millions de diplômes aujourd’hui et dans moins de 10 ans, 204 millions de Chinois ou d’Indiens seront diplômés.

 

Autre projection de l’OCDE : la répartition mondiale va changer.

 

Ainsi, la part de la Chine parmi ces millions de diplômés passera de 18 à 29%.

Et dans le même temps, les Etats-Unis connaîtront une chute notable, de 14 à 11%.

 

Quant au Royaume Uni, il devrait continuer à voir augmenter sa part de diplômes avec une croissance de 3 à 4%, puisqu’elles réussissent à attirer un nombre croissant d’étudiants… étrangers.

 

Et la France ?

 

Quant aux universités françaises, dans le der­nier clas­se­ment de Shanghai, seules 3 d’entre elles étaient dans le Top 100.

 

La première université française occupe la 37° place (Paris XI Orsay),

l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) est au 42° rang et

Normale Sup Ulm se situe au 73° rang.

 

D’où la grosse colère de la ministre en charge de l’enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, qui affir­mait, en substance que les cri­tères du clas­se­ment de Shanghai, étaient conformes à l’organisation des uni­ver­si­tés anglo-saxonnes, mais ne cor­res­pondaient pas au fonc­tion­ne­ment euro­péen.

 

Geneviève Fioraso rajoutait que les grandes uni­ver­si­tés euro­péennes comme Heidelberg, Bologne ou la Sorbonne n’avaient pas la place qu’elles méritaient.

 

La ministre citait notam­ment la non prise en compte des sciences humaines et sociales, de la qua­lité de l’enseignement et de la valo­ri­sa­tion de la recherche.

 

Les critères basés sur la recherche

 

Précision : les Etats-Unis ont raflé les trois premières places avec Harvard, Stanford et MIT.

 

Et quant à ceux qui disent qu’il faut revoir les critères, juste une précision : le classement donne une grande place aux publications des chercheurs et aux distinctions académiques reçues.

 

Dont acte.

 

Or, en France, les enseignants-chercheurs ont à assurer bien plus d’heures de cours que dans le reste du monde.

 

Mais à qui la faute s’ils ont donc moins de temps à consacrer à la recherche ?

Pas de recherche, donc pas de publication. Logique !

 

On verra bien quelles seront les conclusions de l’OCDE, qui publiera très bientôt son propre palmarès.

Une démarche également entreprise par l’IREG (International Ranking Expert Group), qui devrait rendre public son contre-classement dans les mois qui viennent.

 

On verra bien s’il faut crier au complot ou au scandale, ou si l’on doit se pencher sur le secteur de la recherche en France !

 

Et si l’on n’omettait pas de s’inspirer de la Chine ou de l’Inde ?

 

Article vu 1 488 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web