Santé – L’huile miracle au secours de la noix de coco en Malaisie

 

   La demande croissante d’huile vierge de noix de coco comme supplément de santé et traitement contre la maladie d’Alzheimer dope l’industrie de la noix de coco.

 

Aux États-Unis, on l’appelle « l’huile miracle ».

Elle serait bonne pour tout, ou presque : la peau, le vieillissement des cheveux, la digestion, le système neurologique, la ménopause, le diabète, l’hypertension, le système immunitaire…

 

Mais c’est surtout pour les maladies d’Alzheimer et de Parkinson que l’efficacité de l’huile vierge de noix de coco serait vraiment établie.

 

Selon The Star du 1er septembre, des vidéos récemment postées sur YouTube ont boosté sa popularité, jusqu’alors limitée au marché intérieur de la Malaisie, ce qui est confirmé par Aaron Lim, le directeur général d’Orifera, une société produisant cette huile.

 

La noix de coco est la quatrième agro-industrie de Malaisie, après l’huile de palme, le latex et le riz.

Le gouvernement a conscience du potentiel du filon, qu’il entend développer davantage.

 

Le médecin américain Bruce Fife, surnommé « le docteur noix de coco », avait affirmé dans son livre Stopper Alzheimer paru l’année dernière que l’huile vierge de noix de coco pouvait représenter un traitement possible à la maladie et à d’autres pathologies neurologiques, même si les médecins conseillent généralement de ne pas s’en remettre uniquement à ce seul traitement naturel.

 

« Les patients ne doivent pas s’emballer », tempère de son côté le Dr Jeyaindran Sinnadurai, le chef du département de médecine générale de l’hôpital de Kuala Lumpur.

 

« Le prix de l’huile va augmenter avec la demande, et les gens ne doivent pas s’imaginer que plus un produit est cher, mieux il marche ».

 

Article vu 1 551 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web