Alerte-Environnement – Premiers déchets plastiques repérés en Antarctique

 

   C’est une information édifiante parue sur le site http://www.zegreenweb.com/nature-voyage 

Les membres de l’expédition Tara Océans se sont étonnés de la présence de plastiques dans l’Antarctique.

La région était jusqu’ici épargnée…

 

L’océan Austral, ou Antarctique, était même l’un des derniers bastions de Dame Nature face à la pollution.

Mais selon un rapport rédigé par les scientifiques français du navire Tara, qui a « patrouillé » dans le secteur, des rebuts auraient investi les eaux glacées du Pôle Sud.

 

Après avoir traversé le Pacifique et l’océan Indien pour en savoir plus sur l’écosystème marin et l’impact du réchauffement climatique et sur la biodiversité, nos compatriotes ont donc fait une bien triste découverte.

 

« Nous avions toujours pensé que c’était un environnement vierge, très peu touché par les êtres humains », a déclaré Chris Bowler, coordinateur scientifique de Tara Océans, interrogé par nos confrères du Guardian.

 

Ces détritus démontrent « que la portée des actions des êtres humains a vraiment une dimension planétaire ».

 

Les échantillons prélevés dans quatre endroits différents contiennent même des traces de plastiques à un taux comparable au reste du monde avec près de… 50 000 fragments par kilomètre carré.

 

Des déchets inattendus dans le secteur

 

« La découverte de plastiques à des niveaux aussi élevés était complètement inattendue car l’océan Austral est relativement séparé des autres océans du monde et n’a pas l’habitude se mêler à eux », a également commenté le professeur Bowler.

 

Pour le professeur, le plastique découvert est très probablement le « résultat » de sacs et de bouteilles sauvagement jetés à la mer et dégradés au fil des années par les rayons UV et l’eau de mer.

 

L’impact  mortel des polluants marins sur la faune et la flore aquatique n’est plus à prouver.

Et il est quasiment impossible de traiter le problème actuellement.

La meilleure solution est sans doute de promouvoir les bioplastiques plus facilement dégradables.

Certains décideurs pourraient aussi décider d’interdire les sacs plastiques.

 

C’est d’ailleurs déjà le cas dans certains pays d’Afrique ou encore en Italie…

 

Article vu 2 691 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web