Alerte-urgent- Tourisme : Maurice tire plus vite que la Région et l’IRT

 

   Une délégation de l’IRT était à l’expo de Shanghai.

Elle a été suivie en Chine par une mission mauricienne.

 

Les résultats acquis par les uns et les autres sont accablants pour la partie réunionnaise.

Ils étaient pas moins de dix et, aux confidences de certains de ses membres, la présence de la délégation de l’IRT à Shanghai n’a pas servi à grand chose.

 

Une rencontre avec des tour-opérators chinois a tourné au fiasco.

Jacqueline Farreyrol est revenu les mains vides. Les réunionnais attendront longtemps son bilan chinois.

 

Succédant aux réunionnais, une mission conduite par le chef du gouvernement mauricien est allée en Chine fin août/début septembre.

 

Revenu au pays, 10 jours après, M Bodha, le ministre du Tourisme, peut exprimer toute sa satisfaction.


MAURICE 1 – RÉUNION… 0 !


Le journal l’Express de Maurice de jeudi dresse le bilan : « ils reviennent de Shanghai, Beijing, Guangzhou, avec une banque de données fournie.

 

Par exemple, celle d’une agence de voyage chinoise en ligne vendant 80 000 « packages » par an » ; une trentaine de visites d’experts et de journalistes sont programmées et une première délégation de Shanghai est déjà à pied d’œuvre.  

 

« Les produits, comme le golf, les services pour les couples en voyage de noce, les sports nautiques et les attractions culturelles. Nous allons aussi nous rendre en Chine, rencontrer les TO pour mieux cibler le package Maurice, qui pourra se vendre dans la durée », indique le ministre ».

 

Le principe d’un vol direct d’Air Mauritius est acquis. La ville de destination chinois n’est pas encore acquise.  

 

Les mauriciens discutent déjà d’une seconde liaison.

 

Les mauriciens participeront au  China International Travel Mart  qui se tiendra du  18 au 21 Novembre 2010.
 Le budget consacré à la promotion en Chine sera multiplié.


MAURICE A DÉFENDU LE COMBINÉ RÉUNIONNAIS

 

Il faut rendre grâce à nos amis d’avoir défendu en Chine la carte réunionnaise.

  

C’est ce que M. Bodha, ministre du tourisme, a reconnu : il a évoqué avec ses interlocuteurs chinois « la question de visa, pour l’extension des touristes chinois et indiens à la Réunion », écrit l’Express qui le cite :

 

« J’en ai discuté avec le préfet de l’île sœur et le Premier Ministre a aussi soulevé la question avec Nicolas Sarkozy. On attend maintenant un retour positif ».

 

Car, Maurice espère bien intégrer La Réunion dans son « package » touristique. Mais, pas seulement notre île : « le ministre du Tourisme a également évoqué la possibilité de combiner l’île Maurice avec l’Afrique du Sud, le Kenya ou encore l’île de la Réunion pour augmenter l’attractivité d’un séjour ici », écrit le site « Ile Maurice tourisme Infos ».


NOS RESPONSABLES PASSIFS ET INEFFICACES


Nos responsables touristiques font preuve d’une étonnante passivité et vont jusqu’à donner l’impression de subir les événements à un point qui nous fait nous demander s’ils sont capables de profiter de l’aubaine et de faire bénéficier notre île des retombées des initiatives mauriciennes.

 

Pire, ils ont démontré une inefficacité notoire.

 

Maurice est assurée d’obtenir une liaison aérienne.

L’IRT n’a même pas abordé la question de la relation Maurice-Chine.

 

Or,  elle avait emmené avec elle un représentant d’Air France ! Elle n’a pas pu obtenir, en retour à son déplacement,  la visite de notre île par des tour-opérators chinois.

 

Comment expliquer un tel décalage ?

 

Ce n’est pas qu’une question de niveau de représentativité, la délégation mauricienne étant conduite par des ministres et ayant rencontré des officiels chinois.

C’est surtout une question de conviction et de volonté.

 

La meilleure preuve : devant les tours-opérators chinois à Shanghai, Jacqueline  Farreyrol a dit quelques phrases et a été incapable de présenter le produit Réunion.

Ce qui a eu le dont d’agacer plusieurs membres de la délégation.

  

Article vu 3 665 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

6 Commentaires sur

Alerte-urgent- Tourisme : Maurice tire plus vite que la Région et l’IRT

  • TchernoNo Gravatar |

    J’avais vu le ministre Bodha lors de son passage à la Réunion dans une interview sur Antenne , il venait faire part d’une piste de développement commun Run/Maurice vers la Chine , dans une stratégie de développement vers cette clientèle émergente…Ce Monsieur , qui s’exprimait dans un Français parfait, est une « sacrée pointure » !
    La nouvelle campagne de pub Mauricienne qui démarre ces jours-ci en Métropole va sûrement nous faire très mal…
    Quand on voit l’équipe de la nouvelle IRT à
     » l’oeuvre  » on comprend de suite que notre secteur du tourisme a du souci à se faire…

  • Jean-JacquesNo Gravatar |

    Le feuilleton continue. La Réunion a vécu sous l’emprise de la France, et au rythme auquel vont les choses, nous allons bientôt être une « colonie » de Maurice.
    REVEILLONS NOUS ET BOUGEONS

  • palhumourNo Gravatar |

    les dirigeants de Maurice ne s’y trompent pas: DR: ils ne connaissent pas, et préfèrent s’adresser… au préfet de La Réunion.
    en toute transparence, qu’il disait, le sieur Robert… à force de vouloir la transparence, c’est lui qui est devenu transparent

  • EricNo Gravatar |

    Les Mauriciens seraient-ils aussi intéressés par La Réunion si l’on avait pas eu le label « patrimoine de l’UNESCO »?
    pas sûr du tout. mais ils sont pragmatiques, nos cousins
    Si La Réunion n’arrive pas à suivre le rythme, ils iront avec les autres pays. on va se faire avoir

  • tikokNo Gravatar |

    J’espere que Jacqueline Fareyrol a moins chanté la banane et le cumin… c’est sur qu’avec ça les CHinois vont venir par millions à La Réunion ! Plus serieusement, les Mauriciens démontrent une fois de plus leur efficacité à l’internationale et leur profesionnalisme ! Nous aussi sommes capables de démontrer autant si nous parlions d’une seule et même voix et que nous mettions en commun nos moyens (importants) ensemble pour une promotion de notre île dans le monde.

  • AKAKOFFI GABRIELLENo Gravatar |

    JE VEUX TRAVAILLER A l ‘IRT !!!! VENDRE MON PAYS A L’ETRANGER, J’AI LES COMPETENCES, MAIS J’AI PAS DE PISTON !!!! ICI ON EMBAUCHE DES INCOMPETENTS, A L’AEROPORT, EN AGENCE DE VOYAGES, ETC…..ON NE PEUT ALLER NULLE PART! ARRETONS DE SE VOILER LA FACE !!!!!

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web