Télégramme – Carton rouge pour la ministre Chantal Jouanno

 

Chantal Jouanno, la nouvelle ministre UMP des Sports, ne veut pas du retour d’Evra et Ribéry en Equipe de France.

 

Le  président de la Fédération avait pourtant déclaré, concernant Patrice Evra  : « Il n’y a pas de double peine. Je ne suis pas le sélectionneur. Je ne peux pas dire : on le punit cinq matches et on ne le sélectionne plus. Il n’a pas été puni à vie ».


L’ancienne championne de karaté persiste et signe :

« On ne peut pas faire honte à la France et prétendre ensuite rejouer en équipe de France ».

 

Puis :

« Je suis certaine qu’il existe d’autres talents qui n’ont pas sali la France ».

 

Et Chantal Jouanno conclut :

« On ne négocie pas avec les principes ».

 

L’Union des Clubs Professionnels de Football rappelle alors à la ministre un principe général de droit de la République Française :

« Faut-il rappeler à Mme Jouanno qu’en France, une fois sa peine purgée, on a payé sa dette ? »


Quant au président de la FFF, Mr Fernand Duchaussoy, qui était également la cible des déclarations de la ministre , il répond, également dans L’Equipe : « 

C’est injuste de demander à un président de Fédération de ne pas respecter ses propres règlements et de lui reprocher d’avoir fait appliquer le code du sport ».

 

Guy Roux, cité par Le Monde.fr, va dans le même sens que le Président de la FFF lorsqu’il déclare:

« La ministre se comporte comme un juge qui attendrait la sortie de prison de quelqu’un qui a purgé 5 ans pour lui dire : Finalement, vous prenez perpèt ».


Comme on le voit , la réaction de Mme Jouanno ne va pas dans le sens d’un apaisement dont le football français à tant besoin, pire, elle semble remettre de l’huile sur le feu à un moment où un certain calme s’était installé !

Source : Le Post, L’Equipe, Le Monde.fr

                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Article vu 1 425 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

3 Commentaires sur

Télégramme – Carton rouge pour la ministre Chantal Jouanno

  • TipimanNo Gravatar |

    Ministre des sports, c’est pas sélectionneur du 11 de France.
    elle devrait s’occuper d’autres problèmes: par exemple, du manque de financement des tout petits clubs, car les subventions des collectivités sont à la baisse
    ou des relations financières inacceptables entre les chaînes de télé et la ligue de foot pro (ou quelque chose dans le genre)

  • créoledailleursNo Gravatar |

    pourquoi elle fait pas intégrer les réunionnais en équipe de france, si elle veut jouer l’entraîneuse ?

  • GéraldineNo Gravatar |

    Je ne vois aucune incohérence avec la politique de son gouvernement, bien au contraire.
    N’est-ce pas le gouvernement dans lequel elle est qui a demandé à ce que les personnes (« d’origine étrangère ») qui ont été condamnées perdent la nationalité française?
    Il en est de même pour le foot, non?
    Un joueur a « fait honte à la France », il n’est pas digne d’être français et de représenter notre pays. Mr EVRA est-il « d’origine française pure souche » d’ailleurs? Si ce n’est pas le cas, qu’il fasse attention où il met les pieds dorénavant!
    Par ailleurs, si chaque personne qui faisait honte à la France devait ne plus avoir la nationalité française, j’en connais un petit qui ne pourrait plus gouverner…

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web