L’Europe veut des transports ferroviaires et Robert supprime le Tram Train !

 

La Commission européenne a adopté le 28 mars son plan « Transports 2050 ».

Il est destiné à favoriser la mobilité tout en luttant contre les émissions de gaz à effet de serre (60% les émissions de carbone en moins).


La Commission a proposé 40 initiatives concrètes, parmi lesquelles celle-ci :

«D’ici à 2050, la majeure partie du transport de passagers sur moyenne distance devrait s’effectuer par le train ».

 

L’UE prévoit de se doter d’ici à 2030 d’un réseau de base

« parfaitement fonctionnel et d’envergure européenne qui permette de passer de façon optimale d’un mode de transport à l’autre  afin d’obtenir d’ici à 2050 un réseau de haute qualité et de grande capacité et d’assurer la prestation des services d’information qui s’y rattachent ».


Les aéroports devront être connectés au réseau ferroviaire, tout comme les ports.

La Commission veut aussi mettre en place un système « de gestion et de paiement pour le transport multimodal, tant pour les passagers que pour le fret ».

 

L’Europe compte également

« encourager  la pleine application des principes de l’utilisateur payeur et du pollueur payeur et impliquer le secteur privé, afin d’éliminer les distorsions, de générer des recettes et d’assurer le financement de futurs investissements dans les transports ». 

  

Enfin, la commission affirme :

« Les transports urbains connaîtront un changement de cap décisif en faveur de véhicules et de carburants plus propres, qui consistera à réduire de moitié le nombre de véhicules à carburant traditionnel d’ici à 2030 et à les éliminer progressivement des villes d’ici à 2050 ». (Source : Localtis).

 

Le tram train proposait tout cela.

Didier Robert n’en voulait pas.

 

Il préférait 2.000 bus (que l’on attend toujours…).

 

Le tram train était raccordé à l’aéroport, il était propre, sûr (l’un des autres objectifs de l’Europe est de faire diminuer le nombre d’accidents mortels).


Bref, le tram train présentait toutes les qualités exigées par l’Europe.

Didier Robert a tout balayé.

En 2014, le tram train sera à nouveau à l’ordre du jour.

 

Article vu 2 423 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

1 Commentaire sur

L’Europe veut des transports ferroviaires et Robert supprime le Tram Train !

  • ElodieNo Gravatar |

    Non seulement il a supprimé le tram train, sans mettre de bus (finalement, c’est pas si mal, sinon, quels embouteillages),mais en plus, il veut construire de nouvelles routes comme la route en corniche, mais pour l’instant, la situation est de pire en pire tous les matins, pas seulement dans l’ouest, mais surtout dans l’est

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web