Merci très sincèrement, madame la Ministre !

 

   Le JIR d’hier mardi 31 août a publié une interview du Président de la Région Didier Robert.

Un festival de déclarations d’intention, d’appropriation de certains projets de l’équipe précédente, et surtout des affirmations mensongères. J’y reviendrai dans d’autres articles.

 

Mais la faiblesse des messages de Didier Robert explique peut-être que la ministre des Finances Christine Lagarde ait été appelée à la rescousse.

Et bien malgré elle, sa déclaration donne crédit à ce qu’à toujours affirmé la majorité régionale… précédente. C’est pour cela que je dis très sincèrement : « Merci, madame la Ministre » !

 

L’ÉTAT SAVAIT !

 

En effet, je me suis évertué à dire que l’État savait que la Région avait besoin d’une rallonge budgétaire pour mener à bien le projet Tram Train.

 

J’ai même précisé avoir partagé avec les conseillers de Matignon qu’elle pouvait prendre deux formes :

 

– une nouvelle aide à l’investissement (qui aurait eu pour effet de baisser le montant de la redevance annuelle),

– et une dotation ferroviaire pour diminuer l’effort de la Région (donc des Réunionnais) que l’État n’aurait engagé qu’à partir de… 2014 !

 

Ces discussions ont, en toute loyauté – c’est la règle – été menées entre l’État et la Région dans une confidentialité voulue.

 

Il faut avoir à l’esprit la date fatidique du 3 décembre à partir de laquelle le contrat de partenariat aurait dû être soumis à l’instruction de l’Europe, ce qui aurait retardé d’autre moins plusieurs mois le projet.

 

Et cela, ni la Région, ni le groupe d’entreprises, ni l’État ne le souhaitaient, pour la bonne et simple raison qu’il fallait d’urgence relancer le BTP après la Route des Tamarins.

 

C’est pourquoi il ne m’était plus possible de me taire, et de ne pas alerter l’opinion  début novembre.

 

Et le ministre des Transports Dominique Bussereau a reconnu le bien-fondé de notre demande, lors de sa venue à La Réunion.

 

Mais très vite, Mme Penchard est venu contredire son collègue Bussereau, au motif… que c’est une demande nouvelle. Et le Premier Ministre par courrier de renvoyer à plus tard une réponse ( après les élections ).

 

L’Histoire retiendra que l’intervention d’élus locaux, au 1er rang desquels Didier Robert, est venue motivée cette « volte-face » du Gouvernement dans le partenariat avec une Région engagée dans un tel grand projet, à réaliser sans tarder.

 

L’AVEU DE MME LAGARDE

 

Et que déclare aujourd’hui Mme Lagarde  dans le JIR ? « 

 

« C’est la Mission d’appui à la réalisation des contrats de partenariat public-privé (MAPPP) qui a instruit ce projet au regard de la procédure innovante du PPP, puis son éligibilité à la garantie de l’Etat.

 

Dans ce cadre, la MAPPP avait soulevé, dès mai 2009, le problème de la soutenabilité budgétaire du projet pour la Région Réunion et s’était interrogée sur l’accumulation de projets et leur compétitivité avec la situation budgétaire régionale ».

 

Cela montre que le Gouvernement savait :

 

que la Région ne pouvait porter le projet sans une aide supplémentaire de l’État,

– qu’il a tardé à nous répondre favorablement,

– qu’il a été encouragé par certains élus locaux à nous opposer un refus avant les élections.

 

Et je le répète : c’est un épouvantable gâchis !

 

Article vu 4 040 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

3 Commentaires sur

Merci très sincèrement, madame la Ministre !

  • Jean-JacquesNo Gravatar |

    La Réunion semble commencer avec Didier Robert. En tout cas, la Région. car toutes les archives ont été effacées du site régional.
    Certainement pour qu’on ne puisse pas voir que ces « projets » ventés – oups pardon ! – vantés avec tant de fougue ont pour leur quasi totalité, été initiés par l’ancienne mandature. notamment tout ce qui touche le tram train

  • EricNo Gravatar |

    cela prouve bien que d’une part, il n’y a aucune cohérence dans le gouvernement, les déclarations étant totalement contradictoires sur ce point comme sur d’autres, et d’autre part, qu’il y a également incohérence entre l’affichage politique gouvernemental (les pseudo engagements du Grenelle) et l’action politique

  • tipimanNo Gravatar |

    mon cher Pierre, vous n’y êtes pas du tout:
    vous avez eu tord (d’avoir raison dès le début),
    mme Lagarde a tord (d’avoir dit la vérité)
    la MAPP a tord d’être compétente (en signalant les difficultés)
    m Bussereau a tord (de vouloir des transports collectifs propres)
    mais mme Penchard a raison (de dire qu’il faut plus pour la Guadeloupe)
    bien évidemment, m robert a raison de dire que tous les autres ont tord

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web