Chronique du 23 mars 2011 – Didier Robert déguisé en « analyste politique »

 

D.R. COMME DIDIER ROBERT ET DÉROUTE RETENTISSANTE !


La gifle, la raclée, la déconfiture, la déculottée… tels sont les qualificatifs utilisés le plus fréquemment pour parler des résultats de l’UMP à l’issue du premier tour.

Pour une déroute, ça a été une déroute.

 

Et une déroute personnelle et retentissante, en plus.

Didier Robert s’est imposé chef de file de la droite, pour ces élections cantonales. Résultat : la droite est moribonde.

 

Un laminage encore plus foudroyant qu’en France.


Même son chargé de communication personnel, Pierrot Dupuy, en convient :

« À Saint-Denis, la Droite connait une véritable débandade » ; « Saint-Paul, un autre ancien bastion de Droite, n’est pas dans une bien meilleure posture ».


PATHOLOGIE GRAVE


Parmi les déclarations issues de sa conférence de presse, telles que relevés sur différents supports :

 

« Les résultats du premier tour des cantonales montrent qu’il y a globalement un équilibre des forces politiques». (rires)

«La Réunion en confiance sera le groupe politique le plus important à l’issue du second tour». (re-rires)

« La droite n’a pas perdu le premier tour de ces élections cantonales ».(re-re-rires)

«Il est numériquement vraisemblable que nos candidats soient plus nombreux au soir du second tour ». (re-re-re-rires)


Commentaires : Ce n’est plus de l’optimisme, cela ne relève même  plus de la méthode Coué, c’est franchement un cas d’hallucination. Pathologique. Psychologique. Cela relève plus de médical que de la politique.


CANDIDATS ET SCEAU DE LA RÉUSSITE


« Certains de nos choix n’ont pas été marqués par le sceau de la réussite».

Même sur le site du chargé de com’ de Didier Robert, on est critique quant aux choix des candidats:

« Daniel Gonthier a pris fait et cause sur le choix de partir à la bataille avec des candidats inexpérimentés qui n’ont pas forcément brillé dimanche soir ».

Le maire de Bras-Panon explique : « Nous avons pris le risque (sic) du rajeunissement ».


Commentaires : 4 UMP élus au premier tour, les 21 autres candidats UMP distancés ou même battus, c’est le moins puisse dire, ce n’est pas une réussite.

Quant à  Paul Franco Técher classé parmi les jeunes, chacun peut juger de la crédibilité de la justification !


PEUT-ÊTRE QUE PEUT-ÊTRE…


Zinfos974 explique que ce choix de jeunes candidats, par ailleurs inconnus est « Un pari qui sera peut-être payant au fil des années. ».


Commentaire : Le mot « peut-être » est lourd de sens : façon élégante d’écrire « c’est foutu pour longtemps ».

C’est néanmoins la preuve que le chargé de com’ de Didier Robert commence à se dire qu’il n’a pas fait le bon choix…

 

DIDIER ROBERT RETOURNE AU TAMPON EN 2014


Un commentateur a écrit que Didier Robert est « le seul maire de l’île à ne pas être en position de sauver au moins un canton sur sa commune du Tampon ».

 

Excuse de Didier Robert :

« Il y a incontestablement un problème au Tampon où l’on me reproche peut-être de ne plus être autant sur le terrain. Pourtant je peux vous assurer que partout où on le pourra, La Réunion en confiance sera présente. Personnellement, je serai là (au Tampon) en 2014 ».


Commentaires : À la place de Paulet Payet ? Pour en découdre avec TAK ?

Pour réconforter Maurice Hoarau, qu’il a laissé sur le tapis lors de ces cantonales ? Ou comme point de chute après sa prochaine éviction de la Région ?


Comme l’a excellemment brocardé le caricaturiste Souch dans le JIR d’hier, en dessinant Didier Robert tremblant avec une épée « laser » dans la main en face de TAK en Dark Vador qui dit « n’oublie pas, Didier, je suis ton père »… un père « politique » que Didier Robert a renié et trahi…


DIDIER ROBERT VEUT ENCORE CARTE BLANCHE POUR LE 3ÈME TOUR


Didier Robert n’a rien voulu dire sur la position de  La Réunion en confiance  pour le 3e tour, avec l’élection de la ou du président(e).

« Nous verrons après le deuxième tour, aucune force politique ne sera en mesure d’avoir une majorité à elle toute seule».


Commentaires : En soi, pas de problème, il ne va pas y avoir beaucoup d’élus UMP dimanche soir.

Mais sur le principe, Didier Robert prend les électeurs pour des idiots et les candidats pour des imbéciles.

 

Il les considère tous incapables de juger et d’analyser la situation et les possibilités d’union.

Lui seul étant capable de prendre une telle décision…


Au fait, à l’attention de Didier Robert, qui considère les électeurs comme des petits enfants à qui il pourrait faire peur en s’interrogeant sur l’éventualité de Pierre Vergès à la Présidence , je lui rappelle que ma candidate à la présidence s’appelle Nassimah Dindar.

 

Eh oui, je ne m’appelle pas Didier Robert, je ne cultive pas la trahison en vertu politique !


Au fait, en passant, Mr Didier Robert, merci de reconnaître que ma victoire ne fait aucun doute dimanche prochain devant votre candidate UMP !


QUI PERD GAGNE POUR DIDIER ROBERT (ENIÈME COURS DE SCIENCES « SOT ») !


Pour Didier Robert, le fait marquant de ce premier tour est « l’effondrement du PCR, grand perdant de l’élection, mis en difficulté de manière historique dans certains cantons, comme le PS d’ailleurs ».

 

Il appelle d’ailleurs  « à faire barrage partout au parti communiste » qui est « en difficulté». (sic)

 

La preuve ? « Roland Robert, Pierre Vergès, Philippe Leconstant,… voici des candidats dont l’élection au 1er tour aurait été une formalité il y a quelques années. Si ça ce n’est pas un recul ? ».


Commentaires : Didier Robert est bien le fils spirituel de Sarkozy : ne pas voir ce qui ne va pas dans sa propre politique, mais faire croire que chez les autres, c’est pire.

Rendez-vous dimanche soir !

 

Article vu 1 862 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

7 Commentaires sur

Chronique du 23 mars 2011 – Didier Robert déguisé en « analyste politique »

  • Jean-JacquesNo Gravatar |

    l’analyse faite par Didier Robert des résulats du premier tour est incroyable, qu’il veuille encore y croire, pourquoi pas, mais de là à sortir ce genre d’arguments…
    Didier Robert vient de prouver qu’il est certainement beaucoup de choses, mais sûrement pas un leader politique, apte à mener une équipe, développer une stratégie et analyser une situation

  • ArsinoéNo Gravatar |

    Lu sur Afrik.com

    Martinique : le clip de l’UMP « Sé yonn’ a lot » moqué sur Internet
    Le clip de campagne des Jeunes UMP de Martinique pour les élections cantonales, « Sé yonn’ a lot », a été retiré de YouTube, sous la pression des railleries des réseaux sociaux. Les scores du parti majoritaire sur l’île ont été médiocres au premier tour des cantonales, relativisant l’enthousiasme des militants dans la vidéo. En 2009, déjà, un lip-dub du bureau national des Jeunes UMP avait suscité de nombreuses moqueries.

    http://www.afrik.com/breve29044.html

  • TipimanNo Gravatar |

    Même Yves Montrouge, l’éditorialiste UMP du JIR prend ses distances vis à vis de Didier Robert…. c’est dire que ça craint un maximum pour le président de Région

  • PalhumourNo Gravatar |

    Didier Robert peut se reconvertir comme humoriste, i gagn fèr

  • une reunionnaise en metropoleNo Gravatar |

    je n’ai jamais cacher à quiconque que je suis de la Droite.Et quand une politique de mon parti ne me convenait pas, je ne me suis pas genée pour le dire.Quand je ne me reconnaissais pas dans mon parti que ce soit sur notre ile, ou ici en metropole je venais le dire sur les forums.Je vis en metropole depuis mon plus jeune age, et je viens en vacances sur mon ile, parfois plusieurs fois par an, car j’ai beaucoup de familles très agés, arrivée la quarantaine.Je n’ai jamais caché non plus que je ne suis pas née avec une cuillere en argent ou en or dans la bouche.Je descends d’une famille pauvre comme il y en a beaucoup sur notre ile, j’ai un demi frère, pas la meme mere, qui à 65 ans se retrouve avec une retraite de 300euros/mois dans la vie sur notre ile,peut on vivre avec 300euros/mois? et les autres ne sont pas mieux lotis.Le plus agé de mes oncles a 95ans, et je pense que c’est le conseil general qui aide tout ce petit monde sur mon ile qui font partie de ma famille, et qui n’ont pas beaucoup pour vivre.Partant du principe, on sait ce qu’on a à ce jour, meme si ce n’est pas parfait, mais on ne sait pas ce qu’on va gagner.Je prefere garder le conseil general tel quel, au moins mes gramounes ne manqueront pas plus qu’aujourd’hui, je vais du principe, « on ne sait jamais ».
    Ce n’est pas par paresse que mes tantes, oncles ont une petite retraite.Beaucoup de mes tantes ont travaillé toute leur vie comme cantinière et se retrouve avec 700euros de retraite mensuelle.
    Une fois sur mon ile, une vieille gramoune dans St Joseph m’a dit « les socialistes sont plus gentils » avec sa bouche toute edentée , et rigolante.J’ai medité pouquoi elle m’a dit cà ce qui doit expliquer pourquoi ils sont en l’air aujourd’hui.
    Je ne sais pas trop concernant le conseil general , mais je pense que ce n’est pas les riches, ni la classe moyenne qui ont besoin ,mais les plus fragiles et les plus defavorisées.Et ce n’est pas donné à tout le monde de savoir, avoir la fibre pour vraiment comprendre et reflechir sur les situations que traversent des gens fragilisés et defavorisés.

  • patval974No Gravatar |

    Publié par
    patval974

    la roue tourne

    Après avoir fait une révolution en 2010 à la région Réunion. Le groupe UMP de DR se retrouve aujourd’hui a subir la foudre de la roue qui tourne.

    Pour lui, la droite « n’a pas perdu ». Pour le président de la Région, le PCR « est le grand perdant de ce premier tour ».(sic)

    La question se pose: A-t-il les résultats nationaux dans la tête ou quoi? Pardon la calculette est restée bloqué en Mars 2010.

    Tiré du site Mouvement Objectif Réunion: « Cette union puise ses fondamentaux au cœur de la société réunionnaise, autour des idéaux de l’UMP, d’objection Réunion, de La Relève, du Nouveau Centre et des Divers Droite…. ainsi que de la juste représentation de la société civile.

    Les idéaux de l’UMP son logiciel, c’est la casse sociale. Suppression des 35H. Privatisation. Libéralisme à la Miss Tatcher.

    Comment sur l’ile peut-il prôner de telles convictions politiques. La réunion n’est pas la métropole et ne correspond pas à la carte politique électorale de France. Nous avons cette particularité Ultramarine de n’être que: sociale et collectiviste. Le libéralisme n’a pas lieu d’être ici, même adapté. Avec le risque d’accroitre les différences sociale et de finir dans un Chaos.

    Les deux grands ici sont le PS et le PCR l’alliance des deux font qu’ils sont les grands gagnants et ne sont que les seuls à servir cette particularité Ultramarine.

    Et qu’à preuve du contraire, effectivement le grand perdant sera l’UMP – MOR

  • ArsinoéNo Gravatar |

    J’ai entendu hier soir, lors du débat du 2e tour, sur RFO (ou Réunion 1e), la journaliste, Melle Haggaï dire à plusieurs reprises, que « le PCR est le parti majoritaire dans l’île ».
    bien sûr que c’est vrai
    mais l’incroyable, c’est que ce soit sur RFO que l’on entende cela. au moins, il y a une journaliste qui fait son travail et n’a pas d’oeillères ou de clichés.

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web