Chronique du 14 mars 2011 – Dans la famille Sarkozy, je demande Didier et Nicolas…

 

DEUX FOIS PLUS VENANT DE L’EST QUE DE L’OUEST !


Selon une enquête de l’INSEE, en 20 ans, les déplacements domicile/travail entre communes ont augmenté : en 1990, cela représentait  28% des travailleurs, en 2007, ce sont 38% de travailleurs qui changent de ville pour aller travailler.

 

Les salariés convergent vers trois lieux : Saint-Denis, Saint-Pierre et Le Port qui concentrent près 50% des emplois de l’île, en légère régression. Saint-Denis concentre 26 % des emplois réunionnais.


L’INSEE souligne : « Parmi les 60.700 personnes qui travaillent à Saint-Denis, 21.700 n’y résident pas (36%); en 1999, elles étaient 15.500 (30%).

 

Près de 60% des travailleurs migrants viennent de communes situées à l’Est de Saint-Denis, 33%  de l’Ouest, le reste du Sud.


En 1999, les personnes qui venaient travailler à Saint-Denis provenaient pour 56% de l’Est et pour 35% de l’Ouest.

 

Les flux en direction de Saint-Denis ont donc tendance, au fil des années, à s’intensifier plus fortement en provenance de l’est ».


Commentaires : C’est sûrement pour cela que le président de Région a souhaité faire avancer le projet de nouvelle route du littoral avec les travaux à l’entrée ouest du boulevard Nord de Saint-Denis.

 

Du côté de l’Est, le trafic est en hausse, mais cela ne semble pas concerner Didier Robert !

Il ne veut pas voir la problématique des entrées de la ville de Saint-Denis du coté de la Rivière des pluies.

 

Sa myopie va pénaliser toutes celles et tous ceux, toujours plus nombreux, qui viennent de l’Est pour travailler à Saint-Denis.


MAURICE – MALDIVES : COOPÉRATION EN MATIÈRE DE TOURISME


Maurice poursuit activement ses actions de coopération avec les pays de la zone océan Indien.

Avec les Maldives, la coopération portera sur plusieurs domaines notamment la surveillance de la zone économique exclusive.

 

À noter que les Maldives soutiendront Maurice dans la contestation du projet de parc marin autour des Chagos et l’accompagneront dans ses opérations visant à limiter l’érosion des côtes.

 

Par ailleurs, Maurice, qui préside actuellement la Commission de l’Océan Indien, soutiendra la candidature des Maldives, pour leur intégration à cette commission.

Cela ne peut qu’être intéressant.

 

Enfin, la coopération s’exercera aussi dans le domaine touristique.


Commentaires : Pas fous, les Mauriciens, ils sentent bien que même si La Réunion offre un potentiel touristique qu’aucune des autres îles ne possède, signer un accord de partenariat uniquement avec l’IRT est de l’inconséquence.

 

Et que cela ne débouchera pas sur grand chose.

Au fait, les îles Maldives font-elles partie des îles Vanille, label passe-partout récemment créé ?

 

Question organisation, préparation, l’IRT est loin d’être au top !

 

LA FRANCE A-T-ELLE TROP EXPORTÉ DE BLÉ ?


Il y a quelques jours, je signalais sur mon blog cette surprenante information : Madagascar importe du sucre et en exporte autant voire moins.

 

Ce qui se passe en France ne relève pas de la même « logique » : la France n’a jamais autant exporté de blé hors d’Europe que cette année : 8,9 millions de tonnes, à destination des pays du Maghreb, de l’Egypte, de l’Afrique subsaharienne.

 

La demande était en augmentation et les céréaliers français ont commercialisé 92% des récoltes.

Mais … la France va devoir importer 750.000 tonnes de blé d’ici la fin de la campagne.

 

Pas le même type de blé, mais il n’empêche… que du blé viendra d’Allemagne, de Grande-Bretagne, de Pologne et de la République tchèque. 

La France comblera son déficit en blé fourrager.

 

Les spécialistes tentent d’expliquer que ces importations vont se faire à moindre coût, alors que les exportations de blé par la France (pour le pain) se sont faites au prix fort.


Commentaires : C’est un beau système de mondialisation des échanges.

 

Et la compensation carbone, dans tout cela, où est-elle chiffrée ?

Qui voulait profiter de la présidence du G20 et du G8 pour normaliser les relations commerciales ?

 

Y’a du boulot, M. Sarkozy !

 

Article vu 1 963 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

4 Commentaires sur

Chronique du 14 mars 2011 – Dans la famille Sarkozy, je demande Didier et Nicolas…

  • Jean-JacquesNo Gravatar |

    un trafic en augmentation venant de l’Est et des projets pour l’entrée ouest. ce n’est pas ce que l’on appelle une gestion anticipatrice des événements.

  • EricNo Gravatar |

    Sarkozy comme Robert ne sont pas des visionnaires, des politiques capables de planifier un développement. Leur seule spécialité: la communication et le côté bling bling

  • MilénaNo Gravatar |

    les Maldives « prennent l’eau », elles risquent être submergées par la montée du niveau de l’océan et mènent une active campagne de sensibilisation et surtout ont mis en place une politique active pour réduire le phénomène.
    on comprend pourquoi les Maldives ont peu de chances de traiter avec la Réunion de Robert: lui, il se met en maillot de bains pour les tortues, ne fait rien pour prévenir ces risques… sauf communiquer pour ne rien dire

  • SebNo Gravatar |

    Je suis ok avec Miléna. La montée des eaux est vraiment inquiétante pour les Maldives. Il faut faire quelque chose.

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web