Comment « brasser du vent » ? La recette du duo Pierrot Dupuy – Jismy Ramoudou (1ère partie)

 

 Je vous ai montré depuis ce lundi combien la mauvaise foi, le mensonge, la calomnie, la volonté d’esquiver le débat caractérisaient les « zinfonautes ».

 

Mais ne croyez pas que leur père spirituel, Pierrot Dupuy, et leur « malsain » d’esprit, Jismy Ramoudou, se distinguent de leurs commentateurs et commentatrices « sectaires » !

 

Pour vous en convaincre, je vous livre d’ici à samedi le contenu in extenso d’un pseudo débat en duo de ces deux compères.

 

In extenso car vous constaterez les bafouillements, les hésitations, conséquences d’un débat mal préparé, sur un projet il est vrai pas du tout ficelé, le Trans éco express (Mes commentaires sont entre parenthèses et en gras). Bonne lecture !

  

Pierrot Dupuy :  » Mesdames, Messieurs, bonjour, nous retrouvons en cette fin de semaine, Jismy, pour parler de l’actualité de la semaine, faire un petit bilan et un retour en arrière. Ce sont les vacances.

 

Jismy Ramoudou : Ce sont les vacances…

 

Pierrot Dupuy : On le sent dans l’actualité. Elle est moins fournie en ce moment

(c’est vrai que, à titre d’exemple, les chiffres du Pôle Emploi sur l’augmentation forte du chômage, cela ne mérite pas un débat)

 

Jismy Ramoudou : Les politiques sont en vacances. C’est vrai qu’il y a une campagne préélectorale qui se prépare pour le conseil général également, donc ben là ya l’actualité ce sera la conférence de presse d’hier du parti communiste.

 

Pierrot Dupuy : Pour notamment, passez-moi l’expression, moucater le trans euro express de Didier Robert 

(1er « plantage », c’est l’Alliance qui a fait une conférence de presse sur ce sujet,

pas le PCR qui, lui, a traité de la situation qui s’aggrave et de la réforme des retraites ! Mais bon, passons…)

 

Jismy Ramoudou : Ben, si on  en croit à la … les éléments rapportés par les différents supports presse, on peut pas dire que les arguments présentés par le PCR soient très euh, très incisifs.

Quoi, hein, y a, hormis de contester la.. le projet dans sa forme et aussi au niveau de sa viabilité financière. Les arguments sont très peu…

 

Pierrot Dupuy : Essentiellement, c’est pour dire que c’est un dossier qui est très flou.

(c’est le vrai problème, et le moins que l’on puisse dire !)

Mais ça se comprend quelque part parce qu’on voit Fabienne Couapel Sauret qui porte le projet pour la région, elle dit « le dossier n’est pas ficelé, il y a encore des points à finaliser », donc bon que ce soit flou aujourd’hui c’est pas tout à fait étonnant.

 

Jismy Ramoudou : Non. Oui, d’une part parce que bon apparemment ce qu’on ne sait pas c’est que les AOT, les fameuses AOT que dénonce le… les… le PCR, quand on parle des AOT c’est, ce sont tout ce qui concerne les collectivités, les intercommunalités qui ont, qui ont, qui s’occupent, qui ont là en charge le dossier, également le conseil général qui a qui a la compétence en la matière…

 

Pierrot Dupuy : En transport, oui.

 

Jismy Ramoudou : En transport donc aujourd’hui, ce qu’a dit Pierre Vergès c’est que c’est pas tellement la région qui porte le dossier, c’est plus, c’est les intercommunalités, et le conseil général.

(pour une ineptie, c’est une grosse ineptie de Jismy Ramoudou !

Je n’ai jamais dit cela, pour la bonne et simple raison que la Région peut intervenir en ce sens

mais devra tenir compte du Département et des AOT, et pas en leur imposant quoi que ce soit…

comme je l’ai dit dans mon interview en citant Mme Couapel Sauret.).

Maintenant, que va apporter exactement la région dans le dossier ? Pour l’instant pour le PCR, c’est flou…

 

Pierrot Dupuy : Peut-être de l’argent,

(sans obliger financièrement le Département et les AOT,

sans pénaliser les sociétés de transport de voyageurs, les taxis…

mais ma parole, selon Pierrot Dupuy, Didier Robert serait le bon Dieu !)

tout simplement parce que bon, je veux dire, la situation financière du conseil général n’est pas bonne, tout le monde le sait, alors que la région vient d’avoir une note, elle a été notée vous savez par les banques et elle a eu une très bonne note, ce qui veut dire qu’elle va pouvoir continuer à emprunter et à des très bons taux. » 

(ce qui prouve que la majorité régionale de 2004 à 2010 a laissé une situation budgétaire saine…

malgré le contentieux avec l’Etat qui n’a pas transféré les ressources équivalentes aux charges qu’il a « refilées » à la Région,

et la crise économique et financière !)

 

La suite demain vendredi…

                                                                                                                                                                                          

Article vu 3 640 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

5 Commentaires sur

Comment « brasser du vent » ? La recette du duo Pierrot Dupuy – Jismy Ramoudou (1ère partie)

  • TwiggyNo Gravatar |

    Un dossier flou,des commentaires vaseux, on patauge dans le potage. Les esprits sont en vadrouille. Vive les vacances ! Il n’y aura hélas pas plus de sérieux à la rentrée sur Zinfos…

  • porte-plumeNo Gravatar |

    merci d’avoir transcrit par écrit ce « débat », je n’avais jusque là jamais eu le courage d’écouter et voir l’émission sur le site. ce que je viens de lire est assez édifiant pour deux raisons

    la première parce que manifestement, l’émission est faite pour se faire plaisir, cela relève pratiquement de l’auto-satisfaction, et comme d’un besoin pour ces deux personnages d’exister « pour de vrai » en se mettant en scène.

    la deuxième parce que cette retranscription traduit bien l’ignorance des deux individus sur ce sujet (et probablement sur d’autres) : un seul exemple, JR ne semble pas savoir ce que sont les AOT et j’en veux pour preuve qu’il ne donne pas la signification du sigle. (autorités organisatrices de transport) or, pourtant, tout journaliste et tout animateur dignes de ce nom doivent expliquer, c’est la règle de base de la communication

  • Opéî DémervéyNo Gravatar |

    Ces deux-là me font penser à deux personnages de mauvaise bande dessinée… Un peu dans le « style » Léonard et son idiot d’apprenti ou encore au savant fou du Muppet Show et son inconscient d’assistant, dans les deux exemples ont retrouve immanquablement : Celui qui pense tout connaitre, qui possède des idées « de génie », osant les expériences les plus improbables et de l’autre un sujet absolument complaisant qui n’hésite pas une seule seconde à participer aux délires de son maître fou…
    Sauf qu’ici il ne s’agit pas d’amuser la galerie. Ces deux-là se prennent au sérieux et c’est bien là le problème : Ils sont tous, sauf sérieux… Ils n’ont (et ça se voit comme le nez sur la figure dans l’exemple de Pierre ci-dessus) aucune méthodologie journalistique et encore moins l’éthique qui va avec.
    Il devraient tirer la chasse derrière eux une fois pour toute ! Ou alors de bonnes âmes finiront par le faire pour eux…

  • Jacques MardémoutouNo Gravatar |

    Pourquoi leur faire autant d’honneur?

  • Pierre VERGESNo Gravatar |

    Je me garderai bien de leur faire un quelconque honneur. Mais il me semble important de montrer à nos lecteurs combien le vide caractérise les interventions sur Zinfos. Et la méthode doit être la plus transparente. Retranscrire mon interview, les interventions des zinfonautes, et celles des responsables du site concerné…le tout avec mes commentaires. Rassurez-vous, j’estime que vous avez de quoi en être convaincu…et on passera à autre chose.

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web