Courrier de lecteur – Viande halal : Sarko la poz in gob pou souk gogoz : « hallali sur le halal ! »

 

   Il y a quelques années, la polémique « viande halal » avait déjà connu ses prémisses à La Réunion à propos de l’abattage des poulets.

Pîtoyable mais pas étonnant dans notre île où, sans cesse, se côtoient Clochemerle et tragédie.

 

Heureusement, personne à l’époque n’en avait rajouté et quelques déclarations sensées de divers responsables religieux avaient mis fin à la polémique.

  
Et voilà que, recherchant désespérément les électeurs qui lui font défaut, N. Sarkozy se lance aux trousses du Front National pour lui piquer ses thèmes les plus vils.

  

J-L. Mélenchon a ridiculisé cette polémique en une phrase : «comme si manger de la viande halal allait nous faire attraper l’islamisme».

Depuis toujours, en effet, nous mangeons de la viande halal, parfois kasher et sans même le savoir : woaow ! C’est sûr et certain que notre religiosité en a gravement souffert !

 

Au fait, quand j’étais potache, chaque vendredi, nous avions du poisson.

 

Laîcité  ?

 

Et pendant le carême : poisson, œufs mais pas de viande !

Voilà comment — à mon insu et dans un lycée républicain — on m’a fait courir le risque de devenir catholique sans que j’en sache rien !

 

Et la lecture des divers forums nous montre comment de pauvres gogoz, titillés du côté de l’immonde, exhalent aussitôt un racisme sans complexe.

 

Mais c’est vrai que le halal c’est bien plus « glamour » et important que l’emploi des jeunes et des quinquagénaires, le logement, l’accès aux soins, les déremboursements de médicaments, la démolition de l’enseignement public, la crise de l’euro, et encore beaucoup d’autres de ces questions futiles par rapport au problème capital de la viande halal.

 

Vite ! S’il vous plaît M. Sarkozy, pondez-nous une nouvelle loi instituant un corps d’ « espécialistes » qui, les yeux bandés, pourront — au goût — déceler la viande halal, la viande kasher, ou la viande chrétienne, ou laïque, au milieu d’un tas d’échantillons.

 

Comme quoi y’a pas qu’la crise économique qui est préoccupante, celle des idées d’une catégorie de politiciens est consternante.

 

Halali

 

Article vu 1 350 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web