Rétrospective 20 bis – À Cancun, une exigence : aller vers une transition écologique à contenu social (4 décembre 2010) Vu 5269 fois

 

MERCI       

 

14 mai 2010 – 27 juin 2012

Voilà maintenant plus de deux ans que je partage avec vous mes points de vue sur ce blog.

Plus de 1000 visites quotidiennes, parfois jusqu’à près de 3500.

 

J’y trouve là motif à poursuivre mon exercice, qui nécessite d’une part approfondissement de mes connaissances, et d’autre part effort de présentation pour vous les restituer le plus fidèlement possible.

 

J’éprouve un grand plaisir à tenter de diversifier les rubriques, et de rester fidèle à une ligne de conduite : ne pas succomber à la facilité, ne pas tomber dans l’excès de langage, ne pas me laisser aller à l’invective.

 

Vous comprendrez donc aisément que je me refuse à publier des commentaires dont les auteurs s’égareraient dans ces chemins de traverse.

 

Jusqu’au 24 juillet, j’ai décidé de procéder quotidiennement à une rétrospective des articles parus sur mon blog, en choisissant un article pour chaque mois de mai 2010 à décembre 2011 (deux articles pour décembre 2011), et en mentionnant pour l’article concerné le nombre de fois où il a été vu.

 

Je m’aperçois que ces articles gardent tout leur intérêt sur le plan de l’actualité.

À vous de juger. Bonne lecture !

 

***** 

 

La Conférence de l’ONU sur le changement climatique se déroule à Cancun au Mexique, du 29 novembre au 10 décembre, avec un objectif : donner un nouveau élan aux négociations sur le changement climatique, après l’échec du sommet de Copenhague.

 

Des militants venus des quatre coins de la planète, seront présents à Cancun pour peser sur ces négociations.

 

Il nous faut prendre conscience qu’un modèle basé sur la logique de concurrence, donc de croissance illimitée, est incompatible avec la nécessité impérieuse de respecter les limites des écosystèmes.

 

L’exploitation irréfléchie des ressources naturelles et des êtres humains, l’indifférence des gouvernements envers les victimes des dérèglements climatiques, sont des éléments objectifs d’une situation alarmante.

 

À l’occasion du sommet de Cancun, un appel a été lancé pour l’organisation « 1000 Cancun » partout dans le monde.

Concrètement il faut que cet appel confirme les avancées que constitue la déclaration de Cochabamba d’avril dernier qui lie urgence écologique et justice sociale, dans une perspective antiproductiviste et internationaliste.

 

On ne peut envisager des avancées sans appréhender la problématique du marché du carbone ou du dispositif REDD .  

Il s’agit d’un programme des Nations unies sur la réduction des émissions de CO2 résultant du déboisement et de la dégradation forestière dans les pays en développement qui vise à réduire ce chiffre en attribuant aux forêts une valeur financière basée sur leur capacité de stockage de carbone.

 

Il s’agit de s’interroger sur les conséquences de l’utilisation des agrocarburants, des OGM, des droits de propriété intellectuelle sur le vivant.

 

Il s’agit de réfléchir sur le contenu inégalitaire des Traités de Libre Commerce, sur la raréfaction dans certains territoires des ressources en eau, et que l’eau soit reconnue comme droit humain fondamental.

 

Cela devrait aussi être l’occasion de réfléchir sur l’opportunité de la création d’un cadre juridique international dont le but serait de mettre fin aux dérives en termes de surexploitation des ressources et irresponsabilité environnementale.

 

Assurer pour tous la satisfaction des besoins élémentaires dans le respect des grands équilibres écologiques, c’est

mettre fin au gaspillage des ressources, inciter  l’agriculture raisonnée,

remettre en cause certains axes de développement industriel comme par exemple l’automobile, la pétrochimie ou la construction navale et aéronautique,

généraliser une politique  des transports collectifs pour offrir un service de proximité.

 

Article vu 1 379 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web