2011 – Atteintes à la biodiversité : prendre conscience des dangers qui nous guettent (1)

 

L’extinction d’une espèce fait partie du processus naturel de l’évolution.

 

Aujourd’hui, la biodiversité disparaît à un rythme 100 à 1 000 fois supérieur au rythme d’extinction naturelle. Ce n’est pas l’extinction, mais l’accélération du processus qui est inquiétante.

 

D’après les scientifiques, nous vivons aujourd’hui la 6e vague d’extinction (ou peut-être la 7e), suite à 5 crises biologiques majeures (il y a 440, 365, 250, 145 et 65 millions d’années).

 

Les extinctions actuelles, causées par des facteurs anthropiques, risquent de diminuer la biodiversité sur la planète pour des millions d’années à venir, car le nombre de niches écologiques a, lui aussi, été réduit.

 

Il faudrait à la nature au moins 10 millions d’années pour se remettre.

Voici 14 espèces parmi les plus menacées.


I – Le requin blanc

 


Le requin blanc est l’un des plus redoutables prédateurs du monde.

 

Il vit dans les mers tempérées de l’Alaska à l’Afrique du Sud et de la Californie à la Nouvelle-Zélande.

 

Depuis 15 ans, la population des requins blancs a diminué de 80 %.

 

« L’aileronnage » est dévastateur pour eux comme pour les autres requins.

 

Cette pêche barbare consiste à ne prélever que l’aileron (consommé en soupe en Asie) sur l’animal vivant et à le rejeter à l’eau où il coule en agonisant.

 

Chaque année, toute espèce confondue (plus de 380 espèces), plus de 100 millions de requins sont tués, mais ce chiffre est certainement sous-estimé.

 

À retrouver de telles informations passionnantes sur ce lien :

http://www.developpementdurable.com/environnement/2010/

11/A5571/top-14-des-especes-les-plus-menacees.html


Article vu 1 899 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web