Vive la baleine… antillaise !

 

Le colloque « Sur la Route des Baleines » est un projet soutenu par le Ministère de la Recherche et a obtenu le label 2011 : Année des Outre-Mers.

 

Cette manifestation comporte trois volets :

– un volet scientifique (recensement et mouvements des baleines à bosse ;

– un volet grand public (vulgarisation des connaissances  sur les baleines à bosse) ;

– le 3e volet étant plutôt maritime (les scientifiques partiront suivre les baleines aux Saintes, à Marie-Galante, à la Dominique puis en Martinique).


« Les Antilles françaises constituent un haut lieu de fréquentation des cétacés, avec 28 espèces recensées » précisent les spécialistes.

 

L’Université des Antilles et de la Guyane, à travers son laboratoire de recherches Dynamiques des écosystèmes caraïbes est organisatrice de la manifestation.

 

Les participants (chercheurs, représentants d’associations dédiées à la conservation des mammifères marins et à la protection de leur environnement, institutionnels) viendront des USA, Canada, République Dominicaine, Venezuela, Grande Bretagne, DOM-TOM (Guadeloupe, Martinique, St Pierre et Miquelon) et de France continentale.


Mais pourquoi n’a-t-on pas invité Didier Robert, qui s’est fait ardent défenseur de la sanctuarisation de l’océan Indien… « pour empêcher une catastrophe écologique avec le risque d’une reprise à la chasse à la baleine à partir de 2012 » ?

 

Car, la baleine, c’est un atout touristique.

 

Pour la « directrice marketing de l’IRT », « les baleines deviennent peu à peu, une valeur sûre du tourisme réunionnais. Les Métropolitains, les étrangers mais aussi la population veulent de plus en plus rencontrer les cétacés en pleine mer ».

 

Alléluia !


Mais la baleine est-elle en danger dans l’océan Indien ?

Pas vraiment, car si cet animal est convoité, pour l’instant, elle ne craint rien dans nos eaux.

 

La Commission Baleinière Internationale a proposé d’autoriser, pour la première fois en presque 25 ans, la chasse à la baleine dans… l’océan Antarctique.


Didier Robert aurait-il confondu l’océan Antarctique et l’océan Indien ? La dérive des continents après la dérive politique !

                                                                                                                                                                                                                                                                                                   

Article vu 3 275 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

4 Commentaires sur

Vive la baleine… antillaise !

  • TipimanNo Gravatar |

    la géographie c’est pas son fort non plus
    ni la biologie ! ni la politique…. pauvre ti Robert

  • vanille des ilesNo Gravatar |

    Lors de ce congrés il s’agira de faire état des découvertes scientifiques avec un volet d’information pour la population . Didier Robert lui s’autosuffit donc à part ces annonces publicitaires il est trés loin des Réunionnais !

    Au fait Didier Année de l’Outre -mer ok mais qu’en est il de l’Année du Tourisme sous ta « haute responsabilté  » A quand les chiffres nous annoncant une progression en adéquation avec les budgets alloués et au nombre d’employés travaillant à l’IRT . Plus de 100 personnes dit on
    avec une exclusivité voyages pour certains aprés Maurice, Dubai , Bangkok pour le Directeur .. tournée à Berlin pour la responsable marches etrangers et qui ne parle pas un mot en »allemand » à quand la prochaine virée ?? Et tout celà avec l’argent du contribuable .Pouvoir quand tu nous tiens !

  • RobertNo Gravatar |

    Pauvre Didier Robert laissez le tranquille il n a pas le temps de s occuper des baleines qui chaque annee côtoient nos rivages et font le bonheur de tous, il doit sauver les cétacés de son parti, échoues après les cantonales et essayer de les remettre a flot.

  • TwiggyNo Gravatar |

    Je ne comprends plus… C’est bien Didier Robert, le même qui a dit à son dernier passage à la télé (avant les élections) qu’il était chargé de la protection des baleines ? Sauf si, comme le dit Robert, c’est pour sauver les baleines de son parti !

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web