Rétrospective 2012 – Mars – Eau – L’eau dans le monde : l’Afrique toujours la plus mal lotie

13 mars 2012 – Eau – L’eau dans le monde : l’Afrique toujours la plus mal lotie (vu 3194fois) 

 L’Afrique reste le continent dont l’accès à des ressources en eau de qualité est le plus limité, les Américains du nord sont toujours les plus gros consommateurs tandis que l’Asie-Pacifique souffre d’un problème de sécurité alimentaire, selon le 4e rapport ONU-Unesco sur l’eau.

 

En Afrique : 


Réseaux de distribution d’eau potable – Le constat est édifiant : « À peine 60% de la population africaine vivant au sud du Sahara est alimentée en eau potable », selon le document publié lundi à l’ouverture du Forum Mondial de l’eau.

Dans les campagnes, en 2008, l’installation de réseaux de distribution n’atteignait que 47%, tandis que 20% des zones urbaines restent sans canalisations d’eau potable.

 

Hygiène et toilettes – Seuls 31% de la population ont accès à des toilettes modernes.

Cela signifie que le nombre de personnes faisant leurs besoins dans la nature est passé de 188 millions en 1990 à 224 millions en 2008.

 

Alimentation – La croissance démographique est de 3% en moyenne depuis les années 1960, tandis que la production agricole n’a progressé en moyenne annuelle que de moins de 2%.

Les difficultés d’alimentation sont aggravées par la sécheresse en Afrique sub-saharienne.

Ailleurs, les inondations mettent à mal les infrastructures.

Les conséquences sont terribles : les réserves d’eau sont contaminées, ce qui augmente les risques d’épidémies, comme le choléra.

 

Energie – Seuls 25 % des Africains disposent de l’électricité, alors que le potentiel en énergie hydraulique du continent permettrait une autosuffisance. Mais 3% seulement de ces ressources sont exploités.

 

Dans les régions Asie et Pacifique : 

 

L’accès à une eau potable de qualité entre 1990 et 2008 a permis de satisfaire 1,2 milliard de personnes supplémentaires.

Cependant, près de 1,9 milliard sur les 2,6 milliards d’humains vivant dans cette région, n’ont pas accès à des toilettes.

Et un autre problème très grave se pose : celui de sécurité alimentaire. En effet, l’urbanisation croissante, l’important développement agricole, l’utilisation intensive des ressources naturelles « met les écosystèmes aquatiques de cette région sous pression ».

 

En Amérique latine : 

 

Malgré la présence d’eau de qualité, 40 millions de personnes n’ont toujours pas accès à l’eau potable. Et 120 millions n’ont toujours pas accès à de vraies installations sanitaires.

Le gaspillage du potentiel en eau est illustré par l’exploitation minière et la production agricole.

 

Au Moyen-Orient et en Asie occidentale : 

 

Le rapport présenté au Forum Mondial de l’eau souligne que près des deux-tiers de l’eau de surface disponible prend sa source hors de la région. Ce qui ne va pas sans provoquer parfois des conflits transfrontaliers.

 

En Europe et en Amérique du nord : 

 

La situation est bien sûr totalement différente. 

Ainsi, la population de ces pays dits développés renferme les plus gros consommateurs d’eau par personne au monde.

Pourtant, quel paradoxe : 120 millions d’habitants en Europe n’ont toujours pas accès à l’eau potable et vivent sans sanitaires. 

De plus, le rapport déplore aussi la non application des mesures antipollution dans plusieurs bassins hydrologiques avec des conséquences désastreuses pour la qualité de l’eau.

 

La bataille pour l’Egalité entre tous les êtres humains est encore loin d’être gagnée !

 

Article vu 2 682 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web