À lire absolument – 50 statistiques qui en disent long sur l’économie américaine (2ème partie)

 

   (SUITE) Bilbo, lecteur du blog Dedefensa, a déniché un article américain qui liste 50 statistiques qui permettent de mieux appréhender l’état de santé de l’économie américaine. Le bilan de santé n’est pas brillantEn voici l’intégralité.

 

35) RealtyTrac a annoncé que les saisies aux États-Unis avaient établi un record historique en 2009 pour la deuxième année consécutive.

 

34) Selon RealtyTrac, des avis d’expulsion ont été signalés sur 367 056 biens immobiliers en mars 2010, soit une augmentation de près de 19% par rapport en Février – le plus haut chiffre mensuel depuis que RealtyTrac a commencé à comptabiliser ces chiffres en Janvier 2005.

 

33) Dans les seuls comtés de Pinellas et Pasco, qui comprennent St. Petersburg, en Floride, et la banlieue située au nord, il y a eu 34 000 avis d’expulsion. Il y a dix ans, il n’y en avait que 4 000.

 

32) Dans la vallée centrale de Californie, 1 maison sur 16 est concernée par un avis d’expulsion.

 

31) La Mortgage Bankers Association a récemment annoncé que plus de 10% des propriétaires ayant une hypothèque avait manqué au moins un paiement au cours de la période de janvier à mars 2010. C’est un niveau record, en hausse de 9,1% sur un an.

 

30) Les banques américaines ont récupéré près de 258 000 foyers à l’échelle nationale au premier trimestre de 2010, soit un bond de 35% par rapport au premier trimestre de 2009.

 

29) Pour la première fois dans l’histoire des États-Unis, les banques possèdent une plus grande part de la valeur nette du logement résidentiel aux États-Unis que tous les particuliers.

 

28) Plus de 24% des foyers ayant des prêts hypothécaires aux États-Unis ont connu de graves difficultés financières à la fin de 2009.

  

27) La valeur des propriétés commerciales américaines a baissé d’environ 40% depuis 2007, et actuellement 18% des espaces de bureaux aux États-Unis sont vides.

 

26) Le taux de défaut sur les prêts hypothécaires des immeubles détenus par les banques américaines a atteint un record de 4,6% au premier trimestre de 2010. C’est presque le double du niveau enregistré un an plus tôt.

 

La suite et fin de ce passionnant « réquisitoire » sera publié demain samedi.

                                                                                       

Article vu 1 521 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web