Appel à l’insoumission à la politique de sarkozy, par le réseau des enseignants du primaire en résistance

   

Relevé sur le site Mediapart l’appel à l’insoumission à la politique de Sarkozy, dont je vous livre volontiers le contenu ci-dessous :

 

Pour défendre les valeurs de la République,

l’heure est à l’insoumission à la politique de Sarkozy


APPEL AUX CITOYENS et à LA SOCIÉTÉ CIVILE

 

 

Nous, institutrices et instituteurs de la République, depuis deux ans, sommes entrés en résistance et en désobéissance pour défendre l’école publique ébranlée dans ses fondements par des « réformes » contraires à l’intérêt supérieur de l’enfant.

 

Aujourd’hui, l’idéologie d’un parti extrémiste aux solutions discriminatoires a pénétré les sphères du pouvoir.

Sous couvert de lutte contre l’insécurité et la délinquance, des lois contraires à l’esprit de notre République ont été votées, d’autres le seront certainement prochainement.

 

Des décisions visant à stigmatiser et exclure certaines catégories de la population créent un climat de tension insupportable.  

Même si elles visent à masquer l’échec d’une politique économique et sociale qui pénalise les plus faibles, toutes ces mesures constituent d’abord une menace pour la démocratie et la paix civile.

 

Par l’abus de pouvoir d’un homme et d’un gouvernement dévot, l’Etat de droit est aujourd’hui en danger.

Or, c’est de notre silence, de notre résignation, de notre passivité et de notre soumission que ce pouvoir autoritaire et brutal tient sa force. Il est temps d’enrayer cette machine infernale.

 

À tous les citoyens, à toutes les forces vives de notre République, nous lançons un appel pressant à se déclarer en insoumission ouverte à cette politique immorale et dangereuse pour défendre les valeurs et les institutions républicaines qui sont bafouées par des lois et décrets contraires à la dignité humaine et à l’égalité des citoyens devant la loi.

 

L’affichage public et massif de cette dissidence civile, éthique et responsable, signera l’échec de ce pouvoir à régenter les esprits, à gouverner par la peur et à imposer ses lois anti républicaines et ses réformes anti sociales.

Notre démocratie a besoin de respirer. Elle a plus que jamais besoin de citoyens libres, éclairés et responsables qui sachent faire prévaloir les exigences de la conscience et de la raison pour bâtir une société plus juste, plus tolérante et plus solidaire.

 

Désormais, notre devoir à toutes et à tous est de ne pas être complice de cette régression démocratique et sociale et de construire, dès aujourd’hui, un avenir porteur d’espérance pour tous.

Ensemble, nous le pouvons si nous le décidons !

 

Nous appelons les citoyens, les associations, les partis, les syndicats et toutes les forces de la société civile à rejoindre le mouvement de résistance civique aux lois anti républicaines qui déshonorent notre pays, à diffuser largement cet appel et à participer massivement aux rassemblements du 4 septembre partout en France.

Cet article se retrouve sur le site du Réseau des enseignants du primaire en résistance

 


Article vu 1 808 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

6 Commentaires sur

Appel à l’insoumission à la politique de sarkozy, par le réseau des enseignants du primaire en résistance

  • ArsinoéNo Gravatar |

    Soyons toutes des Héva, des Abbey Lincoln
    Continuons le combat poursuivi par ces femmes et par tant d’autres pour la liberté, pour le respect de nos différences, pour la tolérance

  • GabriellaNo Gravatar |

    Très contente d’apprendre que les enseignants étaient entrés en résistance depuis deux ans. C’est probablement la grève administrative, mais elle a commencé il y a plusieurs années.
    Proposition: rajoutons à toutes ces raisons – que je partage totalement – le refus du « fichier élève » et autres dispositifs destinés à flicquer les élèves… et les parents

  • PhilippeNo Gravatar |

    l’école doit préparer les enfants à devenir des citoyens éclairés. d’accord.
    mais nos gouvernements successifs, quels qu’ils soient, n’y sont jamais parvenus. comment être « éclairés » quand on ne connaît pas son histoire? quand la question de l’esclavage a longtemps disparu des manuels scolaires? que l’on donne toujours le même point de vue, celui des nantis, des dominants, que la place laissée à la littérature créole (aux littératures créoles) est inexistante.
    oui à la manif du 4 septembre, bien évidemment, mais les enseignants ne pourraient ils pas rajouter ces éléments dans leurs revendications?

  • GFNo Gravatar |

    @ Gabriella

    Non, c’est à la fois la continuité, et beaucoup plus que la grève administrative des directeurs (qui a commencé il y a longtemps, effectivement).

    C’est de la désobéissance civile, cad la non-application revendiquée d’un certain nombre de réformes de ce gouvernement, au risque d’être sanctionné (et de nombreux l’ont été lourdement!).

    Base Elève fait parti des motifs de colère, au même titre que d’autres. Voir ici, pour plus de détails: http://resistancepedagogique.org/site/articles.php?lng=fr&pg=9

    GF, désobéisseur.

  • Ninon BivèsNo Gravatar |

    No, il ne s’agit pas de la grève administrative.
    Voir ici, et faire connaître ce mouvement :
    http://www.resistancepedagogique.org

    Bien cordialement, Ninon

  • GabriellaNo Gravatar |

    @ GF et Ninon
    merci, pour l’information
    je suis avec vous pour cette désobéissance civile. A nous d’amplifier le mouvement

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web