Mes 2 chiffres du week-end

 

426 000.

C’est le nombre de suppressions d’emplois en France en 2009. D’ici à 2011, elles pourraient monter à 900 000 !

  

30.

C’est en milliards d’euros le coup de rabot proposé par la Cour des comptes sur les niches fiscales et sociales aux entreprises.

 

Article vu 1 426 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

7 Commentaires sur

Mes 2 chiffres du week-end

  • Jean-JacquesNo Gravatar |

    et combien aurait on pu récupérer s’il n’y avait pas eu le bouclier fiscal et si l’ISF fonctionnait correctement?

  • bilouteNo Gravatar |

    JEAN JACQUES…. MOREL??? Si c’est toi tu caches bien ton jeu…lol

  • bilouteNo Gravatar |

    Mesdames et messieurs les fonctionnaires, croyez vous que l’Etat ne convoite pas aussi les 600 millions que representent pour les DOM la surrémunération ? Reveillez vous… ROBERT n’aura pas le poids!

  • EricNo Gravatar |

    10.000 emplois supprimés chez British télécom
    5.000 emplois supprimés chez Microsoft
    1.700 emplois supprimés chez Nokia…
    et il paraît que ce secteur de l’internet / téléphonie est préservé de la crise…..

  • ArsinoéNo Gravatar |

    L’Assemblée a voté vendredi la baisse des aides à l’investissement dans les équipements photovoltaïques et même leur fin totale en Outre-mer où un bilan de cette mesure sera fait d’ici juin 2011.
    Bien vu, les défeseurs de GERRI, on est assourdis par le concert de vos protestations….

  • Arsinoé encoreNo Gravatar |

    fausse manipulation: voilà la fin de la dépêche

    Le débat a été encore plus âpre pour les avantages fiscaux liés aux investissements photovoltaïques Outre-mer, que le gouvernement veut entièrement supprimer.

    Devant la colère des députés de Guyane, Guadeloupe, Réunion, M. Baroin a instauré une commission qui remettra ses conclusions au Parlement avant le 30 juin 2011.

    Composée d’élus et de représentants de l’administration, la commission pourra suggérer d’éventuelles « propositions législatives » qui devraient être insérées dans le collectif budgétaire annoncé en juin sur la réforme de la fiscalité.

    Le président PS de la région Guadeloupe, Victorin Lurel, a voté pour l’amendement, déclarant sa « confiance » au ministre.

    En revanche, sa collègue députée de Guyane, Christiane Taubira (PRG), a voté contre: « cette commission n’aura aucune force juridique ».

    La Fédération des entreprises d’outre-mer s’était insurgée contre la fin de ce dispositif qui va toucher, selon elle, 1.700 emplois.

    Le gain annuel pour l’Etat de cette mesure est « estimé à 230 millions d’euros à compter de 2012 », avait déclaré mercredi en commission la ministre de l’Outre-Mer, Marie-Luce Penchard.

  • DominiqueNo Gravatar |

    pour ceux qui souhaiteraient avoir la totalité des débats:

    http://www.assemblee-nationale.fr/13/cri/2010-2011/20110024.asp

    fort instructif

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web