Décryptage de mon intervention vidéo – Jusqu’où iront les dirigeants de l’IRT ? (volet 2)

  

Bonjour,

 

Lors de mon arrivée en 2007 à la présidence de l’IRT, j’ai tenu à ce que les équilibres soient préservés entre les acteurs de la filière.

 

Pour autant, la région n’a jamais souhaité que les acteurs privés puissent décider, en étant majoritaires, de l’utilisation des fonds publics émanant en totalité de la collectivité régionale.

 

Cette approche s’est prolongée en ce qui concerne la gestion du personnel de l’IRT.

 

Deux défis s’imposaient à mon équipe et moi :

 

– réussir le regroupement du personnel du CTR (comité de tourisme réunion) et de la Maison de la Montagne ;

 

– deuxièmement ne pas augmenter de manière inconsidérée les effectifs.

 

C’est à ce prix que j’ai pu obtenir que la Région accepte d’augmenter le budget de l’IRT de 2 millions d’euros environ.

 

Cela a permis d’engager des campagnes de promotion locale (« L’Île de la Réunion ? J’adore ! »), et de parvenir à une harmonisation des revenus au sein du personnel regroupé.

 

Soyons clairs :

 

1°- Quelques personnes (que l’on peut compter sur les doigts d’une main) nous ont quitté d’un commun accord négocié,

 

2°- Quelques personnes (à peine plus de 5) ont ete recrutées de fin 2007 a mars 2010.

 

3°- Ces recrutements ont concerné pour une le service marketing, trois le service communication pour la lettre de l’IRT et le site reunion.fr notamment, un le service informatique, et une le service juridique et marchés.

 

Toutes ces personnes sont reconnues pour être compétentes dans leur domaine.

 

En 2010, quand j’ai quitté la présidence de l’IRT, le personnel était de 67 personnes.

 

Aucune variation sensible par rapport au personnel qui émargeait au CTR et à la Maison de la Montagne.

 

Un an après, où en est-on ?

 

Avec madame Farreyrol et sous l’œil bienveillant de Didier Robert, l’effectif de l’IRT a explosé !

 

Je vous livre ce que j’ai pu obtenir, car le black-out sur les informations concernant cette structure qui vit des fonds publics régionaux est la bible !

 

Ainsi les élus de l’opposition à la Région ont demandé des précisions sur le budget de l’IRT.

Réponse : les services vous les donneront.

 

Seul hic : le président Didier Robert n’a pas dit quand !

 

Alors je peux vous dire que le personnel en un an est passé de 67 personnes à 113 personnes !

 

68 % d’augmentation ! Vous avez bien entendu : 68 % d’augmentation !

 

46 personnes recrutées.

 

Quelles sont les compétences de ces personnes ?

Quel est  le profil de poste attribué ?

Pour quelle efficacité ?

 

Autant de questions aujourd’hui sans reponses !

 

À bientôt pour un 3ème volet.

 

Merci et bonne journée !

 

Article vu 1 439 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web