Les infos que vous ne trouverez pas dans la « com » du Ti garçon Sarko

 

   Pour le personnel de la Région, les heures difficiles commencent.

Après avoir laissé passer les six mois de grâce, la chasse aux sorcières aurait commencée.

 

D’abord à l’IRT : le responsable financier, en poste depuis les années 80, est licencié.

 

La coïncidence veut que cela se soit passé après qu’il eût refusé d’honorer une commande de billet d’avion non pas en classe économique comme c’était décidé par le bureau de l’IRT pour tout le personnel (sauf pour la présidence), mais en classe supérieure pour la « responsable au protocole » (à quoi ça peut servir) ?  

 

Peut-être de conductrice de la présidente de l’IRT) qui devait accompagner Jacqueline Farreyrol (décidément bien décevante) au salon Top Résa à Paris… pendant que les autres membres du personnel continuent à voyager « derrière ».

 

Dernière en date, c’est Bernard Payet, le directeur des affaires culturelles et sportives à la Région, viré par le spécialiste aux affaires culturelles, jean-François Sita, entrepreneur de pompes funèbres dans le civil.

Mais Noël arrive en avance pour certains.

 

Dans les structures extérieures, on continue à placer « les connaissances ».

 

SR21, bien sûr, Sem muséo, IRT (au moins 10 personnes de plus -un effectif digne du comité de tourisme de la région… Île de France !-ce qui explique que la subvention habituelle de 12 millions d’€ soit passée à 18 millions dès cette année 2010 !!).

 

Et bientôt ce serait au tour de l’ARER.

On dit que Pascal Murat, le directeur de campagne de la tête de liste socialiste, Michel Vergoz, a toutes les entrées à la Région.

« Il est comme chez lui. Il entre dans le bureau du Président comme bon lui semble », explique t-on.

 

Ces derniers temps, il serait quasiment tous les jours au 4e étage.

Il rêverait, semble-t-il, de la direction de l’association qui doit inciter à développer les énergies renouvelables… au moment où le gouvernement plombe les initiatives dans ce secteur.

 

Mais pour ces personnes, est-ce les objectifs généreux qui importent, ou la place ?

                                                                                    

Article vu 2 425 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

1 Commentaire sur

Les infos que vous ne trouverez pas dans la « com » du Ti garçon Sarko

  • EricNo Gravatar |

    sans oublier les déplacements à l’intérieur de la région, les mutations dans des bureaux sans ordinateur, l’installation de « co responsables » qui surveillent les « ‘anciens » dans leur travail.
    anecdote: on m’a rapporté qu’une de ces « tutrices » employées dans l’administration ne savait ni utiliser un logiciel de traitement de texte ni envoyer un courriel

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web