Bientôt une raffinerie à l’Île Maurice ?

 

La question est posée par le journal mauricien « L’express ».

Celui-ci rend public le courrier envoyé par  l’agence de notation internationale Moody’s accueillant favorablement l’idée de construire une raffinerie de pétrole.


Une construction appréciée comme « un développement positif », dans le sens où, bien évidemment, cela permettrait à l’île sœur de « réaliser des économies substantielles de devises étrangères qui sont dédiées à l’importation de carburant ».

 

Le pétrole représente 19% de la note d’importation du pays.

Qui sera derrière cette raffinerie ?

Pour l’instant, aucune décision n’a été prise.

 

Le gouvernement mauricien a envisagé un partenariat entre l’Oil and Natural Gas Corporation, « qui gère les ressources pétrolières en Inde, et la State Trading Corporation du gouvernement mauricien ».

  

Pourquoi une compagnie indienne ? Simplement parce que « l’appartenance de Maurice à de nombreux blocs régionaux africains (SADC, Comesa, Union Africaine) pourrait ouvrir les portes du continent à l’Inde ».

 

L’Inde est présente à Maurice (17 stations service) et commerce déjà avec l’île sœur dans ce domaine.


Mais l’Inde soulignait que l’étroitesse du marché mauricien ne permettait pas d’envisager une vraie rentabilité et s’orientait vers une implantation en Afrique.

 

L’Express précise : « Les départs de Caltex et de Shell du marché mauricien, semblent confirmer que la taille du marché est un enjeu de plus en plus important dans l’industrie pétrolière mondiale ».


Commentaires : voilà un dossier à suivre de près. En effet, au moment où :

 

– le coût du litre de carburant est en constante augmentation,

– où la préfecture continue à organiser le plus grand flou sur la fixation du prix,

– où se tient à la préfecture une réunion avec les seuls professionnels de la route (laissant de côté agriculteurs et surtout pêcheurs),

– où les travailleurs réunionnais, obligés d’utiliser leur véhicule, faute d’alternative, voient leur budget « carburant » augmenter considérablement,

cette solution doit être envisagée.


Encore faut-il qu’il y ait une volonté politique de s’attaquer à ce problème.

À la Région Réunion, pas sûr que cette idée soit prise en compte.

Quant à l’État…

                                                                                                                                                                                                                         

Article vu 2 017 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

2 Commentaires sur

Bientôt une raffinerie à l’Île Maurice ?

  • Jean-JacquesNo Gravatar |

    voilà un élément qu pourrait être intéressant pour La Réunion

    encore faudra t il une volonté politique réunionnaise, une autorisation de l’Etat et aussi de l’Europe, quand bien même une certaine dérogation existe pour La Réunion en matière d’approvisionnement de carburant (normes etc.)

  • ArsinoéNo Gravatar |

    Derrière cette idée, se redessine la question de la compagnie maritime régionale.
    en effet, si le seul marché mauricien n’est pas suffisant, alors pourquoi ne pas ouvrir à La Réunion, Mayotte, Madagascar voire les Comores?

    ce dossier – comme les autres – patine depuis l’arrivée de Didier Robert à la région

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web