La guadeloupe table sur plusieurs millions d’euros de recettes avec l’arrivée du croisiériste Royal Caribbean

 

L’information a été donnée le 20 mai 2011 par le site L’Echo touristique.com.

La compagnie de croisière pourrait fournir à l’île plus de 51000 passagers durant l’hiver 2012-2013, dont 4600 à 6900 en tête de ligne.

 

Ce n’était déjà plus un secret depuis qu’il y a quelques jours Royal Caribbean a rendu public, sur son site internet, le programme de ses croisières pour l’hiver 2012-2013.

La compagnie a intégré la Guadeloupe à la liste des ses escales régulières entre le 14 novembre 2012 et le 14 avril 2013.

 

Le Brilliance of the Seas (2250 passagers) effectuera 23 escales dans l’île antillaise, au cours desquelles sera possible l’embarquement des passagers en provenance de France hexagonale. 200 à 300 devraient ainsi rejoindre le bord chaque semaine.

Au total, ces escales apporteront à la Guadeloupe un volume maximal de 51 750 passagers, dont entre 4600 et 6900 en tête de ligne.


L’île escompte tirer de cette venue un chiffre d’affaires global de 4,92 millions d’euros sur la saison, lié à un accroissement de la fréquentation de l’aéroport, une augmentation du chiffre d’affaires des réceptifs et des taxis, des activités de découvertes en excursions et de l’ensemble de la chaine touristique croisière.


Commentaires : Mme Farreyrol et M. Robert ne semblent pas comprendre l’intérêt de développer ce genre de tourisme.

Mayotte l’a compris et s’organise – tant bien que mal – dans ce sens. Maurice fait le forcing.

Madagascar commence à pointer son nez.

Et une fois de plus, à cause d’une vision étriquée de l’actuelle équipe régionale, La Réunion va rester en rade !                                                                          

 

Article vu 12 759 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

2 Commentaires sur

La guadeloupe table sur plusieurs millions d’euros de recettes avec l’arrivée du croisiériste Royal Caribbean

  • Jean-JacquesNo Gravatar |

    il y a quelques bateaux de croisière à La Réunion, mais débarquer entre deux containeurs, ce n’est pas l’accueil le plus favorable et le plus attractif

  • Boismery HervéNo Gravatar |

    Il est certain que le tourisme de croisière constitue actuellement la branche la plus stable et la plus dynamique du tourisme international, comme l’attestent de récentes études de l’OMT (Organisation Mondiale du Tourisme),avec un accroissement annuel moyen des recettes de 8 % sur la période 2004-2010.. A titre d’exemple, plus de 350.000 croisiéristes ont visité Dubai en 2010,malgré la crise. L’Océan Indien,au Sud comme au Nord, offre évidemment des potentialités considérables. Il serait évidemment navrant de négliger ces potentialités pour le tourisme réunionnais.

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web