Guadeloupe : l’IEDOM dresse un bilan économique alarmant

 

   L’information se situe en Guadeloupe.

L’Institut d’émission des départements d’Outre-mer a publié fin octobre une note de synthèse sur le panorama économique de la Guadeloupe en 2009.

 

Le panorama économique guadeloupéen que dresse l’IEDOM dans sa dernière publication est inquiétant.

 

Alors que la situation semblait s’améliorer fin 2008, un renversement de tendance s’est opéré au cours de l’année 2009.

 

En effet, sous le double effet de la crise internationale et de la crise sociale, le PIB guadeloupéen a décru de 4,8% en volume selon les premières estimations avec une chute de 12,2% de l’investissement et une baisse plus modérée de la consommation des ménages (-2,3%).

 

Quant aux prix, selon l’enquête de comparaison entre les départements d’outre-mer et la métropole réalisée par l’INSEE à fin mars 2010, les prix seraient en moyenne plus élevés de 8,3% en Guadeloupe qu’en France métropolitaine.

 

Les chiffres les plus alarmants restent ceux concernant l’emploi.

 

Le taux de chômage est presque trois fois plus élevé qu’en métropole : il s’élève à 23,5 % en 2009, en hausse de 1,8 point sur un an.  

 

Le chômage concerne désormais 60 % des jeunes actifs.

Plus de la moitié des chômeurs de Guadeloupe le sont depuis plus de trois ans.

 

Fin 2009, le nombre de demandeurs d’emploi toutes catégories confondues dépassait les 60 000, chiffre jamais atteint au cours de la décennie.

 

La situation à La Réunion est tout aussi catastrophique.  

 

Cela doit être pour cela que le gouvernement réduit les dispositifs destinés à favoriser la création d’emplois outre-mer.

C’est pour cela que les sénateurs Arthuis et consorts veulent continuer à raboter… les niches fiscales.

 

En France continentale, l’ARF a dénoncé, lors de son congrès, ces atteintes au développement des Régions.

 

Tout le monde est concerné… sauf La Réunion, d’après Didier Robert, qui y voit une attitude partisane de l’ARF, qui n’obéit pas à « papa » Sarko.

 

À force de pédaler sur la route des Tamarins, Didier Robert va finir par vraiment perdre les pédales.                                                               

 

Article vu 1 695 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...Loading...

2 Commentaires sur

Guadeloupe : l’IEDOM dresse un bilan économique alarmant

  • ChloéNo Gravatar |

    c’est la politique de l’autruche, la tête dans le sable (et….) pour ne pas voir la réalité
    lamentable

  • ArsinoéNo Gravatar |

    tous les jours, des entreprises ferment, des femmes et des hommes se retrouvent au chômage; chaque année, des milliers de jeunes arrivent sur le marché de l’emploi. avec un taux de croissance important, les entreprises pourtant dynamiques ne parvenaient pas à créer suffisamment de postes, le chômage des jeunes (notamment) était important
    chômage structurel + chômage conjoncturel = catastrophe économique et sociale sans précédent à La Réunion

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web