Didier Robert et les MLD

 

  Didier Robert avec sa collègue Fabienne Couapel-Sauret sur la route des tamarins

 

MLD : maladie de longue durée. Non, il ne s’agit pas de ce statut de santé que le gouvernement Fillon-Sarkozy veut mettre à mal.

Il s’agit de la MLD, Mission de Longue Durée, mise à mal par l’ex-député Didier Robert.

 

Pour Didier Robert, il s’agit là d’une très très longue durée. 18 mois pour rédiger un rapport ? Même pas sûr !

 

Le journal officiel du 13 mai 2010 contenait un  décret, signé François Fillon, chargeant un député d’une mission temporaire.

Ce député, c’était Didier Robert. La mission temporaire s’inscrivait  auprès du secrétaire d’Etat chargé du commerce, de l’artisanat, des petites et moyennes entreprises, du tourisme, des services et de la consommation.

 

Elle portait (ne riez pas !) sur

« Le développement touristique dans les espaces méditerranéens et ultra-marins du territoire national ».

Cette mission débutait le 12 mai 2010.

 

Généralement, les missions des parlementaires sont d’une durée de 6 mois.

Celle de Didier Robert devait donc s’achever le 12 novembre 2010.

 

Mais Didier Robert a demandé au gouvernement de prolonger sa mission. Ce qui lui a été accordé. 

Pour 6 mois supplémentaires. Ce qui reportait la fin de la mission en mai 2011. 

 

En novembre 2011, soit un an après la date initiale de fin de mission, Didier Robert a-t-il remis son rapport ?

Tout le monde connaît la réponse : c’est non.

 

Certes, le prolongement de la mission Robert était uniquement lié à la complexité du sujet à traiter.

La raison était, chacun le sait bien, politique.

 

D’autres parlementaires ont eu aussi droit à ce type de faveur.

Parce que ce stratagème est efficace lorsqu’il y a un souci avec la loi, plus spécialement avec la question du cumul des mandats.

 

Sur un site d’analyse politique, on peut apprendre qu’entre janvier 2010 et novembre 2011, d’autres parlementaires ont bénéficié d’un prolongement de délai.

Jean-François Chossy, député du Parti chrétien démocrate (PCD) siégeant au sein du groupe UMP à l’Assemblée nationale, a vu sa mission sur le handicap prolongée à sa demande par le premier ministre François Fillon.

 

Son suppléant a pris sa place. Et selon l’entourage des deux hommes, le suppléant a toutes ses chances d’être élu en 2012.

Le député avait été chargé d’une mission sur « l’évolution des mentalités et le changement de regard porté par la société sur les personnes handicapées ». 

 

Mais son rapport à lui est en voie de publication.

Autre élément intéressant : on s’aperçoit que Didier Robert est LE SEUL PARLEMENTAIRE À N’AVOIR JAMAIS REMIS DE RAPPORT, pour une mission confiée en 2010.

 

Tous les autres ont remis des documents.

Même lorsque les thèmes sont quelque peu opaques : « Les règles de fonctionnement du Fonds international d’indemnisation pour les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures (FIPOL) » ou « Le régime applicable aux armes de collection ».

 

On attend avec impatience la publication du rapport de mission confiée à David Douillet sur « Les accords de partenariats entre la Fédération nationale des chasseurs et les agences de l’Etat ». Sacré sujet, non ?

Je ne peux m’empêcher de citer quelques titres de mission : « Mission sur l’emploi des jeunes », confiée par Nicolas Sarkozy à Alain Joyandet.

Ou encore : « la situation des communautés chrétiennes d’Orient », confiée par Alain Juppé et Claude Guéant à Adrien Gouteyron, sénateur.

Celle-là n’est pas mal non plus : « l’avenir des moyens de paiement ». Cette mission a été confiée par Christine Lagarde, ex ministre, et FMIste à temps plein, à « Georges Pauget, Emmanuel Constans.

Hyper intéressant, dans un Etat en situation de faillite !

 

Suggestion à Didier Robert : pourquoi ne pas confier la mission à dame Farreyrol, fortement impliquée dans le tourisme. Sûr qu’elle aurait beaucoup de choses à dire … sinon à écrire… ou au pire, à chanter.

 

Article vu 4 206 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

2 Commentaires sur

Didier Robert et les MLD

  • jean-JacquesNo Gravatar |

    il y a vraiment des missions qui ne servent à rien !!!!
    quant à celle de Didier Robert – qui aurait pu être utile – on l’attend toujours
    au pire, on aurait pu penser qu’il allait reprende les préconisations du CIOM, complété par quelques chiffres que l’on voit partout et que l’on peut trouver sur les sites de l’INSEE
    mais ça doit être trop compliqué

  • ArsinoéNo Gravatar |

    le sénateur de Saint-Barthélemy, a présenté cette année un rapport d’information sur le tourisme en Guadeloupe et en Martinique, qui formule un certain nombre de propositions et de recommandations.
    peut-être DR peut-il s’en inspirer……

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web