Présidentielles 2012 – Claude Guéant – Marine Le Pen : même combat ! Le retour du colonialisme xénophobe

 

   Le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, a déclaré ceci : 

« contrairement à ce que dit l’idéologie relativiste de gauche, pour nous, toutes les civilisations ne se valent pas (…).

Celles qui défendent l’humanité nous paraissent plus avancées que celles qui la nient (…).

Celles qui défendent la liberté, l’égalité et la fraternité, nous paraissent supérieures à celles qui acceptent la tyrannie, la minorité des femmes, la haine sociale ou ethnique. (…).

En tout état de cause, nous devons protéger notre civilisation ».

 

Dans Le Figaro de lundi, il persiste et signe :

« J’ai tenu des propos de bon sens, des propos d’évidence pour rappeler que toutes les civilisations ne se valent pas au regard des valeurs humanistes qui sont les nôtres »,

Et Claude Guéant de préciser « vouloir défendre la démocratie, les libertés individuelles et les droits de femmes ».

 

Lorsqu’on parle de civilisation, on englobe généralement la religion et l’organisation de la société, mais aussi le peuple et la culture.

Certains disent « races ». C’est bien là le fond du problème.

 

Il y aurait donc des « races » humaines différentes : africaines, européennes, asiatiques etc.

 

Cela ne date pas d’hier, comme en attestent les deux affiches des « expositions coloniales » organisées il y a moins d’un siècle.

Une simple lecture de ces affiches laisse clairement apparaître une « hiérarchie » des ethnies : l’Afrique du Nord (à cause de l’Egypte), puis l’Asie, et enfin, assis, en bas, pratiquement invisible : l’Afrique noire.

 

Le tout, bien sûr, sous la « bienveillante protection » de la France, par drapeau tricolore interposé.

 

 

Quelques années plus tard, autre affiche, mais même hiérarchisation.

Les hommes remplacent les femmes ! Apparaît également un Amérindien.

 

L’Homme africain est toujours invisible, inexistant !

 Jugez plutôt :

 

 

Ce qu’a déclaré Claude Guéant s’inscrit dans la même philosophie que ces affiches des expositions coloniales : c’est le « pouvoir blanc » qui, lui seul, est porteur des valeurs universelles.

Lui seul détient la vérité et peut se permettre de juger les autres civilisations.

 

Les déclarations de Guéant, à la veille de l’arrivée de Marine Le Pen dans notre île, font froid dans le dos.

Ils naviguent dans les mêmes eaux troubles du racisme et de la xénophobie, de l’intolérance et de la haine.

 

Certes, les déclarations honteuses de Guéant ont provoqué des remous.

Même au sein de l’UMP.

 

C’est par exemple un Jean-Pierre Raffarin qui déclare :

« Il ne faut pas toujours faire un amalgame entre civilisation et système politique. Sur la politique, il peut y avoir hiérarchie, sur la civilisation, la hiérarchie s’appelle l’ethnocentrisme».

Ça ne mange pas de pain, mais ne désamorce pas le problème pour autant.

 

Le summum reste la position de Bruno Le Maire, ministre et chargé du projet présidentiel de l’UMP.

Lundi, il suggérait lui aussi « de distinguer régimes politiques et civilisations, ces dernières étant toutes également respectables ».

 

Mais il s’empresse immédiatement de préciser :

« Vous avez des régimes totalitaires, on le voit en Syrie, et c’est l’honneur des démocraties de bien faire la différence entre leurs valeurs et celles de dictatures qui doivent être combattues.

Ensuite, vous avez les civilisations.

Pour moi, les choses sont simples, toutes les civilisations sont également respectables, avec leur culture, avec leur langue, avec leur histoire, avec leur façon de considérer le monde ».

 

Le choix de la Syrie est vicieux : bien sûr, c’est un régime dans lequel la liberté d’expression n’existe pas, et en cela, on ne peut que partager les propos de Le Maire.

Mais pourquoi choisir la Syrie ?

 

Ne serait-ce pas tout simplement pour abonder dans le sens de Guéant, même en empruntant des chemins détournés, lorsqu’il disait que « le nombre de fidèles musulmans en France posait problème ».

 

M. Guéant, comme Mme Le Pen : votre présence à La Réunion n’est pas souhaitée, loin de là.

La visite de Mme Le Pen est une insulte à notre civilisation, à nos civilisations.

 

Quant à l’UMP Réunion, une fois de plus, elle fait preuve d’une inadmissible passivité et d’un assourdissant silence qui peut passer pour une acceptation.

 

Article vu 2 288 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

3 Commentaires sur

Présidentielles 2012 – Claude Guéant – Marine Le Pen : même combat ! Le retour du colonialisme xénophobe

  • jean-JacquesNo Gravatar |

    Je partage tout à fait l’analyse
    Mme Le Pen n’est vraiment pas la bienvenue à La Réunion

  • RobertNo Gravatar |

    Elle est en campagne c est donc logique qu elle fasse son tour de France électoral. Aux Reunionnais de lui faire savoir ce qu ils pensent de son programme…

  • TipimanNo Gravatar |

    @Jean-Jacques et Robert:
    ne vous focalisez pas sur Marine Lepen,

    Guéant n’est pas non plus le bienvenu à La Réunion.

    idem pour Sarkozy: ils partagent les mêmes idées: il y aurait des civilisations supérieures à d’autres,

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web