Sarkozy l’a dit, Sarkozy ne l’a pas fait (10ème épisode) – Une croissance négative… Nicolas Sarkozy l’a fait !

 

   Quel bilan peut-on retirer du mandat Sarkozy ?

Petit tour d’horizon des déclarations du candidat Sarkozy (certains sites sont d’ailleurs devenus muets sur ce point… et pour cause, ce sont des promesses non tenues.) au regard des actions menées, tout au long de ces cinq ans …

 

Une croissance négative ! Voilà le bilan !

Alors que Sarkozy nous avait affirmé : « Ma stratégie économique, c’est de libérer les forces de travail en France pour créer ce point de croissance qui nous permettra de résoudre les questions de déficit.»

 

Constante dans la politique de Sarkozy : entre 2007 et 2009, il a systématiquement caché la vérité, pour ne pas dire qu’il a carrément menti, au minimum par omission, puisque dans toutes ses interventions, il surévaluait les prévisions de croissance.

 

En 2010, il a commis l’inverse : il annonce moins que ce qui a été réalisé.

 

Toute l’année 2011, il a pratiqué la méthode Coué en annonçant un taux de croissance complètement surréaliste.

Il parlait de 2 ou de 2,25%.

 

Personne n’y croyait.

Pas même les plus optimistes des économistes qui plaçaient la barre au-dessous des 2%.

 

Puis le chiffre est tombé : c’est 1%.

En décembre 2011, l’INSEE prédit une récession jusqu’au printemps 2012.

 

A minima.

Car depuis quelques jours, les analystes économiques affirment que la crise de la zone euro va retrancher plus de 1% à la croissance mondiale d’ici la fin de 2012.

 

Pire : la Banque mondiale abaisse ses prévisions de croissance pour l’ensemble de la planète et émet un avis de tempête pour que chacun se prépare au pire, même si ce scénario n’est pas celui qu’elle privilégie pour l’instant.

 

Et elle prévoit une croissance de 2,5% en 2012 – alors qu’elle tablait encore sur + 3,6% en juin 2011  et + 3,1% en 2013.

 

En janvier 2012, le gouvernement fait savoir qu’il va élaborer un nouveau projet de loi de finances rectificative (pour le budget 2012, qui, à peine voté, était déjà modifié).

 

Cette deuxième modification est prévue pour début février. Il s’agira, selon l’Elysée de « réviser éventuellement les perspectives de croissance de la France ».

 

Ce projet de loi de finances rectificative inclura les principales mesures décidées après le sommet de crise réuni mercredi à l’Elysée.

Il devrait être soumis au Parlement mi février.

 

La Banque de France prévoit une croissance nulle mais n’ose parler de récession.

 

Et cette fois-ci, Sarkozy pourra vraiment se référer à l’Allemagne qui a officiellement revu à la baisse ses prévisions de croissance 2012 à +0,7% contre 1,0% initialement annoncé.

 

Les signes de récession pour la France se renforcent, les chefs d’entreprises (tout du moins des plus petites, celles du CAC 40 continuent à engranger des bénéfices) n’ont pas le moral.

 

Selon l’INSEE, le moral des patrons a reculé de 2 points, à 93 points, et reste sous sa moyenne de longue période.

L’indice avancé d’activité PMI Flash laisse craindre un recul de l’activité.

 

Vivement mai 2012 !


 

Article vu 1 882 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

1 Commentaire sur

Sarkozy l’a dit, Sarkozy ne l’a pas fait (10ème épisode) – Une croissance négative… Nicolas Sarkozy l’a fait !

  • TipimanNo Gravatar |

    De toutes façons, Sarkozy c’est fini
    exit le fossoyeur des valeurs républicaines
    il va jouer le rôle de père et grand père – on plaint les gosses

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web