Exemples d’interopérabilité entre le réseau Car jaune et les réseaux locaux (dernière partie)

Carte de La Réunion  Ce ne sont que des exemples parmi tant d’autres. De tels voyages ne s’effectuent pas forcément tous les jours.

Néanmoins, cela donne une idée des perspectives offertes par un dispositif tel que celui de l’interopérabilité entre les réseaux de l’Île.

Il s’agit pour tout un chacun, à partir de ces exemples, de construire son propre parcours, quotidien ou non, et notamment les samedis et dimanches pour des motifs de loisirs (par exemple lors de manifestations ou autres fêtes dans telle ou telle commune).

De surcroît, la carte d’abonnement interopérable permet de faire plusieurs trajets avec correspondance le même jour. Cette carte « Liberté » (un nom parmi tant d’autres car le vrai nom devra être décidé avec l’ensemble des AOTU) ouvre de multiples possibilités de voyage.

 

1er exemple – L’interopérabilité entre les réseaux Estival, Car jaune, et Citalis.

image   Car Jaune Respect   image 

Prenons le cas d’un usager qui effectue quotidiennement le trajet de la station Mairie de Salazie jusqu’à la station CHU Hôpital de Bellepierre à Saint-Denis.

Cela l’amène à emprunter les réseaux Estival, Car jaune, et Citalis.

En achetant les tickets à l’unité, cela lui reviendrait à 4,20 euros (1,20 euro plus 2 euros plus 1 euro) pour l’aller. A 8,40 euros l’aller-retour, et sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), cela lui en coûterait donc 168 euros !

En achetant plusieurs abonnements, comme c’est le cas aujourd’hui, cela lui reviendrait à 101 euros (Estival 33 euros, Car jaune 38 euros et Citalis 30 euros).

Chaque trajet avec les correspondances lui reviendrait donc, sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), à 2,52 euros !

Avec l’abonnement interopérable, cela lui reviendrait à 60 euros par mois. Chaque trajet avec les correspondances lui reviendrait donc, sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), à 1,50 euro !

Autrement dit, pour faire le trajet de la station Mairie de Salazie jusqu’à la station CHU Hôpital de Bellepierre à Saint-Denis, il en coûtera à l’usager seulement 1,50 euro au lieu de 4,20 euro, voire 2,52 euros en cas de cumul de trois abonnements.

Et je ne rajoute pas que les week-ends, les samedis et dimanches, le titulaire d’une carte d’abonnement pourra circuler librement sur les réseaux !

Le même avantage s’applique bien sûr pour un usager qui ferait quotidiennement le trajet inverse, en partant de n’importe quel arrêt du réseau Citalis, pour arriver à n’importe quel arrêt du réseau Estival.

 

2ème exemple – L’interopérabilité entre les réseaux Estival, Car jaune, et Kar’Ouest.

image   Car Jaune Respect   image

Prenons le cas d’un usager qui effectue quotidiennement le trajet de la station Bourbier les Bas à Saint-Benoît jusqu’à la station Lycée de Vue Belle à Saint-Paul.

Cela l’amène à emprunter les réseaux Estival, Car jaune, et Kar’Ouest.

En achetant les tickets à l’unité, cela lui reviendrait à 4,50 euros (1,20 euro plus 2 euros plus 1,30 euro). A 9 euros l’aller-retour, et sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), cela lui en coûterait donc 180 euros !

En achetant plusieurs abonnements, comme c’est le cas aujourd’hui, cela lui reviendrait à 109 euros (Estivaĺ 33 euros, Car jaune 38 euros, KaŕOuest 38 euros)

Chaque trajet avec les correspondances lui reviendrait donc, sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), à 2,72 euros !

Avec l’abonnement interopérable, cela lui reviendrait à 60 euros par mois. Chaque trajet avec les correspondances lui reviendrait donc, sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), à 1,50 euro !

Autrement dit, pour faire le trajet la station Bourbier les Bas à Saint-Benoît jusqu’à la station Lycée de Vue Belle à Saint-Paul, il en coûtera à l’usager seulement 1,50 euro au lieu de 4,50 euros, voire 2,72 euros en cas de cumul de trois abonnements.

Et je ne rajoute pas que les week-ends, les samedis et dimanches, le titulaire d’une carte d’abonnement pourra circuler librement sur les réseaux !

Le même avantage s’applique bien sûr pour un usager qui ferait quotidiennement le trajet inverse, en partant de n’importe quel arrêt du réseau Kar’Ouest, pour arriver à n’importe quel arrêt du réseau Estival.

 

3ème exemple – L’interopérabilité entre les réseaux Estival, Car jaune, et Alterneo.

image   Car Jaune Respect   image

Prenons le cas d’un usager qui effectue quotidiennement le trajet suivant de la station Le Colosse à Saint-André jusqu’à la station Mairie de La Rivière à Saint-Louis.

Cela l’amène à emprunter les réseaux Estival, Car jaune, et Alterneo.

En achetant les tickets à l’unité, cela lui reviendrait à 4,50 euros (1,20 euro plus 2 euros plus 1,30 euro). A 9 euros l’aller-retour, et sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), cela lui en coûterait donc 180 euros !

En achetant plusieurs abonnements, comme c’est le cas aujourd’hui, cela lui reviendrait à 104 euros (Estival 33 euros, Car jaune 38 euros et Alterneo 33 euros).

Chaque trajet avec les correspondances lui reviendrait donc, sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), à 2,60 euros !

Avec l’abonnement interopérable, cela lui reviendrait à 60 euros par mois. Chaque trajet avec les correspondances lui reviendrait donc, sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), à 1,50 euro !

Autrement dit, pour faire le trajet de la station Le Colosse à Saint-André jusqu’à la station Mairie de La Rivière à Saint-Louis, il en coûtera à l’usager seulement 1,50 euro au lieu de 4,50 euros, voire 2,60 euros en cas de cumul de trois abonnements.

Et je ne rajoute pas que les week-ends, les samedis et dimanches, le titulaire d’une carte d’abonnement pourra circuler librement sur les réseaux !

Le même avantage s’applique bien sûr pour un usager qui ferait quotidiennement le trajet inverse, en partant de n’importe quel arrêt du réseau Alterneo, pour arriver à n’importe quel arrêt du réseau Estival.

 

4ème exemple – L’interopérabilité entre les réseaux Estival, Car jaune, et CarSud.

image   Car Jaune Respect   image

Prenons le cas d’un usager qui effectue quotidiennement le trajet suivant de la station Ecole de la Rivière du Mât à Bras-Panon jusqu’à la station Eglise de Bérive au Tampon.

Cela l’amène à emprunter les réseaux Estival, Car jaune, et CarSud.

En achetant les tickets à l’unité, cela lui reviendrait à 4,40 euros (1,20 euro plus 2 euros plus 1,20 euro). A 8,80 euros l’aller-retour, et sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), cela lui en coûterait donc 176 euros !

En achetant plusieurs abonnements, comme c’est le cas aujourd’hui, cela lui reviendrait à 106 euros (Estival 33 euros, Car jaune 38 euros et CarSud 35 euros).

Chaque trajet avec les correspondances lui reviendrait donc, sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), à 2,65 euros !

Avec l’abonnement interopérable, cela lui reviendrait à 60 euros par mois. Chaque trajet avec les correspondances lui reviendrait donc, sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), à 1,50 euro !

Autrement dit, pour faire le trajet de la station Ecole de la Rivière du Mât à Bras-Panon jusqu’à la station Eglise de Bérive au Tampon, il en coûtera à l’usager seulement 1,50 euro au lieu de 4,40 euros, voire 2,65 euros en cas de cumul de trois abonnements.

Et je ne rajoute pas que les week-ends, les samedis et dimanches, le titulaire d’une carte d’abonnement pourra circuler librement sur les réseaux !

Le même avantage s’applique bien sûr pour un usager qui ferait quotidiennement le trajet inverse, en partant de n’importe quel arrêt du réseau CarSud, pour arriver à n’importe quel arrêt du réseau Estival.

 

5ème exemple – L’interopérabilité entre les réseaux Citalis, Car jaune, et Kar’Ouest.

 image    Car Jaune Respect    image

Prenons le cas d’un usager qui effectue quotidiennement le trajet de la station de l’église de Bagatelle à Sainte Suzanne jusqu’à la station Boulevard de Brest au Port (près de la Clinique Jeanne d’Arc).

Cela l’amène à emprunter les réseaux Citalis, Car jaune, et Kar’Ouest.

En achetant les tickets à l’unité, cela lui reviendrait à 4,30 euros (1 euro plus 2 euros plus 1,30 euro). A 8,60 euros l’aller-retour, et sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), cela lui en coûterait donc 172 euros !

En achetant plusieurs abonnements, comme c’est le cas aujourd’hui, cela lui reviendrait à 106 euros (Citalis 30 euros, Car jaune 38 euros et Kar’Ouest 38 euros).

Chaque trajet avec les correspondances lui reviendrait donc, sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), à 2,65 euros !

Avec l’abonnement interopérable, cela lui reviendrait à 60 euros par mois. Chaque trajet avec les correspondances lui reviendrait donc, sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), à 1,50 euro !

Autrement dit, pour faire le trajet la Mairie annexe de Bagatelle à Sainte Suzanne jusqu’à la station Boulevard de Brest au Port, il en coûtera à l’usager seulement 1,50 euro au lieu de 4,30 euros, voire 2,65 euros en cas de cumul de trois abonnements.

Et je ne rajoute pas que les week-ends, les samedis et dimanches, le titulaire d’une carte d’abonnement pourra circuler librement sur les réseaux !

Le même avantage s’applique bien sûr pour un usager qui ferait quotidiennement le trajet inverse, en partant de n’importe quel arrêt du réseau Kar’Ouest, pour arriver à n’importe quel arrêt du réseau Citalis.

 

6ème exemple – L’interopérabilité entre les réseaux Citalis, Car jaune, et Alterneo.

image    Car Jaune Respect    image

Prenons le cas d’un usager qui effectue quotidiennement le trajet de la station Beauséjour à Sainte Marie jusqu’à la station Eglise de la Ravine des Cabris à Saint-Pierre.

Cela l’amène à emprunter les réseaux Citalis, Car jaune, et Alterneo.

En achetant les tickets à l’unité, cela lui reviendrait à 4,30 euros (1 euro plus 2 euros plus 1,30 euro). A 8,60 euros l’aller-retour, et sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), cela lui en coûterait donc 172 euros !

En achetant plusieurs abonnements, comme c’est le cas aujourd’hui, cela lui reviendrait à 101 euros (Citalis 30 euros, Car jaune 38 euros et Alterneo 33 euros).

Chaque trajet avec les correspondances lui reviendrait donc, sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), à 2,52 euros !

Avec l’abonnement interopérable, cela lui reviendrait à 60 euros par mois. Chaque trajet avec les correspondances lui reviendrait donc, sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), à 1,50 euro !

Autrement dit, pour faire le trajet de la station Beauséjour à Sainte Marie jusqu’à la station Eglise de la Ravine des Cabris à Saint-Pierre, il en coûtera à l’usager seulement 1,50 euro au lieu de 4,30 euros, voire 2,52 euros en cas de cumul de trois abonnements.

Et je ne rajoute pas que les week-ends, les samedis et dimanches, le titulaire d’une carte d’abonnement pourra circuler librement sur les réseaux !

Le même avantage s’applique bien sûr pour un usager qui ferait quotidiennement le trajet inverse, en partant de n’importe quel arrêt du réseau Alterneo, pour arriver à n’importe quel arrêt du réseau Citalis.

 

7ème exemple – L’interopérabilité entre les réseaux Citalis, Car jaune, et CarSud.

image    Car Jaune Respect    image

Prenons le cas d’un usager qui effectue quotidiennement le trajet de la station CES de Bois de Nèfles à Saint-Denis jusqu’à la station Maison Curcuma à Saint-Joseph.

Cela l’amène à emprunter les réseaux Citalis, Car jaune, et CarSud.

En achetant les tickets à l’unité, cela lui reviendrait à 4,20 euros (1 euro plus 2 euros plus 1,20 euro). A 8,40 euros l’aller-retour, et sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), cela lui en coûterait donc 168 euros !

En achetant plusieurs abonnements, comme c’est le cas aujourd’hui, cela lui reviendrait à 103 euros (Citalis 30 euros, Car jaune 38 euros et CarSud 35 euros).

Chaque trajet avec les correspondances lui reviendrait donc, sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), à 2,57 euros !

Avec l’abonnement interopérable, cela lui reviendrait à 60 euros par mois. Chaque trajet avec les correspondances lui reviendrait donc, sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), à 1,50 euro !

Autrement dit, pour faire le trajet de la station CES de Bois de Nèfles à Saint-Denis jusqu’à la station Maison Curcuma à Saint-Joseph, il en coûtera à l’usager seulement 1,50 euro au lieu de 4,20 euros, voire 2,57 euros en cas de cumul de trois abonnements.

Et je ne rajoute pas que les week-ends, les samedis et dimanches, le titulaire d’une carte d’abonnement pourra circuler librement sur les réseaux !

Le même avantage s’applique bien sûr pour un usager qui ferait quotidiennement le trajet inverse, en partant de n’importe quel arrêt du réseau CarSud, pour arriver à n’importe quel arrêt du réseau Citalis.

 

8ème exemple – L’interopérabilité entre les réseaux Kar’Ouest, Car jaune, et Alterneo.

image    Car Jaune Respect    image

Prenons le cas d’un usager qui effectue quotidiennement le trajet de la station Eglise de Sainte-Thérèse jusqu’à la station Mairie à l’Etang Salé les Hauts.

Cela l’amène à emprunter les réseaux Kar’Ouest, Car jaune, et Alterneo.

En achetant les tickets à l’unité, cela lui reviendrait à 4,60 euros (1,30 euro plus 2 euros plus 1,30 euro). A 9,20 euros l’aller-retour, et sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), cela lui en coûterait donc 184 euros !

En achetant plusieurs abonnements, comme c’est le cas aujourd’hui, cela lui reviendrait à 109 euros (Kar’Ouest 38 euros, Car jaune 38 euros et Alterneo 33 euros).

Chaque trajet avec les correspondances lui reviendrait donc, sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), à 2,72 euros !

Avec l’abonnement interopérable, cela lui reviendrait à 60 euros par mois. Chaque trajet avec les correspondances lui reviendrait donc, sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), à 1,50 euro !

Autrement dit, pour faire le trajet de la station Eglise de Sainte-Thérèse jusqu’à la station Mairie à l’Etang Salé les Hauts, il en coûtera à l’usager seulement 1,50 euro au lieu de 4,60 euros, voire 2,72 euros en cas de cumul de trois abonnements.

Et je ne rajoute pas que les week-ends, les samedis et dimanches, le titulaire d’une carte d’abonnement pourra circuler librement sur les réseaux !

Le même avantage s’applique bien sûr pour un usager qui ferait quotidiennement le trajet inverse, en partant de n’importe quel arrêt du réseau Alterneo, pour arriver à n’importe quel arrêt du réseau Kar’Ouest.

 

9ème exemple – L’interopérabilité entre les réseaux Kar’Ouest, Car jaune, et CarSud.

image    Car Jaune Respect    image

Prenons le cas d’un usager qui effectue quotidiennement le trajet suivant du temple Narassinga Peroumal à Piton à Saint-Leu jusqu’à l’Entre-Deux.

Cela l’amène à emprunter les réseaux Kar’Ouest, Car jaune, et CarSud.

En achetant les tickets à l’unité, cela lui reviendrait à 4,50 euros (1,30 euro plus 2 euros plus 1,20 euro). A 9 euros l’aller-retour, et sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), cela lui en coûterait donc 180 euros !

En achetant plusieurs abonnements, comme c’est le cas aujourd’hui, cela lui reviendrait à euros (Kar’Ouest 38 euros, Car jaune 38 euros et CarSud 35 euros).

Chaque trajet avec les correspondances lui reviendrait donc, sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), à 2,77 euros !

Avec l’abonnement interopérable, cela lui reviendrait à 60 euros par mois. Chaque trajet avec les correspondances lui reviendrait donc, sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), à 1,50 euro !

Autrement dit, pour faire le trajet du temple Narassinga Peroumal à Piton à Saint-Leu jusqu’à l’Entre-Deux, il en coûtera à l’usager seulement 1,50 euro au lieu de 4,50 euros, voire 2,77 euros en cas de cumul de trois abonnements.

Et je ne rajoute pas que les week-ends, les samedis et dimanches, le titulaire d’une carte d’abonnement pourra circuler librement sur les réseaux !

Le même avantage s’applique bien sûr pour un usager qui ferait quotidiennement le trajet inverse, en partant de n’importe quel arrêt du réseau CarSud, pour arriver à n’importe quel arrêt du réseau Kar’Ouest.

 

10ème exemple – L’interopérabilité entre les réseaux Alterneo, Car jaune, et CarSud.

image    Car Jaune Respect    image

Prenons le cas d’un usager qui effectue quotidiennement le trajet de la station Le Tévelave aux Avirons jusqu’à la station Mairie à Saint-Philippe.

Cela l’amène à emprunter les réseaux Alterneo, Car jaune, et CarSud.

En achetant les tickets à l’unité, cela lui reviendrait à 4,50 euros (1,30 euro plus 2 euros plus 1,20 euro). A 9 euros l’aller-retour, et sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), cela lui en coûterait donc 180 euros !

En achetant plusieurs abonnements, comme c’est le cas aujourd’hui, cela lui reviendrait à 106 euros (Alterneo 33 euros, Car jaune 38 euros et CarSud 35 euros).

Chaque trajet avec les correspondances lui reviendrait donc, sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), à 2,65 euros !

Avec l’abonnement interopérable, cela lui reviendrait à 60 euros par mois. Chaque trajet avec les correspondances lui reviendrait donc, sur la base de 20 allers-retours par mois (5 par semaine, du lundi au vendredi), à 1,50 euro !

Autrement dit, pour faire le trajet de la station Le Tévelave aux Avirons jusqu’à la station Mairie à Saint-Philippe, il en coûtera à l’usager seulement 1,50 euro au lieu de 4,50 euros, voire 2,65 euros en cas de cumul de trois abonnements.

Et je ne rajoute pas que les week-ends, les samedis et dimanches, le titulaire d’une carte d’abonnement pourra circuler librement sur les réseaux !

Le même avantage s’applique bien sûr pour un usager qui ferait quotidiennement le trajet inverse, en partant de n’importe quel arrêt du réseau CarSud, pour arriver à n’importe quel arrêt du réseau Alterneo.

 

2014 année du transport collectif Réunion ?

 

Comme vous pouvez le constater, l’usager a tout intérêt à ce que les AOTU signent la convention d’interopérabilité avec le Département.

L’année 2014 pourrait donc être l’année du transport pour aller plus vite, plus loin, et partout. Alors pourra-t-on parler d’un début d’une alternative au transport par véhicule individuel.

Un début, car tant d’autres mesures restent à prendre. Celles-ci dépendent en grande partie des communes, plus encore que des communautés d’agglomération.

 

J’aurai l’occasion d’y revenir prochainement. 

Article vu 1 938 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web