Mon intervention vidéo – Jusqu’où iront les dirigeants de l’IRT ? (volet 2)

 

Jusqu’où iront les dirigeants de l’IRT ? (volet 2) …

Toutes les vidéos

Article vu 1 975 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

5 Commentaires sur

Mon intervention vidéo – Jusqu’où iront les dirigeants de l’IRT ? (volet 2)

  • Jean-JacquesNo Gravatar |

    ca fait un peu beaucoup 68% d’augmentation des effectifs
    outre les compétences, c’est la mission qui est inconnue… on ne « voit » pas l’IRT, les chiffres, s’ils sont en augmenation, le sont aussi dans les autres destinations, du fait des troubles en Egypte etc.
    l’IRT est le relfet de la politique de Didier Robert: copinage et dilapidation des fonds publics

  • RobertNo Gravatar |

    Le budget de fonctionnement doit être disproportionné par rapport aux missions véritables d’ un CRT. En tant qu élu de l opposition vous devez par votre groupe avoir accès aces données car le budget de fonctionnement de la structure est anormalement élevé, il faudra dégraisser l association. C est tout de même ce que prône le roi Sarko dans l éducation nationale, la. Santé et aux secteurs prioritaires.
    Est ce que dans le budget Tourisme est pris en compte les aides aux associations du Sud comme l ATR ou les actions payées directement par DR comme les actions a Adelaide?
    J ai la sensation d’ une monstrueuse gabegie.
    Et que reste t il pour les professionnels sur le terrain? Ils ne s expriment pas. Sont ils aussi subventionnes de la même manière?ou sont ils en train de mourir a petit feu? Beaucoup d’ interrogations et bien peu de réponses…

  • RoseNo Gravatar |

    Selon certaines rumeurs le directeur de l IRT se serait octroyé dans son contrat de travail une clause de versement de deux ans de salaire en cas de licenciement. Vous qui étiez President de cette association, vous avez forcément signe les contrats de votre directeur. Est ce la norme dans une association a but non lucratif???
    J aimerai en savoir plus. Merci.

  • Pierre VERGESNo Gravatar |

    Le directeur de la Maison de la Montagne, nommé directeur par intérim avant d’être confirmé à titre définitif comme directeur de l’IRT, n’a bénéficié d’aucun régime particulier en cas de remise en cause de sa fonction, et encore moins en cas de licenciement. Cela aurait été jugé, à juste titre, et notamment par la presse je suppose, scandaleux ! Je constate que l’on change d’époque avec la nouvelle présidente de l’IRT. c’est bien dommage pour l’image du tourisme !

  • marieNo Gravatar |

    Mr Verges merci d’oser publier ce qui est pour nous reunionnais un énorme scandale qui mérite la une du canard enchaine car n’oublions pas que ce sont des fonds publics .

    Le principal organisme du tourisme à Paris emploie 150 personnes pour la Promotion de la FRANCE avec ses 36 representations dans le monde …
    Ile de France recoit sur une année environ 45 millions de Touristes et il ne me semble pas que le CRT emploie autant de personnes.

    IRT a recu en 2009 421000 touristes pour 66 salariés , vivement que Jacqueline monte sur scene pour annoncer l’augmentation spectaculaire en 2010 en prorata des subventions et des salariés ; Alors là elle pourra à nouveau reprendre son hymne MON ILE ……Succes garanti!

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web