À mon ex collègue à la région, Dominique Fournel, en charge de « l’impossible route du littoral »

 

Une information importante est parue sur le site Risk Assur, relative à l’élévation du niveau des océans, dont les chiffres sont plus importants que ceux précédemment admis.

 

Cela pose le problème de la hauteur du tablier du viaduc de la future (ex?) route du littoral à 6 voies, rappelons-le, et non 4 comme initialement prévues dans le Protocole de Matignon 2007. 

 

Sans compter le problème de la solidité des piles du viaduc !


Ainsi, selon Risk Assur, « Tandis que le Groupe intergouvernemental d’experts de l’ONU sur le climat, le GIEC, est resté plus ou moins flou sur l’évolution du niveau des océans, en situant son élévation d’ici 2100 entre 18 et 59 centimètres,

un rapport du Programme de surveillance et d’évaluation de l’Arctique, l’AMAP, du Conseil de l’Arctique, le situe, à cette époque entre 0,9 et 1,6 mètre.

 

Cette estimation, qui tient compte de la fonte de la calotte polaire du Groenland, doit être prise très au sérieux par tous les pays concernés, en raison des conséquences qu’elle aurait, même dans les cas du bas de la fourchette, dans de nombreuses régions côtières.


Ce rapport, auquel ont contribué de nombreux scientifiques, est actuellement débattu à l’occasion d’une conférence internationale à Copenhague.

 

Il compile les connaissances scientifiques les plus récentes sur l’impact du changement climatique en Arctique, en sachant que la fonte des glaces qui en résulte a contribué pour plus de 40% à la hausse globale du niveau de la mer.


Les effets de la hausse du niveau des océans ne sont pas linéaires mais peuvent se manifester brutalement, partout dans le monde, même chez nous, à l’occasion de fortes marées et de tempêtes, comme celles d’il y a un an en Bretagne.

 

C’est le moment d’en tenir compte dans la révision des plans de protection des zones côtières contre les inondations.

 

Et sur les côtes de notre Île, le projet Didier Robert ne doit-il pas en tenir compte ?

                                                                                                 

Article vu 1 858 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

5 Commentaires sur

À mon ex collègue à la région, Dominique Fournel, en charge de « l’impossible route du littoral »

  • EricNo Gravatar |

    les impacts du changement climatique ne sont pas pris en compte à La Réunion. notamment par l’actuelle manjorité régionale. il n y a qu’a voir au Tampon, notamment à la Plaine des Cafres, tout le monde s’accorde à dire que les risques sont plus importants aujourd’hui en cas de fortes pluies à cause de travaux (bétonnage de chemins mais aussi de la dérivation du bras qui fait que maintenant toutes les eaux arrivent en un seul point. les éleveurs sont inquiets

  • SophieNo Gravatar |

    On va construire une route du littoral (peut-être!)qui ne va résister que quelques décennies et continuer à favoriser la prolifération des voitures, alors qu’il aurait été plus (éco)logique de privilégier le tram-train.

  • Boismery HervéNo Gravatar |

    Le tsunami qui a dévasté le Japon, deuxième puissance technologique de la planète, a montré une fois de plus la toute-puissance des forces de la Nature. Fatalement, un jour ou l’autre,un violent cyclone fracassera ce rêve inspiré par la mégalomanie.Qui peut prétendre pouvoir dompter l’Océan Indien et ses tempêtes ? Qui peut affirmer que les Mascareignes sont totalement à l’abri de catastrophes comme celle qui a dévasté l’Asie du Sud-Est en Décembre 2004 ?

  • TipimanNo Gravatar |

    il pleut en mai, ce n’est pas très très courant. et c’est reparti comme en janvier: fermeture de radier, basculement de la route littoral, embouteillages….
    et c’est seulement quelques averses fortes… alors s’il y avait vraiment des très très fortes pluies… qu’est-ce qu’on fait? on nage?

  • LAUDENo Gravatar |

    SOYONS INTELLIGENTS MESSIEURS NOS ELUS SURTOUT RESPONSABLES NE CROYONS NOUS PAS QUE LA SEULE ET UNIQUE SOLUTION FIABLE RESTE LE TRAM TRAIN ?

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web