Énergie – Au fil du jour : et si on regardait un peu plus loin ?

 

   Une journée marquée par les mobilisations autour du prix du carburant mais, plus généralement du coût de la vie.

Au Port comme à Saint-Benoît, autour de la SRPP comme autour d’une grande surface, la revendication est la même : la vie est trop chère.

 

Et ce n’est pas fini ! Tout augmente et tous les indicateurs sont au rouge.

D’abord le prix d’achat.

 

Pour la troisième semaine d’affilée, les prix du brut ont atteint des records : le baril de Brent (pétrole de la mer du Nord) était à 120,80 dollars contre 117 dollars à la mi-février.

 

Le cours du dollar : l’euro perd du terrain par rapport au dollar.

Comme on paie le brut en dollar, on paie encore plus cher.

 

Le contexte international est extrêmement tendu et compliqué, notamment entre l’Iran et Israël et cela n’aide pas à stabiliser les cours du pétrole.

Les menaces d’une fermeture du Détroit d’Ormuz (par lequel transit 15 millions de barils de brut) sont de plus en plus persistantes.

 

L’Iran a annoncé la fin de ses exportations de pétrole à la France (le brut iranien ne représente que 3% des exportations françaises) et à la Grande-Bretagne.

Cela nous concerne moins mais cela va avoir un impact considérable en Europe.

 

Alors, la question est là, et elle revient sur toutes les lèvres de celles et ceux qui regardent un peu plus loin : 

ce  n’est plus

« est-ce qu’un jour, le litre de super sera à deux euros »,

mais c’est

« dans combien de semaines, ce sera le cas » !

 

Article vu 3 346 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

1 Commentaire sur

Énergie – Au fil du jour : et si on regardait un peu plus loin ?

  • AnonymeNo Gravatar |

    quel optimisme !
    INDIGNONS NOUS

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web