À propos du découpage cantonal pour 2015 – Le projet du ministère de l’intérieur : pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

 Je porte à votre connaissance le projet de découpage cantonal du Ministère de l’Intérieur.

Le moins que l’on puisse dire, c’est bien pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.

 

En effet, il me faut vous rappeler les règles qui prévalent dans le cadre d’un découpage cantonal, notamment à la lumière des dernières recommandations du Conseil Constitutionnel.

 

D’abord, c’est bien 25 cantons entraînant l’élection de 50 élus, 25 femmes et 25 hommes, qui est envisagé.

 

 Ensuite, le découpage peut être envisagé sans tenir compte des limites des circonscriptions législatives.

Le Ministère de l’Intérieur en a décidé autrement, procédant à un découpage en tenant compte des circonscriptions.

 

Le Conseil constitutionnel a écarté la règle des plus ou moins 30 % de population dans un canton par rapport à la moyenne départementale, dans l’objectif de permettre une représentation plus équitable des petites communes.

 

 Le Ministère de l’Intérieur a décidé d’appliquer une limite de plus ou moins 20 %… sauf dans certains cas, mais en aucune manière dans l’objectif de favoriser la représentation de petites communes, même regroupées entre elles.

 

Je vous propose donc de prendre connaissance de ce projet, accompagné du rappel de mes propositions.

Mes chiffres et ceux du Ministère de l’Intérieur varient sensiblement, mais cela ne changent pas fondamentalement les chiffres de mes propositions.

 

Je reprendrais cependant ceux du Ministère de l’Intérieur, en notant qu’à l’occasion de ce découpage, il aurait été judicieux de procéder à un découpage à partir de bureau de vote, et non des cantons existants.

 

Le Ministère de l’Intérieur en a décidé autrement.

Ce projet du Ministère de l’Intérieur sera soumis pour avis au Conseil général.

 

D’ores et déjà, les informations sur les initiatives de députées, et de la fédération du Parti Socialiste ne manquent pas de susciter des interrogations sur leurs contributions à l’élaboration de ce projet de découpage.

 

Une dernière remarque : ce n’est pas un découpage, même « charcuté », qui garantit l’élection.

 

Les élections législatives, suite à un découpage en 7 circonscriptions sous un gouvernement UMP, pourtant remportées par les opposants au parti de Sarkozy, en est un récent exemple.

 

Raison de plus pour tenter de respecter le plus grand équilibre possible dans le découpage cantonal.

Ce ne me semble pas le cas dans le projet du Ministère de l’Intérieur.

 

À vous de juger.

 

La Réunion – 5ème circonscription – De Saint-Philippe à Saint-André 2 : 3 cantons pour 6 élus 

 

 Je proposais un canton comprenant Saint-Philippe, Sainte-Rose, Saint-Benoît 2 et la Plaine des Palmistes pour arriver à une population totale de 33 270 habitants (soit un chiffre de 1,88 % supérieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose un canton avec Saint-Philippe, Sainte-Rose, Saint-Benoît 2 pour une population totale de 28 198 habitants (soit un chiffre de 13,64 % inférieur à celui de la moyenne départementale de 32 655 habitants).

 

Je proposais un canton comprenant Saint-Benoît 1, Bras-Panon et Salazie pour arriver à une population totale de 37 511 habitants (soit un chiffre de 14,87 % supérieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose un canton avec Saint-Benoît 1, la Plaine des Palmistes et Bras-Panon pour une population totale de 35 177 habitants (soit un chiffre de 7,72 % supérieur à celui de la moyenne départementale de 32 655 habitants).

 

Je proposais un canton comprenant Saint-André 2 et Saint-André 3 pour arriver à une population totale de 33 862 habitants (soit un chiffre de 3,69 % supérieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose un canton avec Saint-André 2, Saint-André 3 et Salazie pour une population totale de 41 268 habitants (soit un chiffre de 26,37 % supérieur à celui de la moyenne départementale de 32 655 habitants).

 

La Réunion – 6ème circonscription – De Cambuston au Chaudron : 3 cantons pour 6 élus   

 

 Je proposais un canton comprenant Saint-André 1 et un bout du canton de Sainte-Suzanne (14 500 habitants) pour arriver à  33 777 habitants (soit un chiffre de 3,43 % supérieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose un canton avec Saint-André 1 et Sainte-Suzanne pour une population totale de 41 514 habitants (soit un chiffre de 27,12 % supérieur à celui de la moyenne départementale de 32 655 habitants).

 

Je proposais un canton comprenant le reste de Sainte-Suzanne (22 437 – 14 500 soit 7 937 habitants) et un bout du canton de Sainte-Marie (25 000 habitants) pour arriver à  32 937 habitants (soit un chiffre de 0,86 % supérieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose un canton avec Sainte-Marie pour une population totale de 30 367 habitants (soit un chiffre de 7 % inférieur à celui de la moyenne départementale de 32 655 habitants).

 

Je proposais un canton comprenant le reste de Sainte-Marie (30 367 – 25 000 soit 5 367 habitants), St Denis 7 (13 964 habitants) Saint-Denis 9 (15 068 habitants) pour arriver à  34 399 habitants (soit un chiffre de 5,34 % supérieur à celui de la moyenne départementale).

 
Le Ministère de l’Intérieur propose un canton avec Saint-Denis 9 et Saint-Denis 7 pour une population totale de 29 032 habitants (soit un chiffre de 11,09 % inférieur à celui de la moyenne départementale de 32 655 habitants).
 
 
La Réunion – 1ère circonscription – De Sainte-Clotilde à La Montagne : 4 cantons pour 8 élus  
 
 

 Je proposais un canton comprenant Saint-Denis 8 et une partie de Saint-Denis 2 (5 000 habitants) pour arriver à  30 088 habitants (soit un chiffre de 7,86 % inférieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose un canton avec Saint-Denis 8 pour une population totale de 25 088 habitants (soit un chiffre de 23,17 % inférieur à celui de la moyenne départementale de 32 655 habitants).
 

Je proposais un canton comprenant Saint-Denis 5 (13 937 habitants) et une partie de Saint-Denis 2 (16 000 habitants) pour arriver à  29 937 habitants (soit un chiffre de 8,32 % inférieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose un canton avec Saint-Denis 5 et Saint-Denis 6 pour une population totale de 28 911 habitants (soit un chiffre de 11,46 % inférieur à celui de la moyenne départementale de 32 655 habitants).
 

Je proposais un canton comprenant Saint-Denis 6 (14 974 habitants) et Saint-Denis 4 (13 841 habitants) pour arriver à  28 815 habitants (soit un chiffre de 11,75 % inférieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose un canton avec Saint-Denis 4 et Saint-Denis 3 pour une population totale de 26 638 habitants (soit un chiffre de 18,42 % inférieur à celui de la moyenne départementale de 32 655 habitants).

 

Je proposais un canton comprenant Saint-Denis 1 (11 176 habitants) et Saint-Denis 3 (12 797 habitants) et le reste de Saint-Denis 2 (24 659 – 5 000 – 16 000 soit 3 659 habitants) pour arriver à  27 632 habitants (soit un chiffre de 15,38 % inférieur à celui de la moyenne départementale).

 
Le Ministère de l’Intérieur propose un canton avec Saint-Denis 1 et Saint-Denis 2 pour une population totale de 35 540 habitants (soit un chiffre de 8,83 % supérieur à celui de la moyenne départementale de 32 655 habitants).
 
 
La Réunion – 2ème circonscription – De La Possession au Guillaume : 4 cantons pour 8 élus  

 

 Je proposais un canton comprenant La Possession et une partie du Port 2 (4 000 habitants) pour arriver à 34 167 habitants (soit un chiffre de 4,63 % supérieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose un canton avec La Possession pour une population totale de 30 167 habitants (soit un chiffre de 7,61 % inférieur à celui de la moyenne départementale de 32 655 habitants).
 

Je proposais un canton comprenant Le Port 1 (17 122 habitants) et le reste du Port 2 (21 487 – 4000 soit 17 487 habitants) pour arriver à  34 609 habitants (soit un chiffre de 5,98 % supérieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose un canton avec Le Port 1 et Le Port 2 pour une population totale de 38 609 habitants (soit un chiffre de 18,23 % supérieur à celui de la moyenne départementale de 32 655 habitants).

 

Je proposais un canton comprenant Saint-Paul 1 et une partie de Saint-Paul 2 (16 000 habitants) pour arriver à  28 624 habitants (soit un chiffre de 9,36 % inférieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose un canton avec Saint-Paul 1 et Saint-Paul 2 pour une population totale de 32 543 habitants (soit un chiffre de 0,34 % inférieur à celui de la moyenne départementale de 32 655 habitants).

 

Je proposais un canton comprenant le reste de Saint-Paul 2 (19 919 – 16 000 soit 3 919 habitants) et Saint-Paul 3 (25 878 habitants) pour arriver à  29 342 habitants (soit un chiffre de 10,14 % inférieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose un canton avec Saint-Paul 3 pour une population totale de 25 423 habitants (soit un chiffre de 22,14 % inférieur à celui de la moyenne départementale de 32 655 habitants).

 
La Réunion – 7ème circonscription – De Saint-Gilles à Saint-Louis ville : 4 cantons pour 8 élus  
 

 Je proposais un canton comprenant une partie de Saint-Paul 4 (11 333 habitants), Trois-Bassins (7 057 habitants) et Saint-Leu 2 (15 172 habitants) pour arriver à  33 562 habitants (soit un chiffre de 2,77 % supérieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose un canton avec Saint-Paul 4 et Trois-Bassins pour une population totale de 25 448 habitants (soit un chiffre de 22,07 % inférieur à celui de la moyenne départementale de 32 655 habitants).

 

Je proposais un canton comprenant Saint-Paul 5 (27 142 habitants) et le reste de Saint-Paul 4 (18 391 – 11 333 soit 7 058 habitants) pour arriver à 34 200 habitants (soit un chiffre de 4,73 % supérieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose un canton avec Saint-Paul 5 pour une population totale de 27 142 habitants (soit un chiffre de 16,88 % inférieur à celui de la moyenne départementale de 32 655 habitants).

 

Je proposais un canton comprenant Saint-Leu 1 (15 332 habitants), Les Avirons (10 455 habitants) et une partie de Etang Salé (7 000 habitants) pour arriver à 32  787 habitants (soit un chiffre de 0,40 % supérieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose un canton avec Saint-Leu 1, Saint-Leu 2 et Les Avirons pour une population totale de 40 959 habitants (soit un chiffre de 25,42 % supérieur à celui de la moyenne départementale de 32 655 habitants).

 

Je proposais un canton comprenant Saint-Louis 1 (26 492 habitants) et le reste de Etang Salé (13 484 – 7 000 soit 6 484 habitants) pour arriver à 32 976 habitants (soit un chiffre de 0,98 % supérieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose un canton avec l’Etang Salé et Saint-Louis 1 pour une population totale de 39 976 habitants (soit un chiffre de 22,41 % supérieur à celui de la moyenne départementale de 32 655 habitants).

 
La Réunion – 3ème circonscription – De La Rivière Saint-Louis au Tampon : 3 cantons pour 6 élus  
 
 

 Je proposais un canton comprenant  Saint-Louis 2, Cilaos et Entre Deux pour arriver à 37 133 habitants (soit un chiffre de 13,71 % supérieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose la même chose.

 

Je proposais un canton comprenant  Le Tampon 1 et Le Tampon 2 pour arriver à  35 231 habitants (soit un chiffre de 7,88 % supérieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose la même chose.

 

Je proposais un canton comprenant Le Tampon 3 et Le Tampon 4 pour arriver à 37 427 habitants (soit un chiffre de 14,61 % supérieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose la même chose.

 

La Réunion – 4ème circonscription – De Saint-Pierre à Saint-Joseph : 4 cantons pour 8 élus  

 

 Je proposais un canton comprenant une partie de Saint-Pierre 3 (4 000 habitants) et Saint-Pierre 4 pour arriver à 28 666 habitants (soit un chiffre de 12,21 % inférieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose un canton avec Saint-Pierre 4 pour une population totale de 24 666 habitants (soit un chiffre de 24,46 % inférieur à celui de la moyenne départementale de 32 655 habitants).

 

Je proposais un canton comprenant le reste de Saint-Pierre 3 (18 494 – 4 000 soit 14 494 habitants)  Saint-Pierre 2 (14 264 habitants) pour arriver à 28 758 habitants (soit un chiffre de 11,93 % inférieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose un canton avec Saint-Pierre 3 et Saint-Pierre 2 pour une population totale de 32 758 habitants (soit un chiffre de 0,31 % supérieur à celui de la moyenne départementale de 32 655 habitants).

 

Je proposais un canton comprenant Saint-Pierre 1 et Petite Île pour arriver à  31 304 habitants (soit un chiffre de 4,13 % inférieur à celui de moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose la même chose.

 

Je proposais un canton comprenant Saint-Joseph 1 et de Saint-Joseph 2 pour arriver à 35 846 habitants (soit un chiffre de 9,77 % supérieur à celui de la moyenne départementale).

 

Le Ministère de l’Intérieur propose la même chose.

 

Voir aussi les articles suivants sur mon blog : 

25 mars 2013 : Contribution au débat – Hypothèse de carte cantonale à La Réunion en cas d’application du droit commun issu de l’Acte III de la décentralisation

14 mai 2013 : Du nouveau à propos de la réforme électorale : un découpage cantonal semblant vouloir préserver les intérêts des petites communes… mais comment ?

 

Article vu 6 981 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

1 Commentaire sur

À propos du découpage cantonal pour 2015 – Le projet du ministère de l’intérieur : pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

  • Krishna DamourNo Gravatar |

    A mon sens ce découpage a le mérite d’avoir respecté les limites des des circonscriptions. Il épargne un charcutage de Sainte-Marie, Saint-Denis, la Possession et le Port.
    Une déception tout de même : Il aurait été juste dans la proposition faite pour Saint-Pierre : Il aurait été pertinent de saisir l’occasion pour intégré La ligne des bambous qui a le même code postal de la ravine des cabris dans le canton 4.
    Il reste à chacun de proposer un projet global et cohérent pour La Réunion afin de se présenter devant la population.

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web