IBM renforce sa présence à Maurice

 

   

Un des domaines d’action stratégique : les TIC

 

IBM a annoncé l’expansion de sa succursale de Port Louis à Maurice.

C’est ce qu’annonce le site « Génération nouvelles technologies ».

 

Selon le site, Maurice a une économie très compétitive avec des taux de croissance les plus élevés en Afrique et un marché d’exportation international actif couvrant un large éventail de secteurs.

 

Pendant ce temps, La Réunion s’enfonce dans le marasme économique.

Et en passant, je vous pose une devinette : quel est l’humoriste accessoirement politique qui a dit « nous allons faire de La Réunion la nouvelle Silicon Valley de l’Océan Indien» ?

 

Le Directeur général d’IBM pour le Moyen-Orient et en Afrique a déclaré ceci : 

« Alors que l’île Maurice cherche à renforcer sa compétitivité internationale, IBM connaît une forte demande dans les secteurs de l’industrie du textile, de la banque, du tourisme, des télécommunications et des secteurs de services informatiques, qui se tournent vers la technologie pour accroître la productivité et différencier des offres».  

 

Le bureau d’IBM à Maurice fait partie d’un vaste programme d’investissement que la société est en train de réaliser à travers l’Afrique : création de nouvelles installations, bureaux, formation, personnel et recrutement, ventes et marketing et citoyenneté d’entreprise.

 

Des bureaux d’IBM ont été ouverts à Luanda, en Angola et dans plus de 20 pays africains dont l’Afrique du Sud, le Sénégal, le Ghana, le Nigeria, le Kenya, la Tanzanie, le Maroc, l’Egypte, la Tunisie et l’Algérie, les Seychelles et Madagascar.

 

Le directeur général d’IBM explique :

« La présence d’IBM en Afrique date de plus de 60 ans, mais nous sommes en train de prendre nos affaires à un niveau supérieur en raison de l’énorme potentiel du marché africain et le rôle de systèmes plus intelligents dans la transformation des affaires, du gouvernement et de la société à travers le continent».

 

L’un des clients d’IBM sur l’île est le leader de l’industrie du textile au niveau international, la Compagnie Mauricienne de textile Ltd (CMT).

La CMT emploie plus de 12.000 employés et exploite une usine automatisée de 24 heures fournissant les marchés du vêtement à travers les Etats-Unis et en Europe.

 

International Card Processing Services (ICPS) utilise également des solutions d’IBM pour soutenir la modernisation des ressources financières du pays.

 

Le ministre mauricien des technologies de l’information et de la communication souligne ainsi :

« Le gouvernement mauricien reconnaît le rôle central que les technologies de l’information et des communications (TIC) jouent dans la promotion du développement du pays et nous travaillons à établir l’île Maurice comme étant un principal exportateur de services TIC.

Nous voulons positionner le pays vers une destination sûre et fiable des TIC en capitalisant sur notre main d’œuvre  bilingue et une infrastructure moderne des TIC, et je crois que IBM soutiendra fermement cet objectif ».

 

Je ne peux que vous rappeler ce article que j’avais écrit le 10 février 2011, qui soulignait :

« Lors de sa campagne, puis lors de son discours de présentation de mandature le 26 mars 2010, Didier Robert l’a dit : « nous allons faire de La Réunion la nouvelle Silicon Valley de l’Océan Indien».

 

Perdu ! Encore une fois, un objectif qui ne sera jamais atteint   

http://blog.pierreverges.fr/ocean-indien/les-tic-de-didier-robert-du-toc-du-flan

 

Article vu 2 283 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

1 Commentaire sur

IBM renforce sa présence à Maurice

  • Jean-JacquesNo Gravatar |

    vous en doutiez, de l’inconsistance de Didier Robert?
    IBM n’est pas non plus le saint des saints, dans le domaine des tic, Mais cela ne doit pas faire oublier que La Réunion est larguée dans ce domaine

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web