Élections législatives – À propos de la nécessaire clarification des relations entre PCR et PS

 

   À propos d’un accord à conclure entre les deux principaux partis de la majorité présidentielle, le PCR a souhaité qu’une clarification ait lieu sur le caractère loyal des engagements des uns et des autres.

 

Cette clarification est nécessaire avant de prendre devant la population une responsabilité partagée de conduire ensemble une politique de changement dès maintenant dans l’intérêt des Réunionnaises et des Réunionnais.

 

Il est à ce sujet intéressant de faire un petit retour en arrière, en rappelant ce que disait la tête de liste du PS Michel Vergoz, devenu depuis sénateur, dans une interview donné à Imaz Press Réunion.

 

Je me permets d’y adjoindre en gras mes commentaires, pour mieux faire comprendre pourquoi « chat échaudé craint l’eau froide » !

 

     Michel Vergoz : « Robert n’est pas pire que Vergès-TAK »

 

La gauche n’est pas parvenue à un accord d’union pour le second tour des régionales ce dimanche 21 mars 2010.

L’Alliance, en tête à l’issue du premier tour, et le PS, qui s’est classé en troisième position, iront donc à la bataille chacun de leur côté.

Avec autant de rancoeur l’un vis-à-vis de l’autre.

 

Ce qui au final pourrait arranger les affaires de l’UMP Didier Robert, deuxième dimanche soir.

Michel Vergoz, tête de la liste PS, en est conscient.

 

Mais, dit-il « entre l’Alliance et nous, il y a des divergences de fond sur les éléments du programme. Nous ne pouvions pas faire comme si cela n’existait pas ».

 

Commentaires : il serait intéressant de savoir ce qui a changé depuis, permettant ainsi d’avoir un accord pour les cantonales de mars 2011 !

 

Cela d’autant plus, lâche-t-il ensuite « que la catastrophe d’avoir Didier Robert à la tête de la Région serait aussi grande que celle constituée par l’attelage Vergès-TAK ».

 

Commentaires : quel aveu ! Comparer l’UMP Didier Robert et son équipe avec Paul Vergès et l’Alliance !

 

Entretien.

 

Une liste d’union entre l’Alliance et vous était vraiment totalement impossible ?

 

Totalement impossible. Au cours des négociations que nous avons eu lundi soir avec l’Alliance, il est ressorti des négociations qu’il y a des divergences fondamentales sur les points essentiels de programme que sont l’emploi, le logement et l’éducation.

Nous disons qu’il faut agir dans ces domaines car ils touchent au quotidien des Réunionnais. En face, on se borne à nous répondre que l’emploi et le logement ne relèvent pas des compétences de la Région mais de celles de l’État. Ce n’est pas admissible, ce n’est pas tolérable.

Au vu de la situation d’urgence sociale qui est celle de La Réunion, ne pas agir pour remédier à la situation relève de la non-assistance à personne en danger.

 

Commentaires :  je vous invite à écouter sur youtube les extraits du discours du candidat François Hollande, devenu Président de la République, prononcé à Saint-Louis, où il dit en substance que ce n’est pas aux collectivités locales de se substituer à l’État ! Car l’État doit jouer son rôle, contrairement à la conception de l’UMP ! Il aurait pu rajouter : et de Michel Vergoz…

 

Dans la conférence de presse qu’il a tenue mardi, Paul Vergès a affirmé que l’Alliance avait accepté d’intégrer dans un programme d’union toutes les propositions du PS en matière d’emploi, de logement et d’éducation. Il a même produit un projet de protocole d’accord allant dans ce sens.

 

D’une part, il n’y a pas notre signature sur ce document. D’autre part, quel crédit accorder à la parole de Paul Vergès ? Lorsqu’il dit qu’il y a 400 ouvriers polonais qui travaillent à la centrale EDF de la Possession, il ment. Lorsqu’il dit que l’État va accorder 80 millions d’euros de plus tous les ans pour le tram-train, il ment. Lorsqu’il a dit qu’il allait être élu au premier tour, il a menti. Alors en matière de crédibilité…

 

Commentaires : qu’est-ce qui a changé dans notre position depuis 2010 ? Alors, le PS peut-il traiter avec des « camarades » qui pour Michel Vergoz, « mentent » ?

Remarquons au passage que Vergoz est sur la même longueur d’ondes que Didier Robert, à savoir ne pas réclamer à l’État une rallonge financière pour boucler le financement du Tram Train !

Normal, il a toujours été contre, avec la passivité des ses amis socialistes, comme pour la route des Tamarins qu’il qualifiait de route des tamarins « aigres » !

 

 Ce n’est donc pas la présence d’André Thien Ah Koon sur la liste que vous a fait tiquer ?

 

Et il y a eu l’affaire Thien Ah Koon… Dès que la délégation qui négociait avec l’Alliance nous a avertis que ce Monsieur sera présent sur la liste, c’est à l’unanimité que notre conseil fédéral a prononcé un « non » définitif à un rassemblement avec l’Alliance.

Il n’était tout simplement pas possible de figurer sur la même liste qu’André Thien Ah Koon.

Je comprends d’ailleurs parfaitement l’émotion d’une militante comme Huguette Bello lorsqu’elle a appris ce rapprochement entre TAK et Paul Vergès (*).

 

Commentaires : pourquoi ce qui était impossible en 2010 – la présence de TAK sur la liste qui aurait été majoritaire grâce au PS – a été possible en 2011 aux cantonales, puisque TAK fait partie de la majorité au Conseil général avec le… PS ?

Cette remarque vaut également pour Huguette Bello, dont les conseillers généraux de Saint-Paul ont accepté de faire partie de la majorité avec… TAK !

 

Votre discours vis-à-vis de l’Alliance et de Paul Vergès était beaucoup plus modéré au premier tour. Vous n’aviez pas parlé de « divergences fondamentale »

 

Je pensais que Paul Vergès allait faire des concessions. Il n’en a rien été. Il est resté bardé de certitudes.

 

Commentaires : Michel Vergoz et ses amis savent très bien que la règle qui se serait appliquée en cas de fusion des listes Alliance-PS, même si au final TAK n’était pas présent sur la liste du 2ème tour, aurait abouti à ce que l’Alliance n’ait pas à elle seule la majorité absolue à l’Assemblée régionale.

Autrement dit, le PS aurait toujours eu son mot à dire sur chaque décision qui aurait été prise dans la mandature 2010-2014 ! 

 

Le fait qu’il n’y ait pas d’union entre l’Alliance et le PS ne vous fait pas craindre de voir la Région échapper à la gauche et tomber dans l’escarcelle de la droite ?

 

Je dirai que je crois fermement à une victoire de l’union des socialistes. 300 000 Réunionnais se sont abstenus au premier tour. J’ai la conviction de pouvoir l’emporter si nous battons l’abstention. Je n’ai qu’un seul adversaire : l’abstention.

 

Commentaires : intéressant comme raisonnement. Appliqué aux élections législatives, cela donnerait : arrivé au 1er tour le 10 juin en 3ème position derrière l’autre candidat de la majorité présidentielle et le candidat de l’UMP, le candidat arrivé 3ème pourrait se maintenir eu égard… aux nombre important des abstentionnistes du 1er tour !

 

Et si malgré tout la droite l’emportait dimanche soir ?

 

Eh bien je combattrai Didier Robert avec toute mon énergie. La catastrophe de l’avoir en tant que président de la Région n’est pas pire que d’avoir l’attelage Vergès-TAK à la présidence.

 

Commentaires : faut-il donc considérer que pour ces élections législatives, le PCR, qui n’a jamais remis en cause ses propositions de 2010 – au contraire, il les a inséré dans le programme soumis au candidat François Hollande – n’est pas mieux que l’UMP et Didier Robert ?

L’aveu est de taille : il vaut mieux Didier Robert à la tête de la Région que de constituer une majorité avec l’Alliance et un TAK qui aurait été le seul élu de sa liste du 1er tour des régionales de 2010 !  

 

(*) Dans une interview dans le JIR de jeudi, la député-maire communiste se dit « bouleversée » par la présence d’André Thien Ah Koon sur la liste de l’Alliance. Elle rappelle que le 23 mars 1994 au Tampon alors que TAK était maire de la ville, des gros bras avaient attaqué une manifestation pacifique pour le respect des droits des femmes. Une dizaine de femmes avaient été blessées. Huguette Bello était à la tête de cette manifestation en tant que présidente de l’union des femmes de La Réunion.

 

Commentaires : prétexte, prétexte ! Pourquoi ce qui était impossible en 2010 – la présence de TAK sur la liste qui aurait été majoritaire grâce au PS – a été possible en 2011 aux cantonales, puisque TAK fait partie de la majorité au Conseil général avec les… conseillers généraux de Saint-Paul derrière Huguette Bello ?


www.ipreunion

http://reunion.orange.fr/news/reunion/michel-vergoz-robert-n-est-pas-pire-que-verges-tak,557782.html


Article vu 13 933 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web