Mes voeux pour l’Année 2013

 

 

Chers lectrices et lecteurs, mes chers amis,

 

L’année 2012 se termine, marqué par des évènements heureux, mais aussi par des moments douloureux.

 

Je me hasarderai à dire que c’est l’essence même de la vie, si certains de ces faits ne relevaient pas de la responsabilité – je dirais plutôt l’irresponsabilité – de celles et ceux qui ont en charge la chose publique.

 

La mondialisation de l’économie a bouleversé les équilibres traditionnels a un rythme inattendu, de nombreux pays émergents venant certes rééquilibrer les relations entre blocs économiques, mais sans que soient remises en cause les détériorations des termes de l’échange du fait d’une règle où la compétitivité dame le pion au principe de cohésion.

 

Dans ce contexte, rien n’est réglé devant le danger de plus en plus menaçant du réchauffement climatique, et les problèmes de la faim dans certaines parties du monde sont toujours d’actualité.

 

Peur de connaitre un jour le chômage, souffrance de ne pas trouver du travail, inquiétude devant la baisse du pouvoir d’achat, tourment de ne pouvoir bénéficier d’un logement, angoisse de voir le système de santé et de qualité de soins menacés, préoccupation pour l’avenir de nos enfants devant la dégradation des conditions d’enseignement, peur pour l’avenir de nos ainés devant les difficultés de financement des retraites, telles sont les tendances lourdes qui depuis des années influent sur notre moral.

 

Ces maux de notre société nous conduisent trop souvent au repli sur soi,  à rechercher des solutions individuelles pour tenter de s’en sortir.

 

Parfois même, nous poussons a l’extrême cette inclinaison égoïste en nous refugiant dans l’obscurantisme, dans le rejet de l’autre, du simple fait qu’il est différent.

 

Cette volonté de privilégier la compétition se retrouve dans des comportements individuels ou non seulement est condamnée la différence, mais est consacrée l’inégalité entre les êtres, du fait de leur sexe, de leur orientation sexuelle, de leur âge, de leurs opinions ou croyances, de leurs cultures, de la couleur de leur peau.

 

Ce sont des discriminations que nous devons condamner, et combattre sans relâche, en recherchant la prise de conscience de celles et ceux qui se dévoient en reniant des valeurs d’universalité dans le respect de la diversité.

 

L’année 2013 s’annonce particulièrement difficile sur le plan économique et social.

 

Je n’émettrais qu’un seul vœu pour nous tous : que la solidarité dans le partage, le respect de l’autre dans la fraternité, et la volonté de nous sortir  de ces épreuves douloureuses de la vie soient les fondements de nos actions individuelles et collectives.

 

Bonne année 2013 !

 

Article vu 1 887 fois
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous avez une opinion ? Laissez un commentaire :

Nom *
E-Mail *
Site Web